Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

#ASSEOM (0-0) – Les Notes de FCM : Vainqueur, au dessus, Gomis, en dessous

Par Publié le - Mis à jour le
Rémi Cabella - Olympique de Marseille vs ASSE

Après sa déconvenue monégasque, l’OM enchaînait ce mercredi avec un second déplacement compliqué à Saint-Étienne. L’équipe de Rudi Garcia aura montré un tout autre visage réussissant finalement à prendre un point alors qu’elle en méritait certainement trois.

 

Une prestation homogène de l’équipe malgré quelques notes dissonantes ici et là. Les Notes de FCM.

 

 




 

LES JOUEURS

 

 

Y.Pelé : 5/10

pele-fiche-joueur-2017

 

Un bon match pour « Monsieur Normal ». Les stéphanois ayant la vitalité offensive d’un escadron de retraités révolutionnaires, l’ex-manceau a brillé. Enfin, à sa manière, c’est à dire qu’on ne l’a pas vu. Trois pauvres tirs cadrés à contrer et une clean sheet de plus dans l’escarcelle de l’Albatros.

 

H.Sakaï : 5,5/10

sakai-fiche-joueur-2017

 

Comme d’hab’: du sérieux défensif, de l’activité offensive et beaucoup d’imprécisions techniques. Le japonais est plus régulier qu’une horloge suisse. Avec toujours les mêmes limites, donc. On a senti ses coéquipiers finirent par hésiter à le servir offensivement sur la fin.

 

R.Fanni : 6/10

Fanni_fiche

 

Rod s’est bien repris après sa désastreuse sortie sur le rocher. Il aura été celui qui a tenu la baraque derrière par des interventions tranchantes dans les moments chauds. Il écope d’un « joli carton jaune » qui permet de couper une contre attaque verte en deuxième période. Bref, une prestation pleine d’expérience, convaincante.

 

Rolando : 5/10

cercle-rolando-sans-nom

 

Pas vraiment à la faute et aura même réussi une ou deux jolies sorties de balle. Le portugais est, malgré tout, parfois un peu parti à l’abordage loin de ses buts. Ce qui est toujours risqué si l’on ne ressort pas avec le ballon.

On est un peu tatillon car le colosse du Cabo Verde a une nouvelle fois prouvé qu’il restait un bon soldat avec qui on peut aller à la guerre.

 

 

T.Hubocan : 5,5/10

hubocan-fiche-joueur-2017

 

Le slovaque a enfin été testé au poste d’arrière gauche. Il n’aura pas déçu, ré-équilibrant même un peu le bloc entre les deux cotés marseillais grâce à un apport offensif pas fou, mais qui a le mérite d’exister. Déjà mieux que Bédimo et Rekik. Il lui reste cependant cette faculté à commettre THE grosse erreur du match. Pas loin de provoquer un pénalty sur Tannane à la 43ème. Il y a également eu des espaces dans son dos, plus dûs au manque de repli défensif de Cabella qu’à ses errements. Bref, pas mal pour une première, à revoir.

 

 

 

W.Vainqueur : 6,5/10

Vainqueur-william-présentation

 

Ça devient de plus en plus clair, c’est sur lui qu’il faut construire au milieu! Positionné en milieu défensif, l’ancien du Zénit a récupéré un nombre incalculable de ballon. Il n’a pas non plus tremblé dans la relance, réussissant quelques belles passes rapidement après la récupération.

Il est également capable de résister à un pressing et de se projeter offensivement. Bref, si son corps ne l’embête plus avec des blessures, il sera déterminant dans la suite de la saison.

 

 

 

M.Lopez : 6/10

maxime-lopez

 

L’assurance technique du milieu. Il commence à être surveillé de près et touche donc un peu moins de ballons. Il en perd cependant toujours aussi peu et se projette de plus en plus en attaque. Sa qualité de passe aura encore permis à l’OM d’avoir un premier socle de construction du jeu solide. Un autre élément sur qui s’appuyer après Janvier.

 

AF. Zambo-Anguissa : 5/10

Anguissa-fiche-joueur-2017

 

Le camerounais aura eu le mérite d’exister dans ce match dans ce rôle de troisième milieu de terrain. Une énorme victoire sur tous ces concurrents auparavant aligné à ce poste depuis l’arrivée de Garcia. Une grosse capacité physique pour répéter les efforts devant, derrière et même se retrouver plusieurs fois dans la surface de réparation. Cependant, quel déchet technique !

Plus que du déchet technique, il s’agit d’un manque de vitesse technique. Dans les 30 derniers mètres, le temps d’action balle au pied se réduit. Une donnée avec laquelle le puissant Franck Zambo a encore du mal à composer. Un potentiel certain mais mal dégrossi.

 

 

F.Thauvin : 6/10

thauvin-fiche-joueur-2017

 

Encore un bon match mais… encore une feuille de stats vierge en fin de compte! Deux manières de l’analyser.

1. Il n’est pas très aidé par ses coéquipiers qui bougent mal et finissent même par vendanger ses offrandes comme Gomis le fait à la 30ème sur son amour de passe.

2. Il s’est encore procuré des occasions mais ne possède pas cet instinct de tueur dans les seize mètres à l’image de ses deux occasions de fin de première mi-temps à la 36ème et 45ème.

Toujours est-il que sans lui, l’OM aurait bien dû mal à exister offensivement.

 

 

R.Cabella : 5/10

Cabella-fiche-joueur-2017

 

Puisqu’il était aligné à gauche, qu’est-ce qu’il faisait à droite pendant toute la première mi-temps ? Vu sa plus grande rigueur au niveau du placement en seconde période, nul doute qu’il s’est fait recadrer là dessus dans les vestiaires. Quel dommage que ce joueur ne sache pas se contenir et réfléchir à plus long terme que sur les cinq prochaines secondes lorsqu’il est sur le terrain ! Autrement sa qualité d’élimination reste un plus, il faut qu’il apprenne à s’en servir, quitte à être moins en vue lorsque le jeu se situe de l’autre coté.

Quelques bonnes choses malgré tout avec notamment ce combo « dribble/débordement/centre » d’école à la 36ème qui débouche sur une grosse occasion pour Thauvin. Souvent à l’arrache sur ses replis défensifs.

 

B.Gomis : 4/10

Gomis-fiche-joueur-2017

 

S’il ne marque pas, Bafétimbi Gomis devient un poids pour l’équipe. Des appels téléphonés, des dribbles lents et une réactivité en slow motion. Il vendange une grosse occasion sur son seul bon déplacement du match avec un plat du pied forcé et peu dangereux (30ème). On attend mieux de lui même s’il reste irréprochable dans son attitude et son rôle de guide pour les autres joueurs sur le terrain.

 

 

LE COACH

 

 

Rudi Garcia : 6/10

 

rudy-garcia-conf-2

 

Son 4-3-3 a enfin fonctionné grâce à l’apport de Zambo au milieu et Hubocan à gauche.

 

Plutôt que de systématiquement pencher à droite, le jeu olympien a retrouvé un certain équilibre entre les deux cotés. Cela reste à parfaire notamment à cause des dezonages constants de Cabella en première période.

 

En tout cas, le tout a été équilibré, plaisant à voir par moment et sécurisant derrière. Cela manque encore de talent chez les joueurs mais le chantier de Rudi avance.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0