Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Dimitri Payet pousse un très gros coup de gueule contre les supporters

Par Mis à jour le - Publié le
Dimitri PAYET of Marseille during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Marseille at Groupama Stadium on November 21, 2021 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Groupama Stadium - Lyon (France)

Dimitri Payet n’en peut plus de tous ces incidents en Ligue 1 et dont il a été victime face à Nice et Lyon. Il a exprimé toute sa frustration dans une tribune publiée dans Le Monde. 

 

 

L’Olympique de Marseille a subi à deux reprises cette saison des incidents avec les supporters lyonnais et niçois. Un joueur a été victime de jets de projectiles : Dimitri Payet. Le capitaine marseillais s’est exprimé à plusieurs reprises à ce sujet, a notamment pris la parole avant la rencontre face au PSG au Vélodrome pour prévenir les supporters marseillais de ne pas commettre les mêmes erreurs que leurs homologues de Ligue 1.

 

Payet en a marre de ces incidents dans les stades

 

L’incident au Groupama Stadium semble toutefois l’avoir plus atteint que celui à Nice. L’international français a publié une Tribune dans le Monde ce mercredi soir afin de pester contre les agissements de certains supporters…

 

A LIRE AUSSI : Conférence League : Changement d’adversaire pour l’OM ?

 

« Depuis la reprise du championnat de Ligue 1, des scènes de violence se multiplient dans les stades. J’en ai été la victime la plus médiatisée, même si je ne suis pas le seul à avoir été agressé d’une façon particulièrement lâche et inacceptable. Je tiens à dire que si j’ai souhaité écrire cette lettre, ce n’est pas pour une histoire de communication ou à la demande du club. Il n’y a ni vice ni calcul de ma part, je n’ai pas la volonté de mettre la pression sur quiconque, je m’en fous de ça, d’autant que je n’ai plus aucun intérêt personnel dans cette histoire. Je veux juste essayer d’apporter un point de vue. Car je reste quand même la première victime des incidents de Nice et de Lyon, ce qui me donne un peu de légitimité. J’aimerais que la réunion interministérielle sur la violence dans les stades [prévue jeudi 16 décembre] ne soit pas sans lendemain. » Dimitri Payet – Source : Tribune dans Le Monde (15/12/21)

 

 

J’ai été autant blessé par la bouteille que par l’impression d’être le responsable des violences et de l’arrêt du match — Payet

 

 

« Je ne vais pas refaire le match de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), on a tout entendu avant, pendant et après. Je veux rester digne, contrairement à ceux qui ont fait allusion au fait qu’après tout, je ne devais pas être « si blessé que cela ». Ou encore, et ce sont parfois les mêmes, ceux qui voulaient que je reprenne ma place sur le terrain après avoir pris une bouteille en plein visage. En fait, j’ai été autant blessé par la bouteille que par l’impression d’être le responsable des violences et de l’arrêt du match. Je dis stop ! Y en a marre. J’en ai marre que chacun mette son grain de sel sans apporter le début d’une solution. Désolé, mais il faut le dire, ce n’est pas le préfet qui se trouve sur le terrain, ni le procureur, ni le délégué de la Ligue, ni les présidents de Nice, de Lyon ou de Marseille. » Dimitri Payet – Source : Tribune dans Le Monde (15/12/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0