Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Edito #VenteOM – Franceschi : Lopez/Bielsa, une manipulation médiatique ?

Par Publié le - Mis à jour le
Matthieu Franceschi

 

 

EDITO OM – France Football a annoncé ce jeudi que l’OM serait racheté par Gérard Lopez qui emmènerait Marcelo Bielsa dans ses valises. Margarita Louis-Dreyfus a rapidement démenti à travers un communiqué. Qui croire ?

 

Ce lundi vers 18h30, alors que je publiais ma lettre ouverte à Margarita Louis-Dreyfus, j’aperçus sur Twitter l’article de France Football titrant « Gérard Lopez et Marcelo Bielsa à l’Olympique de Marseille, c’est fait ! ». Comme beaucoup de supporters, mon premier réflexe fut de vérifier si ce n’était pas un « fake », et s’en était pas un.

 

« C’est fait ! Le futur repreneur de l’Olympique de Marseille s’appellera Gérard Lopez. L’officialisation devrait intervenir lors d’une conférence de presse le 28 ou le 29 août. Et c’est bien Marcelo Bielsa qui devrait faire son retour sur le banc. » Le média sportif est catégorique, de quoi enflammer en un instant la Twittosphère. La fin de mon histoire chez les South Winners est en partie liée au départ de Bielsa. Comme la majorité des supporters, difficile de décrire mon ressenti pendant quelques minutes. Incroyable sensation avec cet espoir de voir enfin le bout du tunnel pour l’OM à travers la vente, avec, cerise sur le gâteau, le retour de l’argentin. Entre appels et SMS, le téléphone n’a cessé de vibrer pendant de longues minutes avec toujours la même rengaine : « Bielsa revient ! ». L’annonce de son retour a complètement relégué la vente du club au second plan.

 

Margarita Louis-Dreyfus n’a pas tardé à démentir la nouvelle. Cela ne veut pas forcément dire que l’information de France Football est fausse. La réaction de l’actionnaire semble logique si des derniers points sont en train de se négocier. Mais cela pourrait également laisser penser que le clan Lopez a tenté un gros coup de médiatisation pour faire pression.

 

Même si je rêve d’un retour de Bielsa, 24 heures après les révélations de France Football, j’ai du mal à croire au projet de Gérard Lopez. Plusieurs médias confirment pourtant, selon leurs informations, cette version. Mais quand on regarde l’équipe autour de Lopez, difficile de ne pas croire à un coup de pression médiatique. En juillet dernier, Médiapart dévoilait que Gérard Lopez s’était entouré de Michel Moulin pour son projet de rachat de l’OM.

 

Michel Moulin dans le football, ce n’est pas très glorieux. Ancien dirigeant du Red Star, du PSG ou du Mans, il a été mis en examen en 2014 dans l’affaire des matches truqués de Ligue 2 pour corruption passive. Michel Moulin est surtout un homme d’affaires et de médias. Ancien directeur général de Hersant Médias, il est le fondateur du 10 Sport, un média qui, avec France Football, a une nouvelle fois dévoilé, hier, des détails sur les coulisses du dossier Lopez. Alors, journalisme ou communication ?

 

En 2010, le JDD expliquait que Michel Moulin avait fait appel à Claude Droussent, ancien patron de L’Équipe et journaliste expérimenté. Ce dernier avait par la suite quitté son poste n’acceptant pas que son patron s’immisce dans le contenu éditorial du 10 Sport. Depuis, c’est Alexis Bernard qui assure la rédaction en chef… L’auteur des articles sur le dossier Lopez. Le réseau de Michel Moulin ne doit certainement pas se limiter au 10 Sport.

 

Étrange coïncidence. Mais alors, pourquoi faire un gros coup de pression maintenant ? Comme un certain Pablo Dana récemment, sentant la vente lui échapper, le clan Lopez joue peut-être sa dernière carte à travers les médias. De plus, annoncer un retour de Bielsa permet à Lopez de mettre de son côté la quasi-totalité des supporters. Le timing n’est certainement pas le fruit du hasard, la colère monte déjà à Marseille après le début de saison alarmant des olympiens, les supporters mettent la pression pour que MLD vende au plus vite. Ce vendredi, l’OM reçoit Lorient au Vélodrome. Le contexte est désormais planté. Des chants à la gloire de Bielsa devraient descendre des tribunes faisant évidemment le jeu de Lopez dans la course au rachat du club.

 

Lopez a-t-il vraiment les moyens de racheter l’OM ? Certainement, mais différents médias parlent de paiements échelonnés sur plusieurs années. Et c’est peut-être sur l’aspect financier que le dossier Lopez a du retard car, en face, la puissante société américaine spécialisée dans les services financiers Guggenheim Partners a une force de frappe impressionnante. Un ami, spécialiste du monde des finances, m’expliquait il y a quelques jours que la crédibilité de Guggenheim Partners n’était plus à faire. Une référence mondiale.

 

Très peu d’articles sont sortis dans le presse sur Guggenheim Partners qui semble œuvrer en silence. Le démenti de MLD d’hier soir a été également publié en anglais sur le site officiel du club. De quoi se torturer un peu plus les esprits…

 

Jusqu’à hier, je me demandais encore si MLD voulait vraiment vendre le club, mais une chose semble sûre, il se passe vraiment quelque chose en coulisses.

 

Lopez ? Guggenheim Partners ?
Certains répondront « Bielsa »…

 

Et Guggenheim Partners avec Bielsa, ce n’est pas possible ?

 

Espérons que le dénouement arrive au plus vite pour éviter que l’OM ne sombre dans une nouvelle crise.

 

Matthieu Franceschi

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0