Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : 3 dossiers italiens fermés ? Un nouveau ouvert ?

Par Publié le - Mis à jour le

Avec le recrutement d’Igor Tudor, les rumeurs italiennes se multiplient. Alors que plusieurs pistes semblent improbables, le nouveau coach marseillais serait tenté par un de ses anciens éléments au Hellas Vérone…

 

 

Orazio Accomando, journaliste pour le média DAZN, affirme que les dossiers Mertens, Dybala et Vecino ne sont pas ouvert du côté de l’OM. Par contre, même si aucune négociation n’a été initié, Igor Tudor aimerait bien récupérer son ancien attaquant Antonin Barak. Le milieu offensif de 27 ans est international tchèque, il dispose encore de deux ans de contrat avec le Hellas Vérone. Ce joueur d’1m90 a marqué 11 buts la saison dernière…

Mertens, Dybala et Vecino pas visés, Tudor pense à Barak ?

 

« EXCLUSIF : Tudor veut Barak , également courtisé par le Napoli. Le club olympien souhaite mettre en place une équipe solide qui respecte les moyens économiques de l’OM . Mertens et surtout Dybala ne sont pas des objectifs et il n’y a pas de négociation avec eux. (…) Sur Barak il y a l’appréciation naturelle de Tudor mais il n’y a pas de négociation entre l »OM et le Hellas Vérone. Tout comme il n’y a aucun intérêt pour Vecino ! » Orazio Accomando – source : Twiiter (06/07/2022)

 

Ils vont aller sur des prêts, sur des opportunités, sur des joueurs libres – Le Mée

« Je dirais qu’il vaut mieux prendre des espagnols et des italiens que des anglais pour diriger un club de foot. Donc les gens le perçoivent bien parce que c’est des gens qui connaissent le ballon. À la sortie, tu vois le résultats, forcément tout n’est pas parfait, y a des joueurs qui fonctionnent y a des joueurs qui fonctionnent pas. Tu peux faire la liste des joueurs qui ont été payé cher pour rien, des Lirola etc…ou la liste des joueurs qui ont bien fonctionné. La finalité c’est d’arriver à un résultat, le club il est en Champions League ça fait longtemps qu’il fallait y retourner. Le président après trois bilan à moins 80 millions, il fallait qu’il retourne en Champions League pour pouvoir un petit peu payé ce qu’il avait engagé comme argent. C’est pour ça que je pense qu’ils ne feront pas de folies. J’ai parlé avec Pablo il y a une dizaine de jours, ils ne feront pas de folies sur les prix de montant de transfert. Ils vont aller sur des prêts, sur des opportunités, sur des joueurs libres. Ils vont être sur un marché hyper agressif et aujourd’hui tu as des coups à faire, vu le marché, tu arrives à trouver des joueurs et faire des bonnes affaires. Après quand tu n’as pas l’argent, tu n’as pas le choix et donc ils sont obligés de travailler de cette manière là. Ribalta connaît la moitié de l’Europe et Longoria l’autre moitié donc ce n’est pas un aujourd’hui un vrai problème de connexion ou de réseaux. Le truc c’est d’arriver en premier sur les dossiers et d’arriver à convaincre les joueurs de venir. » Yvan Le Mée source : RMC (16/06/2022)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0