Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

 » Même si la finale était à Dnipropetrovsk il y aurait autant de supporters marseillais « 

Par Publié le - Mis à jour le
Supporters OM - Virage sud South Winners
Supporters OM - Virage sud South Winners
Supporters OM - Virage sud South Winners

 

Dans un entretien accordé à France 2, Basile Boli a évoqué la finale d’Europa League de ce mercredi entre l’OM et l’Atletico Madrid. Celui qui a offert la Ligue des Champions à Marseille en marquant le but décisif de la tête face au Milan en 1993, estime que les joueurs olympiens ne doivent pas penser à leur adversaire. L’important et d’avoir plus envie…

 

 

Pas besoin de calculer, il faut y aller

 

 

 » Quand on fait ce métier c’est pour vivre ces moments là. Il ne faut pas penser au palmarès ou à l’équipe en face, c’est une finale. On n’a pas besoin de calculer, il faut y aller, il faut se dire : « je vais tellement lui rentrer dedans qu’il va comprendre que aujourd’hui c’est mon jour ». J’aimerai bien qu’ils sentent que c’est l’OM… Le plus important c’est d’avoir une ambition commune. On ne sera pas loin, il faut aller l’a chercher. J’aimerai bien qu’ils arrivent à écrire leur histoire. Même si la finale était à Dnipropetrovsk il y aurait autant de supporters marseillais. Si Payet est sur sa lancée, qu’il nous mette un petit coup franc… ça serait beau ! » Basile Boli – France 2

 

 

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0