OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Lyon – OM // Les Notes de FCM : Rongier, Lopez, Germain, aucune créativité !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
(R-L) Maxwell CORNET of Lyon and Valentin RONGIER of Marseille during the French Cup quarter-final between Lyon and Marseille at Groupama Stadium on February 12, 2020 in Lyon, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport) - Groupama Stadium - Lyon (France)

L’Olympique de Marseille est éliminé de la Coupe de France après sa défaite à Lyon (1-0). 

 

Retour sur les prestations individuelles des marseillais avec les Notes de FCM.



 

LES JOUEURS

 

Y.Pelé : 5,5/10

Nom de code : Albatros. Utilité : arrêter des pénaltys, pour le reste…

 

Nouveau penalty magistralement arrêté par la doublure de Steve Mandanda, cette fois sa victime se nomme Mousa Dembélé à la 70′. Son envergure et son timing font encore la différence dans cet exercice. Pour le reste, tous les supporters marseillais ont tremblé à chaque fois que le ballon lui est passé par les pieds, ses sorties étaient approximatives sur corner et son placement, bizarre, sur le but encaissé (81′)… Bref, il lui fallait faire plus qu’un exploit pour être le héros de la qualification hier soir.

 

B. Sarr : 5/10

Un match respectable…

 

Si sa prestation n’a pas fait pencher le match dans le sens de son équipe, elle ne l’a pas pénalisé non plus. Sérieux dans son placement et plutôt appliqué techniquement (il réussit notamment deux bons centres autour de la 20′), il s’est montré digne de son brassard (qu’il récupère après la sortie de Payet) en montrant de l’engagement dans tout ce qu’il faisait. Après ça reste Bouna Sarr, un joueur moyen…

 

 

B. Kamara : 6,5/10

L’un de ses meilleurs matches de défenseur central cette saison…

 

Cette saison, c’est surtout au milieu que Kamara a brillé mais hier soir, il a été performant en charnière centrale. Tonique dans ses courses et tranchants dans ses interventions, il a également assuré à la relance parvenant à plusieurs reprises à faire avancer le jeu grâce à ses longs ballons précis. L’une des rares satisfactions du match…

 

 

Alvaro : 5,5/10

Correct, combatif…

 

L’Espagnol a connu sa première défaite cette saison avec l’OM sans réellement démériter. Plutôt présent dans les duels, il fut malgré tout parfois mis en difficulté dans l’alignement. Un match où il ne fut pas vraiment pris à défaut mais qu’il perd quand même..

 

 

 

H.Sakai : 3,5/10

Bon mais doublement coupable !

 

Le japonais avait retrouvé du mordant hier soir sur le côté droit. Impeccable en première période dans toutes ses interventions, il était en train de réussir son premier match rassurant depuis plusieurs mois puis… Il est d’abord « coupable » d’une faute de main sur le penalty sifflé contre son équipe. Mais y’a t-il réellement main ? Et peut-il faire autrement ? 

Yohann Pelé lui offre un sursis mais malheureusement dix minutes plus tard, Sakai monte trop vite sur Traoré et laisse Aouar partir dans son dos pour l’ouverture du score (81′). Il y a des saisons comme ça où rien ne fonctionne…

 

 

 K.Strootman : 4,5/10

Précieux dans un bloc bas, au supplice dès qu’il y a des espaces…

 

Aucune surprise, avec sa hargne le Batave a été impeccable dans des petits périmètres lorsqu’il fallait sortir vainqueur d’une mêlée mais lorsque le jeu s’ouvrait et qu’il fallait compenser dans de grands espaces, il a beaucoup souffert. Averti logiquement à la 38′ pour une grosse faute sur Tousart, on a parfois craint l’expulsion en seconde période. Mais il a su gérer cela avec expérience…

 

 

 

V.Rongier : 3,5/10

Son pire match sous le maillot marseillais…

 

Rongier a eu beaucoup de mal à exister sur la pelouse lyonnaise. Inhabituellement imprécis techniquement et en retard dans ses duels, il n’a pas été le moteur pouvant mener l’OM à l’exploit. Juste un joueur dans un mauvais jour… Il aurait pu changer la face du match lorsqu’il a finalement percuté en toute fin de match (90′) mais Aké a été repris d’ultime justesse. Dommage.

 

 

M.Sanson : 5,5/10

Honnête match même s’il n’a pas pu faire la différence…

 

Il a bien tenu son poste, s’est arraché au pressing et proposé des appels dans la profondeur. Malheureusement, il n’y avait pas assez de mouvement autour de lui pour pouvoir combiner et créé quelque chose de plus consistant offensivement. Il n’a pas grand chose à se reprocher mais n’est pas non plus un Dimitri Payet capable de faire basculer une rencontre à lui tout seul…

 

 

M. Lopez : 4/10

Discipliné mais inoffensif…

 

Il a presque tout le temps opté pour le choix le plus sécurisant et le plus simple et n’a par conséquent créé aucun danger. Cela fut encore plus visible après la  sortie de Dimitri Payet. Lopez doit se remettre dans la peau d’un créateur sous peine de devenir un joueur sans grande utilité au très haut niveau. Surtout s’il est placé comme hier, à un poste offensif…

 

D.Payet : 7/10

Le seul qui pouvait changer le cours de ce match mais il a disparu trop tôt…

 

En première période, il fut l’unique dépositaire du jeu marseillais. La création ne pouvait être engendrée que par son courage à faire des choix de jeu ambitieux là où tout ses partenaires restaient dans la sécurité. En première période, il fut donc la rampe de lancement sur les principales actions marseillaises mais le Réunionnais a disparu des débats au retour des vestiaires avant de sortir sur blessure à la 72’… Étant donné le peu d’alternatives créatrices dans cette équipe, on espère que son indisponibilité sera courte car sinon…

 

V. Germain : 3,5/10

Systématiquement insuffisant…

 

Alors certes il a été présent au pressing et même capable de faire de longues courses pour aider en défense, certes il a gagné pas mal de duels de la tête surtout dans sa surface sur les corners adverses, certes il fut peu servi… Mais toutes les circonstances atténuantes du monde ne suffiront pas à justifier son énième tout petit match en pointe à l’OM, ponctué comme toujours dans pareilles circonstances d’aucun apport majeur à la feuille de match. Il a bien une occasion en tout début de match mais il se foire complètement sur sa reprise (5′). Germain seul en pointe, c’est une mauvaise blague qui dure depuis bien trop longtemps…

 

LE COACH

André Villas-Boas : 4/10

Éliminés et si peu conquérant…

 

Son plan était plutôt intéressant en première période mais s’est heurté sur la longueur à la faiblesse de son effectif. Un Germain, un Lopez ou un Strootman ne pouvaient pas être décisifs dans pareille occasion.

 

Alors logiquement avec la disparition progressive de Payet, son équipe est devenue inoffensive et à la merci d’un bon mouvement adverse. C’est arrivé à dix minutes de la fin. Il n’y aura pas de trophée cette saison et il n’y a toujours pas eu de jeu enthousiasmant à l’OM en 2020…