Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Granville – OM // Les Notes de FCM : Germain, symbole de la justesse de l’effectif…

Par Publié le - Mis à jour le
Valere GERMAIN of Marseille and Tony THEAULT of Granville during the French Cup Soccer match between US Granville and Olympique de Marseille at Stade Michel D'Ornano on January 17, 2020 in Caen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Stade Michel d'Ornano - Caen (France)

L’Olympique de Marseille se qualifie en huitième de finale de la Coupe de France en s’imposant trois buts à zéro face à Granville.

 

Retour sur les prestations individuelles des marseillais avec les Notes de FCM.



 

LES JOUEURS

 

 Y.Pelé : 6/10

Un Albatros tranquille…

 

Peu de travail pour le remplaçant de Mandanda qui a tout de même fait l’arrêt qu’il fallait à la 78’ sur une frappe puissante et dangereuse juste après l’ouverture du score. Un jeu au pied toujours pas rassurant mais sans bourde cette fois.

 

 

H. Sakai : 3/10

Sakai, toujours dans le dur…

 

Le japonais n’arrive pas à se relancer. Même si très actif en actif, il a eu beaucoup de déchet devant et quelques trop rares bonnes intuitions (comme sa remise de la 7’). Défensivement, il a encore pris un carton pour une intervention mal maîtrisée (46’). Il a passé beaucoup de temps à se plaindre auprès de l’arbitre. Signe d’une frustration grandissante ?

 

B. Kamara : 6/10

Bien moins rayonnant qu’au milieu…

 

Paradoxalement, le minot rassure surtout dans l’entrejeu cette saison. Il n’a pas été catastrophique hier soir mais a tout de même mis son équipe en danger sur une relance complètement ratée à la 57’ et sur un duel dans la surface de réparation sur lequel il se fait prendre comme un bleu (78’). Notons tout de même une très belle frappe à la 30’ et une implication mineure (mais un bon contrôle) sur l’action de l’ouverture du score (77’).

 

Alvaro : 5,5/10

L’homme qui débloque le match !

 

L’Espagnol a ouvert le score dans le dernier quart d’heure avec un beau but, un bel enchaînement rapide qui a fait mouche. Un but importantissime qui a tout simplifié derrière. Défensivement, il n’a pas eu énormément de travail mais s’est tout de même rendu coupable d’une faute grossière à la 70′, ce qui lui valu un carton jaune. Bon pour ce match, on retiendra surtout sa première réalisation sous son nouveau maillot.

 

J.Amavi : 4,5/10

Brouillon et un peu trop ambitieux…

 

Dans un match comme celui-ci, on l’a surtout vu devant, tenter des dribbles trop compliqués et avoir un ratio de centres réussis assez faible. Soulignons tout de même que lorsqu’il a fallu défendre, l’ex-niçois a fait ça de manière sobre et sans fioritures.

 

 

K. Strootman : 4/10

Pas rassurant mais passeur décisif…

 

En difficulté sur les duels aériens sur coup de pied arrêtés défensifs en première période, il s’est aussi rendu coupable de deux fautes dangereuses pouvant coûter un penalty avec un arbitre mal inspiré (47′ et 58′ même si en dehors de la surface). À ses nombreuses fautes, il n’a pas ajouté de plus-value technique à part sur l’action de l’ouverture du score où sa passe est parfaitement dosée pour Alvaro (77′). Un match très moyen de plus dans sa collection à l’OM.

 

M. Sanson : 4/10

Insatisfaisant et prochainement suspendu ! 

 

Ce que l’on retiendra principalement de ses 45 minutes sur le terrain c’est son carton jaune stupide reçu à la 16′ pour un tacle mal maîtrisé pas forcément indispensable. Il sera donc prochainement suspendu. Autrement, il n’a pas créé grand chose même s’il a tenté, comme à son habitude de se montrer remuant dans ses appels. 

Remplacé à la mi-temps par

D.Benedetto : 4/10

Mille fois plus utile que Germain mais toujours pas bon…

 

L’Argentin a tout de même été utile sur deux, trois déviations ainsi que sur son appel sur le second but de Radonjic (83′) mais son apport fut tout de même insuffisant. On a toujours pas retrouvé le grand Benedetto ni au pressing ni dans la létalité de ses gestes. Un peu emprunté, timide, pas le même joueur qu’au mois de septembre dernier…

 

V.Rongier : 5/10

Match assez anonyme…

 

Rongier n’a pas rayonné comme à son habitude au milieu de terrain mais il n’a pas démérité non plus. Il aurait pu donner un peu d’épaisseur à son match en concrétisant l’une de ses deux occasions de but (7′ et 22′). Ce ne fut pas le cas. Il a travaillé pour l’équipe, été un peu plus discret qu’à sa grande période mais n’a jamais pénalisé le collectif.

 

 

M. Lopez : 4/10

Un apport dispensable…

 

Il a bien débuté avec beaucoup d’activités et plusieurs passes mi-longues bien senties. Même si à la base il était positionné à droite, il s’est beaucoup baladé sur le terrain en première période. Malheureusement au fur et à mesure que son équipe s’englué face au valeureux normands, il a également plongé. Replacé milieu relayeur en seconde période, il a eu un impact négligeable sur la tournure des événements. Toujours pas indispensable…

 

D.Payet : 6/10

Encore le marseillais le plus dangereux, pratiquement le seul marseillais dangereux d’ailleurs…

 

Ce n’est pas un grand match du Réunionnais et pourtant ce fut tout de même lui l’élément le plus dangereux et de loin de son équipe. Pas loin de trouver l’ouverture sur un très beau coup franc (28′), il a multiplié les frappes de loin quitte à en abuser par moment (7′, 25′, 58′ et 62′). Il a finalement parachever le succès marseillais d’une frappe des vingt mètres dans la lucarne en toute fin de match. Quelques bonnes passes (3′, 7′) également à mettre à son actif. Généralement, il n’a pas forcé son talent et comme ses coéquipiers a été assez peu mobile. 

 

 

V. Germain : 3/10

 

Une menace neutre…

 

Positionné en tant qu’avant-centre, l’ex-monégasque n’a eu aucune présence dans la surface de réparation, a été inexistant au pressing et n’a jamais constitué une menace pour la défense adverse. Repositionné à droite en seconde période, il a été tout aussi inexistant. Deux semi-occasions à se mettre sous la dent : une tête sur corner (3′) et une frappe contrée (69′), encore très léger. Bien trop inconsistant en tant qu’attaquant de secours… Remplacé à la 83′ par Nemanja Radonjic qui a de manière très propre inscrit le but du 2-0.

 

LE COACH

André Villas-Boas : 5/10

L’essentiel c’était de gagner…

 

Mais tout de même on peut remettre en cause certains de ses choix comme la titularisation de Sanson, qui n’a rien apporté et récolté un jaune qui le privera d’un match à venir. Valère Germain a également été un véritable problème pour l’expression collective de son escouade.

 

Bon finalement, il est toujours compliqué de se sortir avec brio de ses contextes-là. Il fallait se qualifier, la suite maintenant.

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0