Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIENS] Y A PAS DE METZ !

Par Mis à jour le - Publié le

Hèèè ma fouaaa, tu me crois que j’ai failli oublier qu’un match nous attend aujourd’hui ?
 
Sans doute un effet de l’approche des vacances. La semaine prochaine, je serai en séminaire et derrière… baraque. Je m’envole pour Grenade.
 
Alors ce match à Metz, on le gagne ou pas ? C’est pas le moment de faire les cons. Les joueurs commencent eux-aussi à penser aux vacances. Leurs femmes préparent les bagages, tant ça les perturbe. Soyez sérieux les gars, déconnez pas, faites-nous plaisir encore une fois.
 
Villas-Boas m’a fait rire quand il s’est étonné qu’ici, tout le monde travaille sur la composition qu’il alignera. On dirait qu’il aime bien surprendre et qu’il est déçu lorsqu’il n’y parvient pas.
 
Pour ma part, j’avais déjà remarqué qu’il essaie de masquer certaines intentions en conf’ de presse. La dernière fois par exemple, il annonce que Strootman est son gars sûr en sentinelle, et bim, contre Bordeaux il te met Kamara à ce poste. Là, il te laisse entendre que Benedetto va jouer, mais tant il remet Germain… dont je me refuse à dire qu’il fût mauvais contre les girondins. J’ai revu le match, il s’est mis en quatre pour l’équipe. Pour Radonjic, il a laissé entendre qu’il ne lui fait pas encore confiance pour débuter un match… je dis donc… attention. On peut avoir une surprise.
 
Mais trêve de suppositions gratuites qui ne changeront rien, j’ai une confiance quasiment illimitée dans ce coach, qu’il fasse comme il veut, tant qu’on gagne, je m’en fous complet.
 
C’est la raison pour laquelle ce billet sera court, pour une fois. Il faut juste passer une septième victoire d’affilée, ce n’est tout de même pas arrivé souvent dans l’histoire de l’OM.
 
Puisque je parle d’histoire de l’OM, c’était avant-hier les 120 ans du moment où René Dufaure de Montmirail a proposé à son bureau l’idée de changer le nom du club, mais aussi les couleurs.
 
Ainsi est-on passé, après une approbation quasiment à l’unanimité, 8 voix pour, 1 seule contre (le vote était à bulletins secrets), à une validation par l’assemblée générale quelques jours après, du FC Marseille à l’Olympique de Marseille, et du mauve et noir au blanc et noir (et oui, le short noir…). Si le FC Marseille a fait son retour avec le site sur lequel sont désormais publiés mes billets, animé par une équipe super sympa, le mauve et le noir a disparu et ce n’est pas plus mal. Avec ces couleurs, on était surtout bons pour jouer au FC Pompes Funèbres.
 
Je n’abandonne pas l’histoire de l’OM pour confier que j’ai passé un moment hier après-midi avec Joël Cantona et un ami commun. Nous avons parlé un peu de l’OM, de sa carrière, et de texte, mais je resterai discret si vous le permettez sur les motifs et le contexte de cette rencontre que j’ai appréciée.
 
J’en entends certains me dire : mais mais mais… Metz ? Je réponds, y a pas de Metz. On vient, on gagne et on s’en va. Qu’ils nous emmerdent pas les messins… sous les messins laaa gre-na-de… oui, je pense au vacances en chantant Clara Luciani, c’est une marseillaise après tout.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
@TBAudibert
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0