Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Dijon // Les Notes de FCM : Payet, Pelé, Vainqueur puis le vide

Par Mis à jour le - Publié le
Henri Bedimo - Marseille

Petit match marseillais et petit résultat pour cette réception du DFCO au Vélodrome (1-1) dans le cadre de la 31ème journée de Ligue 1. Les olympiens se sont cassés les dents sur un très bon Reynet mais avant tout sur leurs limites actuelles.

 

Trois hommes s’en sortent sur la foi de leurs prestations individuelles, les autres sont à inclure dans le maelstrom mou de ce samedi après-midi orageux. Les Notes de FCM.

 

 



 

 

 

LES JOUEURS

 

 

Y.Pelé : 6/10

pele-fiche-joueur-2017

 

Un Albatros toujours pas supersonique mais aux ailes au moins solides. Dans la lignée de son bon match à Lille, il a assuré lorsqu’il fut mis à contribution et notamment en toute fin de match où il réussit une belle parade dans les arrêts de jeu face à Tavares. On pourra toujours arguer que la situation provient d’une erreur de communication entre lui et Sertic mais on a appris à se limiter du minimum syndical avec lui. Alors si ce minimum syndical est bien exécuté comme sur cette sortie à la 65′, on prend et on attend son remplaçant pour en demander plus.

 

 

H.Sakaï : 5/10

sakai-fiche-joueur-2017

 

Match sérieux sans plus du Blue and White Samuraï. Si en seconde période les vagues dijonnaises venaient souvent de son coté, c’est qu’il était un peu abandonné par son ailier parti s’aventurer dans l’axe. Il a quand même bien compensé et est encore à créditer d’un superbe retour dans sa surface à la 35′ ainsi que de multiples interventions défensives solides. Le jeu penchant principalement à gauche, on a dû attendre la fin de première période pour le voir enfin entreprenant offensivement.

Il foire son centre à la 43′ mais réussit celui de la 86′ que Gomis ne parvient pas à transformer en but.

 

 

G.Sertic : 3,5/10

 

Au delà de son CSC(qui peut arriver à n’importe qui), il a foiré son match pour deux raisons. De un, on l’attendait à la relance, on l’attend toujours. Ses transmissions furent trop latérales et rarement déclencheurs d’actions. Ensuite pour le marquage sur Tavares qui l’a souvent dominé physiquement.

On peut même saupoudrer le tout de cette erreur de communication avec son gardien en toute fin de match qui aurait pu coûter très cher. Rendez nous Fanni (ou pas).

 

 

Rolando : 3,5/10

 

Cela va devenir difficile de continuer à justifier de sa présence dans le XI titulaire s’il n’arrive même plus à bouffer physiquement un adversaire direct lent. S’il n’a encore une fois pas fait grand chose en ce qui concerne la relance, il s’est fait bouffer dans les duels par Tavares. Dans les airs ou dans la protection de balle, le colosse du Cabo Verde n’en a pas toucher une.

Sanctionné d’un jaune logique à la 72′ pour répétition de fautes.

 

 

 

H.Bédimo : 3,5/10

 

On a retrouvé le Bédimo du début de saison !

Victime d’un vilain tacle de Kwon à la 14′, il se relève mais ne s’en est jamais complètement remis offrant une prestation bien inférieure à ce qu’il montrait ces derniers temps. Il a beaucoup souffert en début de match face au mauvais Amalfitano (c’est dire !) avant de combler un peu le gouffre sur son coté. Offensivement et défensivement, le ballon lui brûlait les pieds ce qui nous a valu quelques relances catastrophiques extrêmement dangereuses et des passes ou centres complètement foirés.

 

W.Vainqueur : 6/10

 

Bon match du boss du milieu. Il a gratté beaucoup de ballons et s’est appliqué à bien les remonter avant de s’insérer offensivement dans la continuité des actions. Malgré un ou deux ballons perdus, il aura rayonné devant et derrière. Il a souvent été la seule solution dans la relance en partant de derrière. Offensivement, il n’est pas loin d’offrir la victoire à l’OM à la 82′ sur une bonne frappe repoussée par Reynet qui prenait le chemin des filets. Bref, toujours aussi précieux. Remplacé par Njie à la 89′.

