Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Fumis lancés par le parcage MHSC, conf’ déprimante et plats chauds… Les coulisses du Vélodrome vol. 2

Par Publié le - Mis à jour le
Fanatics Olympique Marseille

 

Depuis que j’ai reçu ma carte de presse, ma mère ne me reconnait plus… J’aurais pris la grosse tête en plus de quelques kilos en trop à force de me goinfrer au buffet presse du Stade Vélodrome. Le buffet, c’est une chose mais vivre les matches de la tribune de presse, c’est vivre le match différemment. C’est ce récit que je vais vous faire dans ces petites chroniques d’après-match. Deuxième numéro des coulisses du Vélodrome avec le très frustrant OM/MHSC (0-0)

 

 

Ambiance en Jean Bouin grâce aux Ultras et Dodger’s

 

 

Malgré des bourrasques de vent à vous faire s’envoler un Khaoui, le trajet Métro Rond Point du Prado/Stade Vélodrome est bien plus agréable qu’à l’accoutumée. Les travaux enfin terminés du centre Commercial Prado ont libéré de l’espace pour l’amas de supporters marseillais qui ne doit plus s’agglutiner entre un grillage et des blocs de béton pour atteindre la terre promise. 

 

 

Arrivé en tribunes de presse, je constate avec joie le remplissage de Jean Bouin haut par les Dodger’s et Ultras. Bien sûr, il aurait été préférable de les voir à leur place là où ils sont les meilleurs mais à défaut ils mettent une belle ambiance dans cette tribune habituellement très calme…

 

 

Les Fanatics (qui n’apprécient pas l’appellation « Fanas ») eux mettent plus que jamais le feu dans leur coin de Virage Nord pour leur trente ans. Les supporters héraultais sont les seuls dans le stade à ne pas apprécier…

 

 

Des fumis jetés par les supporters montpellierains

 

 

Plus que l’entrée des joueurs, nous suivons donc surtout les animations proposées par le groupe le plus bouillant du stade. À leur droite se trouve le parcage montpellierain qui en profite pour craquer une grosse dizaine de fumigènes. Ils finissent par lancer ces dits-fumigènes en direction du Virage Nord, l’un d’entre eux atterrissant d’ailleurs au pied de la zone Fanatics, chez les Yankee. 

Bel esprit….

 

 

 

 

Sur le terrain, les joueurs de Der Zakarian se mettent vite au diapason de leurs supporters et pourrissent le match. Plus bas dans ma ligne de mire se trouve le pauvre quatrième arbitre qui savoure un avant goût de l’enfer avec les gesticulations alternées de Der Zakarian et Garcia. Mi-temps : 0 – 0 mais la surprise d’avoir des plats chauds au buffet. Et oui, c’est important les Gnocchis industriels gracieusement offertes par le club. « Digne des petits plats de maman… » blague un confrère. Grande gastronomie…

 

 

Ça a le mérite de réchauffer car pas grand chose sur le terrain ne parviendra à le faire en seconde période. 

 

 

Froid polaire en conférence de presse

 

 

Après le triste match nul (0-0) se profile le triste après-match. C’est tout d’abord Michel Der Zakarian qui expédie son tour en trois questions, des pauses gênantes, un peu d’autoflagellation mais tout de même beaucoup d’autosatisfaction sur le résultat. 

 

 

 

 

Puis vient le tour de Rudi Garcia qui en rentrant dans la salle de presse glisse à la responsable communication de l’OM : « On va essayer de faire vite… » Après deux premières questions d’usage, Roudi déroule et là… vide ! L’absence hier de Michel Aliaga (France 3), traditionnel animateur de ces conférences de presse d’après-match, se fait sentir. Il faut réagir ! Alors que j’attends habituellement la fin de la conférence de presse, je brise le silence pesant et lui demande son avis sur la nouvelle bonne prestation de Kamara et Gustavo en défense centrale. Comment dire… Sa réponse va vous surprendre ! 

 

 

 

 

Le coach marseillais avait fait passer son message (penalty non sifflé), il n’avait pas envie de parler d’autre chose. Assez rapidement, le pénible exercice s’écourte. Alors que l’ami Nicolas Filhol s’échine à récolter les timides premières impressions de Boubacar Kamara, j’aperçois l’ex-marseillais Vitorino Hilton (qui ne s’est pas arrêté en zone mixte) échangeait avec le sourire avec l’ancien de France Bleu Provence, Avy Assouly tandis que Paganelli dissémine ça et là un peu de sa bonne humeur dans le coin. 

 

 

 

 

 

Le temps de monter les multiples images récoltées, il est 00h40, aucun arbitre ne vient en salle de presse s’expliquer sur le penalty non sifflé sur l’action sur Mitroglou. Il est temps de plier bagages en espérant vivre un match plus agréable dans quatre jours….

 

 

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

    Liga228 Situs web judi bola terpercaya terbesar dan terpercaya di Indonesia.

    Winning228 sebagai Agen Bola Terbaik terpercaya dan terbaik se-asia.

    situs idn poker terbesar di Indonesia.

    List website idn poker terbaik. QQCuan Situs Judi Bola Resmi Terlengkap Tahun Ini

    Situs agen slot terpercaya dan resmi

    slot hoki gacor

    game slot online