OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM – [OLYMPIENS] L’HUMBLE ET GLORIEUX GÉRARD GILI…

Info Chrono
Top articles de la semaine

Hèèè ma fouaaa, en recevant Gérard Gili dans son émission Débat Foot Marseille de lundi,…
 
… le FC Marseille a eu la bonne idée de le garder pour une interview plus longue portant sur l’ensemble de sa carrière, menée de main de maître, pas évident pour un petit jeune (lol), par Mourad Aerts, secondé, encadré pour l’occasion par Jean-Charles De Bono, le véritable initiateur de cette invitation. Cette interview est un super coup qualitatif pour les amoureux de l’OM que nous sommes qu’a réalisé le FC Marseille.
 
Gérard Gili est un personnage discret mais qui apparaît dans ces images très à l’aise grâce sans doute à la présence de De Bono qui fût son coéquipier au départ de la fantastique épopée des Minots, et il nous place en toute sérénité et décontraction au sein de ces pages particulières de l’histoire du club qu’il a vécues de l’intérieur, en étant lui-même l’un des personnages principaux.
 
De ses origines gombertoises jusqu’à son ultime départ du club,…
 
… après avoir participé au maintien de l’OM en D2 en 1981 avec les minots, les deux titres de champions, dont un sera accompagné d’une Coupe de France, un vrai doublé, puis son départ après la venue de Frantz Beckenbauer en 1990, un faux retour ensuite en 94, puis un vrai en 95 avec une remontée en D1, et je le disais l’ultime départ en 97, saison à la fin de laquelle il sera remplacé par Rolland Courbis, toutes les étapes de sa carrière correspondent à des moments de caractère de l’histoire de l’OM.
 
Il y a beaucoup d’humilité dans les propos de Gili, de lucidité aussi, et bien entendu d’humour et de recul, ce qui est une des qualités de l’esprit marseillais.
 
On y entend surtout beaucoup de compétence au bout du compte, et ses anecdotes viennent remplir tous les vides que les faits tels que nous les connaissions ne permettaient pas de forcément combler. Il nous livre ici ou là des enseignements sur le métier d’entraîneur, sur sa solitude, sur le management, qui éclairent notre vision au-delà des aspects médiatiques qui trop souvent prennent le dessus. Il nous parle aussi de sa relation professionnelle avec Bernard Tapie, lequel lui a beaucoup apporté, de ses échanges avec ses cadres et de leur participation au projet. On est presque étonné de percevoir une telle simplicité sous les moments importants de la vie du club. De simples questions d’hommes.
 
Bref, merci pour ce grand moment de partage tel que nous aimerions en voir plus souvent,…
 
tant nous laissons je trouve ici ou là, y compris au FC Marseille, mais tellement ailleurs, de place à des personnes aux opinions convenues qui ont clairement beaucoup moins d’intérêt, et dont les affirmations exagérément tranchées ne masquent pas les évidentes impostures. On trouvera l’intégralité de cette interview en cliquant sur le lien ci-dessous.
 
Vive le très humble Gérard Gili, qui se coltina tout de même Letchkov, une performance.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
 
 
https://www.footballclubdemarseille.fr/om-fil-info/om-tapie-vata-la-transformation-de-papin-beckenbauer-les-confidences-de-gerard-gili-sur-sa-carriere.html