OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM – [OLYMPIENS] LFP BLAIREAU CLUB…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Hèèè ma fouaaa, cette victoire à Monaco dimanche dernier nous a permis de passer une des meilleures semaines olympiennes depuis un bon moment. C’est déjà pas mal.
 
Mais il faut vite se remettre à l’ouvrage pour enrichir d’une unité supplémentaire la série de trois victoires d’affilée en cours. Il s’agit non seulement de faire grandir encore la confiance de l’équipe, mais aussi de tenter de profiter de la rencontre qui suivra dimanche entre le FC Lyon et le Qatar St Germain.
 
Concentrons-nous donc sur Montpellier, cette équipe taillée pour emmerder ses adversaires. Solide derrière, qui misera sur des contre-attaques éclair. On ne peut jamais déterminer à l’avance le cours d’un match, mais je n’extrapole rien en affirmant que c’est ainsi que nous voyons à peu près tous les choses.
 
Encore que certains pourraient être tentés de croire Der Zakarian qui a lâché en conférence qu’il se voyait repartir avec les trois points.
 
Il est malin à double titre le Michel. D’abord parce qu’il est marseillais, d’autre part parce qu’il est arménien.
 
S’il a vu la deuxième mi-temps de l’OM dimanche dernier, je ne crois pas qu’il se montrera si confiant cet après-midi sur la pelouse du Vélodrome. Je pense qu’il vient chercher d’abord le nul. Il va nous laisser venir essentiellement, mais j’admets que je peux me tromper, que je n’ai pas encore fait trop connaissance avec son équipe 2019-2020.
 
De son côté, Villas-Boas a déjà saisi les clefs de ce match. Nous ne reverrons peut-être pas Sakaï aussi vite. Et la question que tout le monde se pose est celle de la présence ou non de la dernière recrue, Valentin Rongier, et si l’ex-nantais devait prendre place dans le onze de départ, au détriment de qui cela se ferait-il ? Les débats sont allés bon train sur qui est le plus utile à l’équipe entre Sanson et Lopez et les avis sont partagés.
 
Pour ma part, ce serait Sanson qui se rapprocherait le plus de Rongier et il ne me parait guère envisageable de les aligner ensemble.
 
Lopez propose plus de complémentarité dans son rôle de courroie de transmission. Mais j’ai conscience aussi qu’en tant que marseillais, c’est un peu plus mon chouchou, au point que le procès qu’on lui fait régulièrement de ne pas assez jouer vers l’avant me gonfle un peu.
 
Je veux bien dire qu’il est temps pour lui de prendre plus de risques parfois pour s’approcher du but et se montrer plus décisif, mais j’ai envie de taper fort quand j’entends certains abrutis dire qu’il soigne ses stats. Je le dis, ça me gonfle.
 
Nous verrons bien dans quel sens Villas-Boas tranchera.
 
En tout cas, à l’heure qu’il est, je devrais me réjouir de l’approche d’un nouveau match au Stade, mais voilà, je serai suspendu comme tous mes camarades du CU84.
 
Le LFP Blaireau Club a décidé de sanctionner les supporters pour les fumigènes brûlés à l’occasion du 35e anniversaire du Commando Ultra. Il n’y a pas eu le moindre geste de compréhension.
 
On a appliqué la peine sans discernement alors que toutes les précautions ont été prises, qu’il n’y a eu aucun blessé, que le cours du match n’a pas été dérangé le moins du monde. Quelle belle bande de gougnaffiers, incapables de faire la moindre exception même pour un anniversaire de 35 ans, pour le plus ancien groupe de supporters Ultras de toute la France.
 
Voilà en tout cas qui va m’empêcher de me régaler du jeu sans ballon de Benedetto, de ses déplacements et replacements, de ses appels, de sa technique. On a tellement été sevrés de bons joueurs de ballons que je cracherais bien à la figure des corbeaux décatis et aveugles de la commission de discipline, qu’ils aillent se faire escoundre.
 
Je verrai ce match à mon snack habituel quand l’OM joue à l’extérieur, le Despy, boulevard de la Blancarde. Allez l’OM, encore une.
 
Vive le grand Roger Magnusson !