Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – [OLYMPIENS] QUELQUES PROGRÈS TOUT DE MÊME !

Par Mis à jour le - Publié le

Voilà vé, il en ira toujours ainsi avec les supporters, ils ne s’accorderont jamais tout à fait sur la perception d’un match.
 
Sauf victoire sans contestation, encore qu’ils s’en trouvent toujours pour faire la fine bouche, ou défaite très décevante. Celle de mercredi face à l’Olympiakos a laissé des traces, elle fît l’unanimité dans l’insatisfaction.
 
Nous pouvons être certains que si ce match de Ligue des Champions n’avait pas eu lieu, la victoire d’hier à Lorient aurait paru un peu plus savoureuse à certains fins gourmets de la Team OM sur twitter.
 
Car en y regardant de plus près, les conditions climatiques étaient particulièrement difficiles pour des joueurs habitués à un environnement plus chaud, celui de Marseille, lesquels, de plus, sortaient d’un déplacement européen.
 
Voilà qui aurait pu constituer des obstacles importants pour l’obtention d’un résultat.
Villas-Boas avait raison de rappeler ces évidences aux journalistes qui s’étonnaient de son ultra satisfaction au moment où il employait l’expression « grand match » pour ses joueurs.
 
Bien sûr, tout n’a pas été parfait, notamment au niveau de la construction et de la finition, je le disais hier dans mon billet publié à chaud après le match (vous pouvez y accéder par un lien au bas de celui-ci).
 
Il semble bien prématuré de remettre en question le boulot du coach, lequel a pris soin de bousculer son système préférentiel une deuxième fois, avec un même succès. C’est pourtant ce que quelques-uns n’hésitent pas à faire sans vergogne.
Pourtant, si Thauvin au lieu de frapper à côté en deuxième mi-temps, avait donné à Cuisance mieux placé, ou si Benedetto, toujours en manque de confiance, avait cadré sa tête sur un centre de Thauvin, le break était fait, ce qui rendait la fin de match moins crispante.
 
Une analyse honnête doit conduire à constater que l’équipe s’est montrée en progrès dans sa capacité à sortir du pressing.
 
Lorient a vite renoncé à nous garder dans nos 25 mètres en première mi-temps car les olympiens ont affiché un bon niveau technique, ce que nous n’avions pas forcément observé au cours des premières rencontres de la saison.
 
Au chapitre des satisfactions, nouvelle sortie satisfaisante de Gueye, même s’il rate un dégagement en première qui aurait pu coûter cher. Mais c’est tout le milieu qui a été bon surtout en première mi-temps. La défense dut prendre le relais sur la dernière demi-heure au moment où les lorientais lançaient toute leur force dans la bataille. Amavi est à saluer, Sakaï s’est battu mais il perd encore trop de ballons. Mandanda n’a pas eu grand chose à faire, on a pas toujours dit ça, voilà qui indique aussi un progrès.
 
Cuisance fut meilleur en première, Thauvin s’est montré très actif mais maladroit.
On va attendre sereinement les résultats de tous les autres sereinement, mais l’OM s’est replacé hier au soir.
 
On espère maintenant que les joueurs marseillais montreront un peu plus d’honneur et d’appétit face à City mardi.
Nous pourrions alors passer l’éponge sur la mauvaise salade grecque.
 
Vive le grand Roger Magnusson !
 
Thierry B Audibert
Suivez-moi sur twitter : @TBAudibert
 
Lien ci-dessous donne accès à mon billet publié à chaud au coup de sifflet final.

OM – [OLYMPIENS] ON S’EN CONTENTERA…


 
 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0