PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Les habituelles excuses trouvées par Vincent Labrune

Mis à jour le - Publié le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Les habituelles excuses trouvées par Vincent Labrune
Footballclubdemarseille TV

Après s’être fendu d’un communiqué sur le site officiel pour expliquer que MLD et lui travaillaient main dans la main pour trouver de nouveaux investisseurs pour refaire de l’OM un grand club, le président du club phocéen s’est exprimé dans les colonnes de l’Équipe ce mercredi.  Celui ci  a tout d’abord maintenu sa confiance à Michel: « Le coach n’est pas menacé, ce n’est pas la question. Il faut juste que l’équipe retrouve du jus, une dynamique. Mes joueurs, je ne leur en veux pas, ils ne balancent pas les matchs. Mais je les ai trouvé fatigués, » a t-il déclaré avant de sortir de sa poche deux excuses pouvant expliquer la saison catastrophique de l’OM:

 

 

Labrune: « Le coach n’est pas menacé »

 

Tout d’abord, le grand classique de la Ligue Europa bien entendu: « Les sept matchs du jeudi pèsent. On n’a gagné qu’une seule fois après l’un d’entre eux. »

L’arbitrage reste son domaine de prédilection. Déjà, dans les couloirs du vélodrome après le match nul face à Saint-Étienne (1-1), répondant à un journaliste qui l’interpellait,  Labrune soulignait l’accumulation d’erreurs d’arbitrage et de cartons rouges trop facilement dégainés par les hommes en jaune contre son équipe. Il en remet une couche dans les colonnes du quotidien sportif:  « J’ai fait un petit calcul, cette saison, en L1, on a joué 170 minutes à 10 contre 11. Ça fait presque deux matchs en infériorité numérique ».

 

Le président de l’OM oublie cependant de signaler que son équipe a marqué plusieurs buts qui n’auraient jamais du être validés cette saison, comme celui face à Montpellier où le ballon était très nettement sorti des limites du terrain avant que Nkoudou ne délivre une passe décisive à Sarr, ainsi que les deux buts accordés à l’OM entachés d’une position de hors jeu contre Monaco en décembre dernier (3-3).

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0