Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : Deux clubs de Ligue 1 sur ce remplaçant de Sampaoli ?

Par
Alvaro GONZALEZ of Marseille and Boubacar KAMARA of Marseille celebrate the victory during the Ligue 1 match between Lille OSC and Olympique Marseille at Stade Pierre Mauroy on February 16, 2020 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Stade Pierre Mauroy - Lille (France)

Avant de recruter Pablo Longoria doit vendre pour dégager des moyens et faire baisser la masse salariale. Plusieurs joueurs seraient sollicités comme Mandanda, Amavi, Caleta Car, ou encore Kamara. Alvaro aurait aussi plusieurs courtisans…

 

 

En manque de temps, Alvaro va-t-il changer d’air lors de ce mercato d’hiver ? Selon l’Equipe, le RC Strasbourg, qui a déjà récupéré Lucas Perrin dans le cadre d’un prêt a ec OA obligatoire, serait très intéressé par le profil du défenseur espagnol de l’OM. Julien Stéphan doit se passer de Maxime Le Marchand, qui s’est fait opéré ce lundi, et aurait placé Alvaro en tête de liste de ses cibles.

Le quotidien sportif affirme que « des premiers contacts ont été noués pour déterminer les conditions d’un éventuel prêt. L’Espagnol, peu utilisé cette saison (725 minutes), a des émoluments élevés (environ 240 000 euros brut mensuels). » De plus, Bordeaux qui cherche aussi à se renforcer en défense serait sur le coup…

 

L’intéressé a réagi à cette information via son compte Twitter en affichant son étonnement: « Ah oui??? Merci😂 »

En conférence de presse en décembre dernier, Alvaro avait été questionné au sujet de son avenir. RMC Sport affirmait que l’Espagnol se questionnait sur son futur et s’il ne serait pas mieux pour sa carrière de quitter le club. Devant les journalistes, il a affirmé que ce n’était pas une situation facile mais qu’il compte bien continuer de travailler pour gagner sa place.

 

« Quand tu ne joues pas, ce n’est pas drôle. Mais le but est de continuer à travailler. J’ai parlé avec le coach et c’était plus facile. Quand on m’a donné l’opportunité de jouer, je pense que j’ai bien joué » Alvaro Gonzalez – Source : Conférence de presse (08/12/21)

 

Le défenseur espagnol a tenu à pousser un coup de gueule contre toutes les décisions de la LFP qu’il juge pas suffisamment dures.

 

« On ne peut pas mettre tout le monde dans le même sac pour deux jets de bouteilles lancés par deux personnes mais on peut juger une Fédération parce qu’il faut prendre des décisions pour que cela n’arrive plus. Il y a une photo de moi par exemple devant 300 ultras sur le terrain et finalement c’est moi qui ai été le plus durement sanctionné. On aurait dû prendre des décisions pour éviter ce qu’il s’est passé ensuite. Comme des décisions dures et drastiques n’ont pas été prises contre une équipe et ses supporters qui se sont mal comportés, cela s’est passé dans 6 autres stades et maintenant ils ne peuvent plus prendre cette décision qui aurait dû être prise au début. La sécurité est la responsabilité de l’équipe qui reçoit. Ce n’est pas normal que Dimitri Payet qui prend une bouteille sur la tête et Álvaro González qui a envoyé un ballon dans une tribune qui descend à 300 sur le terrain soient sanctionnés. Ce n’est vraiment pas facile de réagir dans ces situations, même si c’est vrai que moi j’ai le sang chaud et que l’on devrait réagir différemment dans certaines situations mais finalement c’est moi qui suis le plus durement sanctionné. Je dis toujours que nous sommes acteurs d’un magnifique sport donc on accepte les insultes, même entre joueurs, une fois que l’arbitre siffle la fin cela doit rester sur le terrain. Chacun défend ses intérêts sur le terrain. Si ça va plus loin, après un match, sur un corner cela doit être plus durement sanctionné. Si ce n’est pas le cas et bien tu auras la même chose sur les 7 matches suivants et on va parler de la France pour ses incidents plus qu’autre chose. » Álvaro Gonzalez – Source : 2010MisterChip (20/12/2021)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0