PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

ASM – OM (4-0) – Les notes de FCM : Quel naufrage !

Publié le - Mis à jour le
Rod Fanni - Gabriel Boschilia - Monaco - Marseille - Stade Louis II

C’est une véritable leçon de football qu’ont infligé les monégasques aux marseillais cet après-midi. Malgré un bon premier quart d’heure, les ouailles de Rudi Garcia se sont complétement effondrés au premier ajustement tactique. Trois à zéro à la mi-temps et un quatrième dans les arrêts de jeu pour rendre la fessée historique.

 

Un naufrage collectif précipité par une multitude de prestations individuelles désastreuses. Les notes de FCM.

 

 



 

 

 

 

LES JOUEURS

 

 

Y.Pelé : 3,5/10

pele-fiche-joueur-2017

 

Monsieur normal. Un gardien anonyme, juste capable de stopper des frappes moles à 20 mètres. Il a certes réussi six clean sheet depuis le début de saison mais c’est parce qu’il fait des prix de gros (Nice, Rennes, Montpellier) le reste du temps. Entre ces mains aussi, les buts viennent comme le ketchup. Ce soir quadruple ration.

 

H.Sakaï : 4/10

sakai-fiche-joueur-2017

 

Le moins nul des nuls de derrière. Hiroki a, au moins, le mérite de proposer devant et même réussi un joli dribble sur Raggi qui lui a permis ensuite d’offrir un caviar à Thauvin, qui a vendangé. Bien sûr qu’il n’est pas irréprochable notamment sur le troisième but où son mannequin challenge improvisé arrange bien Valère Germain au moment d’armer sa frappe, mais il ne s’en sort pas trop mal sur l’ensemble du match.

 

 

R.Fanni : 2,5/10

Fanni_fiche

 

Il n’avait pas prévenu de la sortie d’un nouvel épisode de Rodéo Nuts dans lequel il jouerait le rôle d’un taureau incapable d’enfourcher des monégasques pourtant tout de rouge vêtus. En difficulté dans tous les compartiments du jeu, dans l’anticipation, la relance et les duels. Il n’y a guère que sur le premier but où il n’est pas impliqué.

 

 

Rolando : 3,5/10

cercle-rolando-sans-nom

 

Guère mieux que son partenaire de galère dans l’axe. Trop lent face aux bolides monégasques ou même contre papi amigo Falcao, il est souvent arrivé en retard sur les actions ne pouvant plus que constater le mal déjà fait.

 

K. Rekik : 3,5/10

Rekik-fiche-joueur-2017

 

Pas mis dans les meilleures conditions par Rudi Garcia qui lui a demandé d’alterner entre les postes de latéral gauche et axe gauche. Il a logiquement pris l’eau et n’a pas réussi à compenser les errements défensifs d’Alessandrini avec qui il a formé un attelage défensif très bas de gamme. Il n’est pas le coupable numéro 1 mais n’aura pas franchement aidé non plus. On l’a tout de même vu réussir quelques bonnes montées en seconde période dont un centre pour Gomis que l’avant centre n’a pas fait fructifier.

 

 

L.Diarra : 3/10

Diarra-fiche-joueur-2017

 

Le seul argument qui puisse justifier de la titularisation actuelle de Lass’ est le nom de ses remplaçants. Un rendement minimum, un impact sur le groupe invisible et des passes latérales. Si c’était pour faire ça, on pouvait garder Romao. Ses deux dernières performances pénalisent le rendement général de l’équipe. Un peu mieux en seconde période quand l’ASM faisait son décrassage.

 

 

W.Vainqueur : 5/10

Vainqueur-william-présentation

 

Il a beaucoup bougé sur le terrain en début de match lorsque Rudi Garcia lui a demandé de passer alternativement de relayeur gauche à milieu offensif droit. Il l’a plutôt bien fait, a récupéré des ballons et bien orienté le jeu. Il s’est éteint en seconde période et perd même le ballon qui entraîne le quatrième but en fin de match. Il est malgré tout, à ranger au rayons des (squelettiques) satisfactions.

 

 

M.Lopez : 5/10

maxime-lopez

 

Le minot a eu du mal à exister en début de match lorsqu’il évoluait presqu’en second récupérateur, ce fut mieux par la suite. Il a touché moins de ballons que lors des matches précédents mais reste l’olympien le plus actif à ce niveau. Il est l’un des seuls à avoir montré des signes de réaction alors que l’OM se faisait écraser. Quelques bons centres mal exploités par son attaque. Toujours juste techniquement pour le reste.

 

 

F.Thauvin : 5,5/10

thauvin-fiche-joueur-2017

Le meilleur marseillais, encore une fois. D’abord positionné en second attaquant, il a fait le job même mal épaulé. Lorsqu’il a retrouvé son couloir, il a percuté mais souvent en vain devant le manque de solutions proposées. Il s’est un peu agacé en seconde période, ce qui est tout à fait compréhensible. Il a une belle occasion sur un service de Sakaï à la 53ème mais son tir passe à coté. Il va falloir qu’il se mette à marquer car tous nos espoirs offensifs ne reposent plus que sur ses épaules désormais.

 

 

R.Alessandrini : 2,5/10

Alessandrini_fiche

 

Quelle catastrophe ! Il se met à la faute pour offrir le coup franc de l’ouverture du score puis se fait déposer sur le second but par Bernardo Silva. On a eu la confirmation qu’il n’est pas un arrière gauche, le problème c’est que son passif olympien nous fait dire qu’il n’est pas non plus un ailier… Remplacé dès la 37ème minute par C.Njie (3/10) qui ne s’est signalé que sur une bonne accélération qui aurait du déboucher sur un but(75è). Autrement, dans ses courses et son impact physique, c’est clairement l’investissement minimal.

 

 

B.Gomis : 2,5/10

Gomis-fiche-joueur-2017

 

Il avait sauvé son match précédent par une passe décisive mais n’a pas eu la même réussite cet après-midi. Le capitaine a tout fait à l’envers, récoltant un carton stupide à la 13′, foirant une reprise facile à la 25′ et ratant tout le reste.  Il semble avoir du mal à se remettre de sa blessure et nous montre actuellement les pires aspects du Gomis joueur. En même temps, ça rappellera à tout le monde qu’il est avant tout un joueur moyen +, rien de plus.

 

LE COACH

 

 

Rudi Garcia : 3/10

 

rudy-garcia-conf-2

 

Un flop total. Il a demandé des choses trop compliqué à des joueurs trop limités.

 

Romain Alessandrini a complètement coulé mais à sa décharge on lui a demandé de faire des choses qu’il ne sait pas faire. Pourtant, le 4-4-2 des premières minutes était intéressant et embêtait l’ASM.

 

Dès le passage à cinq derrière, le match était terminé principalement à cause du déficit d’arrière gauche dans l’effectif. Il va falloir que Rudi s’habitue à composer avec des brics et des brocs jusqu’en Janvier 2017 au moins.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0