 

 

M.Lopez : 4/10

 

Depuis l’arrivée de Sanson et Payet, son rôle n’est plus aussi clair et sa présence dans le XI, presque superflu. Il faut lui trouver une utilité autre que celle qu’il avait dans le trident Vainqueur/Zambo/Lopez. Son coach essaye de le placer dans différentes positions mais aucune n’offre pleinement satisfaction. Il touche très peu de ballons et a du mal à se situer. Invisible en première période, il est monté en puissance aux retours des vestiaires en se plaçant plus haut. Il percute bien sur l’action qui amène le coup franc de l’égalisation et aurait dû bénéficier d’un penalty pour une charge mal  maîtrisée de Less Melou dans la surface. Remplacé par Cabella à la 76′ qui a apporté du mouvement mais a aussi croqué quelques ballons…

 

 

M. Sanson : 5/10

 

Il a d’abord livré une prestation sansonesque en se déplaçant bien entre les lignes et en trouvant de bonnes passes une fois qu’il avait reçu le ballon. Il a même ajouté quelques bonnes récupérations à sa partition. Malheureusement, il s’est éteint au fur et à mesure du match et a mal terminé en ratant beaucoup de gestes assez simples.

À noter que son déclin dans le match coïncide avec le léger regain de forme de Lopez. Sans doute pas un hasard.

 

 

F.Thauvin : 4,5/10

thauvin-fiche-joueur-2017

 

Le jeu est très peu passé par son coté durant le premier acte. Il évoluait alors presque comme un second attaquant notamment sur les longs ballons. On sentait que sa vitesse aurait pu débloquer la situation mais vu le peu d’entrain de toute l’équipe, trop peu de munitions lui sont parvenus. À noter tout de même qu’il frappe le poteau sur un cafouillage en début de seconde période. Assez inutile par la suite. Comme Sanson, il s’est éteint à mesure que le match avançait. Remplacé à la 82′ par Zambo qui n’a pas eu le temps de servir à grand chose.

 

 

D.Payet : 6/10

 

Il s’impose petit à petit comme le chef d’orchestre de cette équipe. Le jeu a grandement penché sur son coté gauche en première période. Il fait toujours vivre le ballon et répond aux mouvement de ses partenaires. Encore faut-il qu’ils y en aient… Sa frappe contrée de la main par Lotiès (30′) aurait du offrir un pénalty à l’OM mais l’arbitre en a décidé autrement. Juste avant le retour aux vestiaires, il adresse également une frappe soudaine des 30 mètres qui méritait un meilleur sort. Son coup franc se passe de commentaires. Un joueur certifié OM Champions Project.

 

 

B.Gomis : 3,5/10

Gomis-fiche-joueur-2017

 

Le retour du capitaine marseillais est la meilleure illustration de ses limites. S’il ne marque pas, il ne sert à rien. En première période, on a souvent vu M.Lopez lancer un pressing qui n’était pas suivi par son capitaine qui trottinait à coté. Le seul moment où sa présence s’est faite remarquée durant les 45 premières minutes est sa contestation sur la grosse faute de Kwong sur Bédimo. Autrement, invisible et inutile.

Il sort la tête de l’eau en seconde période mais n’arrive pas à concrétiser les occasions qu’il se procure (44′, 82′, 87′).

 

LE COACH

 

 

Rudi Garcia : 4/10

 

rudy-garcia-conf-2

Il fait avec ce qu’il a sous la main pour la défense mais s’entête avec son milieu de terrain Vainqueur/Sanson/Lopez qui ne donne pas vraiment satisfaction puisque les deux derniers font un peu doublon.

 

La première mi-temps de son équipe est très mauvaise, la seconde, meilleure, même si on aurait aimé qu’il fasse du coaching plus tôt pour forcer la décision avec Njie et Cabella.

 

Beaucoup de choses manquait dans la préparation de ce match.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0