PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Mercato : Schneiderlin à l’OM, les 3 raisons d’y croire…

Morgan Schneiderlin / Everton

 

Dans la valse des noms (peu ou pas du tout crédible) du Mercato OM 2018, celui de Morgan Schneiderlin retient l’attention. 

Annoncé par France Football comme cible du club phocéen en cas de départ au milieu (Sanson, Zambo ?), la rumeur a pris un peu plus d’épaisseur ce matin suite à un article du Daily Star

 

 

Si la piste n’est jamais présentée comme brûlante, son profil de recrue ne nous parait pas fantaisiste, on vous explique pourquoi. 

 

 

Le facteur Boisseau

 

 

Qu’on le veuille ou non, cela a de l’importance : Morgan Schneiderlin partage les mêmes agents que Rudi Garcia. La fameuse écurie des frères Boisseau qui avait tant fait jaser sur la Canebière lors de l’arrivée au club de Grégory Sertic (via Alexandre Bonnot)  pourrait rendre service sur ce dossier. 

 

A LIRE AUSSI : Qui sont les agents de Rudi Garcia ?

 

Les contacts seront simplifiés et les négociations se passeront en terrain connu. Les agents peuvent de plus offrir à toutes les parties des informations de première main sur le contexte à l’intérieur du club, l’état du joueur, les rapports de force, etc. 

 

 

Le joueur supporter de l’OM ?

 

 

« Comme je viens de là-bas, je m’intéresse au Racing Club de Strasbourg, mais dans ma jeunesse, j’ai toujours supporté l’OM. » La déclaration est signée Morgan Schneiderlin, elle date d’Avril dernier et provient d’une interview donnée à BeIn Sports. Avant la finale de l’Europa League, le joueur avait également posté une vidéo sur son Instagram reprenant la version soft du tube du printemps à Marseille. 

 

 

 

 

Alors bien sûr, ces flirts clubs/joueurs dans les médias n’engagent en rien, ils ont tout de même le mérite de suggérer une tendance. Que l’intention soit sincère ou non, le joueur a publiquement concédé une (petite) préférence pour un autre club que celui qui l’emploie. Ce sera toujours utile en cas d’éventuelle présentation à la presse. Il faut se souvenir que Jacques-Henri Eyraud insistait beaucoup sur l’adhésion au projet et au club pour les recrues l’été dernier. Le regretté abécédaire du président marseillais pourra à nouveau être exhumé : adhésion, besoin, cohérence, discipline.

 

 

Un profil qui répond aux besoins sportifs

 

Besoin, la seconde lettre de l’alphabet du mercato selon Eyraud. 

 

 

Force encore de constater que Morgan Schneiderlin permettrait un beau revival de l’abécédaire. Milieu de terrain défensif capable de se projeter proprement vers l’avant dans la force de l’âge (28 ans) et de prendre les rênes du milieu marseillais en l’absence de Luiz Gustavo, son profil « fait sens. » L’équipe de Rudi Garcia est souvent apparue déboussolée lors des suspensions du patron brésilien l’an dernier, Schneiderlin a les épaules pour compenser ses absences mais également former une paire redoutable avec. 

 

 

Cohérence également pour l’intégration dans l’effectif : français expérimenté ayant connu le très haut niveau (MU, France) et coéquipier modèle, on l’imagine faire son trou très rapidement auprès des Mandanda, Rami, Thauvin et même Lopez, Sanson, etc.

 

 

Reste la discipline économique dans l’Abécédaire. Combien son transfert coûterait ? Pour rappel Everton avait déboursé 23M€ au mercato hivernal 2017 pour le débaucher de Manchester United. Son salaire rentrera t-il dans les standards marseillais ? Ça parlait de 5M€ brut par an chez les Toffees. C’est jouable… mais pour un cadre incontestable à l’OM ! Bref, sa venue resterait un investissement massif qui le placerait salarialement aux côtés des Gustavo, Payet et autres Thauvin. En vaut-il le coup ? 

 

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola