Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – GFC Ajaccio (1-1): Marseille toujours aussi décevant au Vél

Par Mis à jour le - Publié le
Remy CABELLA - 13.12.2015 - Marseille / Gazelec Ajaccio - 18eme journee de Ligue 1 Photo : Gaston Petrelli / Icon Sport

L’Olympique de Marseille perd encore deux points à domicile, cette fois face à un promu. Mal inspirés défensivement et trop sur courant alternatif en attaque, les hommes de Michel déçoivent encore.

 

C’est tout le charme, ou le pathétisme de cette ligue 1, Marseille qui n’a plus gagné à domicile depuis le 12 septembre dernier, soit trois mois jour pour jour, pouvait donc en cas de victoire contre le promu du GFC Ajaccio passer de la 11e à la 5eme place du classement. C’est dire l’enjeu de cette rencontre qui démarre pourtant sur un rythme des plus légers.

Mais Michel et ses hommes avaient semble-t-il identifier la cause de cette incapacité à s’imposer à domicile, à savoir qu’à trop vouloir attaquer, l’OM laissait trop d’espace et encaissait trop de buts.

Mais à trop de prudence, l’OM finit quand même par se mettre en danger. C’est d’ailleurs Ajaccio qui se créer la première occasion franche suite à une perte de balle plein axe d’Isla profitant à Larbi qui pénètre dans la surface et oblige Mandanda à réaliser une parade décisive (12′).

 

En jouant avec le feu, Marseille va se brûler. Sur un léger accrochage de maillot de Mendy sur Dia, l’arbitre offre un penalty généreux aux Corses. Zoua ne laisse pas passer l’occasion d’ouvrir le score (0-1, 17′).

 

Logiquement puni, et mené, Marseille se décide enfin à jouer. Michy rate coup sur coup deux grosses opportunités d’égaliser (25′, 27′). La troisième sera la bonne pour le buteur belge peu avant la pause. Sur un centre parfait de Barrada l’attaquant marseillais trompe Mauri d’une tête croisée (1-1, 38′) et remet ainsi les deux équipes à égalité.

 

Au retour des vestiaires, Marseille ne parvient pas à reprendre le contrôle du match, bien au contraire. L’OM se fait une première frayeur sur une reprise de volée à bout portant de Larbi qui trompe Mandanda. Un but refusé pour une position de hors jeu imaginaire. (50′)

 

Dans la foulée,  Monsieur Rainville, décidément bien mal inspiré, décide d’expulser Barrada sur un tacle anodin sur Tshibumbu  jugée de manière incompréhensible trop dangereux (51′).

 

A 10 contre 11, Marseille ne parvient plus mettre le pied sur le ballon et va donc s’en remettre aux quelques exploits individuels de Michy. Michy ne peut pas dribbler 5 corses sur chaque action, et c’est le promu qui domine cette fin de match dans une ambiance bien triste. L’attaquant belge a eu la balle de match à la 89′ sur un bon service d’Ocampos mais sa frappe n’est pas assez appuyée. L’OM est vraiment décevant et se fait bouger par un promu, le carton rouge imaginaire n’explique pas tout, loin de là…

 

 

 

sep-article-874

Onze de départ

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1