Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Caen – OM // Les Notes de FCM : Super Thauvin atomise Caen

Par Publié le - Mis à jour le

En ce Dimanche 30 Avril, l’OM s’en est allé exploser le SM Caen, cinq buts à un. L’adversaire était incroyablement faible et force à relativiser la performance générale. Cela n’empêche pas de bonnes prestations individuelles qu’il faudra cependant confirmer sur la durée pour les olympiens.

 

Le point sur ces performances individuelles dans ce match. Les Notes de FCM.

 



 

LES JOUEURS

 

 

Y.Pelé : 6/10

pele-fiche-joueur-2017

 

Un Albatros à la bonne altitude …comme d’habitude ces derniers temps serait-on tenté de dire. Battu sans qu’il n’y ait rien d’incriminant pour lui par Santini sur la réduction du score, il a autrement été solide. Avec en highlights de son match, un arrêt un peu à l’arrache devant Rodelin à la 33′ et un autre plus esthétique devant Karamoh à la 56′.

On l’a même vu réussir quelques bonnes relances au pied. Il se sera bonifié au fil de la saison.

 

 

H.Sakaï : 4/10

sakai-fiche-joueur-2017

 

Lui, par contre, commence peut-être a accusé le coup de la répétition des efforts toutes les semaines. Il a pas mal souffert sur son coté notamment face à Rodelin, ce qui lui valu un carton jaune à la 16′. Il devrait donc être suspendu face à Bordeaux. Encore à la peine face à Karamoh à la 56′ qui le mystifie dans la surface de réparation avant de frapper au but.

Son apport offensif n’aura pas compensé ses difficultés défensives même s’il n’est pas loin de la passe décisive sur un lob raté en fin de match.

 

 

R.Fanni : 5/10

 

Il a au moins tenu la distance face à Santini… En commettant parfois des fautes certes, mais en ne le laissant tout de même pas avancer. Présent dans le domaine aérien, il se sacrifie également juste avant la mi-temps pour éviter le retour à 2-3 des caennais.

Impossible cependant de passer sous silence son implication sur le premier but où son alignement ne met pas hors-jeu l’attaquant adverse qui s’en va marquer derrière.

 

 

Rolando : 3/10

 

Encore mauvais. Maltraité par Santini dans les duels, en retard sur le 1-2, à la traîne derrière Karamoh… Bref, pas bon.

Et ça commence à faire un moment. Pourtant il avait ce soir à faire à un adversaire assez peu mobile jouant dans le même registre physique que lui. Mieux en seconde période lorsque les normands étaient plus proches du suicide que d’un second but.

 

 

P.Évra: 4/10

 

Recordman de centres ratés sur ce match. Il a la mire plus ajustée lorsqu’il s’agit de dégommer des consultants.

Son grand mérite est de proposer des solutions dans le jeu assez haut sur le terrain. Il faut par contre qu’il parvienne à transformer ses bonnes situations en apport réel pour l’équipe. Défensivement, il a aussi parfois souffert face à Karamoh et sa pointe de vitesse.

 

 

W.Vainqueur : 6/10

 

Une prestation rendue simple par la déconfiture normande. En début de match, il a parfois mal géré l’espace devant ses défenseurs centraux à l’image du premier but où Karamoh transperce le milieu marseillais. Puis face à l’apathie grandissante de ses adversaires, il a pu jouer à sa main. Il a fini le match en récupérant un grand nombre de ballons.

Il aurait dû couronner sa prestation d’un but à l’issue d’une action qu’il a initié puis construit mais malheureusement mal conclu seul à 10 mètres des cages. Un bon soldat.

 

 

M.Lopez : 7,5/10

 

Il a tout bien fait. Alternant entre position haute (surtout) pour apporter du soutien aux attaques et position basse pour aider à la relance (en seconde période), il aura été brillant. Avec lui, les passes vont vers l’avant et ça, ça fait beaucoup de bien à notre jeu qui a dû mal à démarrer de derrière.

Bonus, il a été double buteur en se montrant opportuniste dans la surface à la réception d’un centre de Thauvin (5′) puis après une frappe de Payet mal repoussée par Vercoutre (27′). Il faut construire autour de sa qualité technique.

 

 

M.Sanson : 6/10

 

Sa splendide ouverture pour le cinquième but fait passer son match dans le coté positif de la force. Avant ça, il aura été impliqué sur le premier but mais aura surtout bataillé un peu plus bas aux cotés de Vainqueur. Pas toujours avec succès puisque Karamoh le dépose sur l’action qui amène le but caennais.

Pas non plus toujours placé là où il faut pour défendre, il aura malgré tout beaucoup couru et encore trouvé le moyen d’augmenter son total de passes décisives.

 

 

F.Thauvin : 8/10

thauvin-fiche-joueur-2017

 

Monstrueux. Une performance qui démontre encore une fois qu’il a laissé les clés du jeu à Payet pour se concentrer sur la finition. Sur les cinq buts, il est décisif quatre fois ! Trois buts et une passe décisive. Son premier (3′) et son troisième but (89′) sont là pour attester des progrès qu’il a fait dans la finition, le second (63′) qu’il a un talent au dessus de la moyenne. Cette frappe enroulée du gauche… Ajoutons-y ce centre au cordeau pour son jeune padawan Lopez et la coupe est pleine.

La variété qu’il a désormais dans son jeu le rend incontrôlable pour ses défenseurs. C’est officiel, FloTov n’est plus un espoir, il a confirmé.

 

 

 

 

D.Payet : 6,5/10

 

Le meneur de jeu de cette équipe. Lorsqu’on lui laisse autant d’espaces et des adversaires aussi faibles, c’est un carnage. Si sa feuille de stats ne s’est pas enrichie cet après-midi, il reste impliqué sur trois des cinq buts olympiens. Deux avant-dernières passes (5′ et 63′) et un but qui fait suite à l’une de ses frappes que Vercoutre repousse sur Lopez (27′).

Un ou deux passements de jambe par-ci, une aile de pigeon par là et sa partition de maestro était jouée. Il a un peu forcé pour marquer en fin de première mi-temps cherchant un peu trop souvent la frappe. On ne peut pas trop lui en vouloir : c’était open bar, il voulait se servir également. On l’attend au même niveau face à Nice, dimanche prochain.

 

 

B.Gomis : 5/10

Gomis-fiche-joueur-2017

 

Bafé Gomis a été salué par son coach comme « le grand bonhomme devant de ce match ». Sans doute une manière de mettre publiquement en lumière ses efforts sur le front de l’attaque mais également de le consoler de ne pas avoir marqué.

Il a le mérite d’être un vrai attaquant, et dans notre effectif c’est déjà beaucoup. Il a montré beaucoup de volonté et a essayé d’emporter tout le monde dans son sillage. Ça c’est pour le coté psychologique de sa performance.

Pour le coté technique, cela aura été très moyen avec des relais pas toujours précis, des contrôles un peu longs et un jeu dos au but pas si utile à ses partenaires. Il est tout de même passeur décisif sur le quatrième but (63′).

 

LE COACH

 

 

Rudi Garcia : 6/10

 

rudy-garcia-conf-2

 

Cette fois-ci, l’OM a bien entamé le match et aura (presque) joué deux mi-temps.

 

Son 4-3-3 montre des signes d’amélioration notamment dans la circulation du ballon. Après il est difficile de ne pas mettre toutes ces satisfactions en perspective avec le très faible niveau de l’adversaire d’en face.

 

On attendra confirmation face à Nice la semaine prochaine.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0