Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Toulouse – OM (1-2) : Cabella double buteur, Marseille file en 16e

Par
Maxime Lopez - OM - Olympique de Marseille Coupe de France - Toulouse

L’Olympique de Marseille s’impose 1-2 à Toulouse. Une victoire que les hommes de Rudi Garcia sont allés chercher en prolongation. Cabella s’offre un doublé et fait le plein de confiance.

 

Pour son premier match de l’année 2017, l’OM se déplaçait à Toulouse à l’occasion des 32e de finale de la Coupe de France. Privé de Gomis (suspendu), c’est donc Sarr qui a été aligné en pointe par Rudi Garcia. Le coach olympien a également décidé de se passer des services de Lassana Diarra, en instance de départ, et resté à Marseille.

 

Les Olympiens réalisent un bon début de rencontre avec une très bonne maitrise technique et l’envie de s’installer d’entrée dans le camp adverse. Thauvin, promu capitaine, et Lopez mènent le jeu olympien en une, deux touches de balles.  Marseille a clairement eu la maitrise du jeu et la possession mais se sont retrouvés en danger trop souvent à la perte du ballon sur des contres Toulousains.  Ces derniers se sont même procurés les meilleurs occasions la première période par Trejo (17′, 34′). Sans Gomis et sans véritable avant centre, l’OM n’a pas point de fixation qui pèse sur la défense toulousaine.

 

Marseille a toutefois réussi à ouvrir le score dès l’entame de la seconde période par l’intermédiaire de Rémi Cabella, parfaitement servi à l’entrée de la surface côté droit par Lopez.  La frappe puissante du droit de l’ancien montpelliérain passe entre les jambes de Lafont (0-1, 48′). Mais alors que l’OM avait clairement la maitrise du jeu, les olympiens ont offert l’égalisation trop rapidement suite à une double erreur de Lopez : Une perte de balle plein axe, puis une remise involontaire du minot marseillais dans les pieds de Durmaz qui n’a plus qu’à ajuster Pelé du gauche (1-1, 57′).

 

Braithwaite a été tout proche de doubler la mise, mais la frappe croisée du Toulousain à l’entrée de la surface frôle le poteau droit de Pélé (63′).

 

L’égalisation a fait mal aux marseillais qui ont commencé à reculer face à des toulousains nettement plus entreprenants. Si le jeu marseillais a été moins fluide avec plus de déchet technique, Alessandrini, entré en seconde période, a été tout proche d’offrir la qualification dans les arrêts de jeu. La reprise de tête de l’olympien sur un coup franc de Lopez a heurté le poteau gauche de Lafont (92e).

 

Marseille a ensuite mis le feu dès les premières minutes des prolongations. Cabella a ainsi raté coup sur coup deux énormes occasions (94′, 96′). L’attaquant Olympien ne ratera pas la troisième opportunité qui se présentera en crucifiant Lafont sur un centre d’Alessandrini au second poteau à ras de terre (1-2, 107′). Rolando a été important dans le jeu aérien dans les dernières minutes.

 

L’OM avait fait le plus dur en ouvrant le score, mais Toulouse à égalisé sur un coup du sort. Marseille a remis la pression dès le début de la seconde période avant de trouver la faille à la 107′. Un but qui permet d’éviter les tirs au but et qui offre la qualification aux hommes de Rudi Garcia. 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0