Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : « Pablo est très méthodique, moi je suis sans doute plus instinctif! »

Par Publié le - Mis à jour le
Javier RIBALTA head of football of Marseille during the Olympique of Marseille Press Conference at Centre Robert-Louis Dreyfus on July 1, 2022 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Le mercato de l’OM s’st accéléré la semaine dernière, mais au delà de l’équipe pro et des jeunes, le club marseillais s’est aussi renforcé dans son organisation. Plusieurs éléments sont arrivés comme Javier Ribalta, le nouveau directeur du football de l’OM…

 

 

Le journal l’Equipe lui consacre un portrait et raconte son parcours. Javier Ribalta s’est bâti une solide réputation dans le recrutement et n’hésite pas beaucoup…

 

Je n’ai pas peur de prendre une décision — Ribalta

 

« J’ai commencé à aider un ami, qui était entraîneur en Troisième Division, je l’ai conseillé un peu pour le recrutement, et c’est là que je suis entré dans le foot pro. (..) Mais moi, je n’ai recruté personne. J’étais une petite part d’une organisation où je me sentais important. À la Juve, c’est tout le club qui travaillait très bien, ce n’est pas moi. Ils ne m’ont pas attendu pour savoir gagner et recruter. On sera jugés sur les résultats sportifs, encore et toujours. Longoria est un grand dirigeant, je le vois dans sa communication, dans son leadership, c’est du haut niveau pour son âge. (…) Pablo est très méthodique, moi je suis sans doute plus instinctif. Je suis sûr de ce que je sens, de ce que je vois, et je n’ai pas peur de prendre une décision. » Javier Ribalta – source : L’Equipe (25/7/2022)

 


 

Que ce soit Longoria ou Ribalta, pour faire du mercato, c’est top – Grégoire

 

« Pablo Longoria considère Javier Ribalta comme l’une de ses références dans le football, il avait dit dans une interview dans la Provence en décembre 2020. Une référence avec Fabio Paratici l’ancien directeur sportif de la Juventus, aujourd’hui de Tottenham. Ribalta est son ami, je pense qu’il s’entoure, il a amélioré sa garde rapprochée, je pense que Ribalta va notamment s’occuper des ventes. On l’a vu qu’il est déjà très actif sur le dossier Luis Henrique au Torino avec ses réseaux italiens, parce qu’il faut sortir des joueurs, je pense qu’il va décharger Longoria de certaines tâches mais après dans le profil effectivement on est sur un truc assez similaire, axé Longoria, mais peut-être que Longoria se dit qu’il a énormément de choses à faire en tant que président, il n’aime pas trop ça, les interviews, les réunions avec Benoît Payan, le loyer, ce n’est pas son domaine de prédilection. Longoria se dit que Ribalta pourrait revenir sur le cœur du travail comme l’architecture des deals, les trucs comme ça. Personnellement je pense que c’est du football moderne. Je compare Longoria à Luis Campos (directeur technique du PSG) et Ribalta c’est un peu ça aussi, ils ont leurs qualités et leurs défauts. Leurs qualités sont qu’ils vont parier parfois sur un joueur qui va avoir une explosion, sur un très grand talent, à côté de ça, ce sont des dirigeants de la nouvelle génération qui travaillent beaucoup avec des mandats, avec toujours les mêmes agents avec des commissions, c’est le côté Campos à Lille, on l’a vu avec le transfert de Victor Osimhen où il y a des choses mal expliquées. Selon moi, il y a des bons et des mauvais côtés, je ne juge pas ça, je dis juste qu’il correspond au foot moderne. Mais, que ce soit Longoria ou Ribalta, pour faire du mercato, c’est top, ce sont des spécialistes mais il y a les bons et les mauvais côtés. » Mathieu Grégoire – Source : Football Club de Marseille (27/06/2022)

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0