OM Fil Info Mis à jour le - Publié le - Par

Courbis : « Au lieu d’avoir 14 points d’avance sur Lyon, l’OM n’en a que 2 » (ITW FCM)

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Rolland COURBIS - coach du MHSC Rolland COURBIS - 13.12.2013 - Montpellier / Saint Etienne


[brid autoplay= »true » video= »213972″ player= »11281″ title= »OM « j’espère que tout n’est pas bas sur une qulif’ en Champion’s » »]


 

 

L’Olympique de Marseille affrontera Dijon ce samedi à l’occasion de la 31e journée de Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia vont ainsi se lancer dans le fameux sprint final avec pour objectif de conserver leur troisième place au classement de Ligue 1. L’ancien entraîneur de l’OM, Rolland Courbis, a évoqué pour Footballclubdemarseille.fr le duel entre Marseille et Lyon qui va avoir lieu dans cette fin de championnat. Interview.

 

 

 

La défaite de l’OM face à Lyon a-t-elle selon toi inversé le rapport de confiance entre les deux équipes pour ce sprint final ?

 

 

Rolland Courbis : « Elle a surtout inversé arithmétiquement la donne car avec deux victoires de l’OM au match aller et retour tu aurais 14 points d’avance sur Lyon, or là, avec deux défaites, tu n’en as plus que deux. Ce sont les dégâts de la victoire à trois points dans les confrontations directes. »

 

 

 

Pour toi qui a le meilleur calendrier entre L’OM et Lyon ?

 

 

Rolland Courbis : « L’OM a un calendrier plus passionnant mais plus compliqué que celui de Lyon. Il reste huit matchs de Ligue 1 et toutes les journées vont compter. Rien que ce week-end, on peut assister à un rapprochement encore plus important des deux équipes si l’OM se fait accrocher à Dijon et Lyon s’impose à domicile contre Toulouse. Et il restera ensuite 21 points à distribuer avec un calendrier plus compliqué pour les olympiens. J’espère qu’on aura aucun regret au soir de la 38ème journée. C’est d’ailleurs ma crainte depuis le début de saison avec ce calendrier. »

 

 

 

Lyon s’est par contre montré plus inconstant que l’OM cette saison.

 

 

Rolland Courbis : « Oui mais, l’analyse qui a été faite sur Lyon lors les deux derniers matchs est mauvaise. Le Lyon qui a joué contre les russes ne termine pas dans les cinq premiers de Ligue 1. Par contre, le Lyon qui a joué contre Marseille avec Troré, Aouar, Mendy et Raphael, celui là il peut finir dans les quatre premiers, et encore il n’y a pas Fékir… »

 

 

 

Quel est le problème de l’OM contre les « gros » ?

 

 

Rolland Courbis : « Ok, l’OM n’a pas gagné une seule fois contre les grosses équipes, mais ça se joue à quoi ? Si par exemple il n’y a pas ce but de Cavani à la dernière minute il n’y aurait pas ce débat… Ce qui a de plus emmerdant dans cette histoire c’est que cela fait de gros dégâts d’un point de vue arithmétique, mais cela se joue souvent à pas grand chose. Le match aller à Lyon c’est plus la physionomie d’un match nul que celle d’une défaite. Le retour contre Lyon au Vélodrome c’est pareil. Ce qu’on peut regretter à la rigueur c’est la défaite (6-1) à Monaco qui en plus te massacre le goal-average. »

 

Tous propos recueillis par Benjamin Courmes