Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : « Faire rentrer les supporters à l’intérieur de l’organisation du club » (Exclu)

Par Publié le - Mis à jour le


C’est un projet ambitieux, faire rentrer le fonctionnement « socios » à l’OM. Julien, l’un des 5 membres fondateurs du Massilia Socios Club nous a accordé un entretien … Il explique l’objectif de son projet et donne son avis sur la nouvelle direction, le dernier mercato et Rudi Garcia.

 

 

FCM – Quel est le but du «Massilia Socios Club» ?

 

Julien : « A travers le Massilia Socios Club, nous voulons faire rentrer les supporters à l’intérieur de l’organisation du club pour que nous puissions faire mieux entendre notre voix. On veut porter une vision identitaire de l’OM à un moment où le club va être de nouveau ambitieux. Un vrai projet sportif et économique va se développer et nous voulons revoir l’OM comme on l’aime et comme on l’a aimé : ambitieux et populaire avec un développement stable et solide sur le long terme. »

 

 

 

Combien comptez vous de membres aujourd’hui et combien en aviez vous à la création du projet ?

 

Julien : « Aujourd’hui nous sommes plus de 3000 membres alors qu’à la création du projet, nous n’étions que 5 fondateurs. Nous sommes satisfaits mais ce n’est que le début, nous cherchons toujours à attirer plus de supporters ! »

 

 

Possédez-vous à ce jour des soutiens de poids tels que des anciens joueurs ou des personnages importants de la ville ?

 

Julien : « On a sollicité des anciennes gloires du club qui ont accepté de nous faire confiance. Ainsi, Papin, Amoros, Di Meco ou Dib font partie du projet … C’est le cas d’autres figures locales comme Papet J qui nous aide, mais on a également eu le soutien de Matthieu Franceschi ou encore de Christian Cataldo et de certains membres de la Vieille Garde. Des groupes de supporters sont également avec nous tels que le Club Central des Supporters, le Handi Fan Club ou les Amis de l’OM. C’est encourageant pour la suite ! »

 

 


Avez-vous entamé des discussions avec la nouvelle direction ?

 

Julien : « On a transmis un dossier de présentation du projet à la nouvelle direction quand elle est arrivée. L’accueil a été favorable mais à l’époque ça n’était pas la priorité du club. Au cours des prochains mois on devrait reprendre contact avec eux pour voir si on pourrait avancer ensemble. »

 

 

 

Les nouveaux dirigeants étaient en déplacement à Barcelone il y a deux jours … Et selon les informations de RMC Sport, le système de socios a été évoqué par «simple curiosité» pour une source proche olympienne. Pensez-vous que cela va bouger ? 

 

Julien : « De notre côté, on a mis notre projet en avant, on a montré aux nouveaux dirigeants tout l’intérêt qu’il y avait. Je pense qu’ils se sont déplacés à Barcelone pour comprendre le fonctionnement intégral du Barça. Mais c’est intéressant qu’ils se soient intéressés aux socios Barcelonais. C’est peut-être pas anodin … ? On verra ce que cela donnera mais je pense que cet été on sera en mesure de pouvoir dire si le projet a des chances de se réaliser ou pas. »

 

 

« Nous sommes attachés à la notion de support’acteur »

 

 

A court terme, quels sont vos objectifs ?

 

Julien : « Déjà, on veut faire comprendre aux supporters l’intérêt du projet … Certains ne l’ont pas bien compris, ils se disent « c’est bon, le club a été racheté, on peut maintenant se reposer sur Frank Mc Court, il va nous régaler !» … Nous, ce n’est pas notre vision, nous sommes attachés à la notion de support’acteur ! A Marseille, on a une culture foot qui porte, on n’aime pas la notion de spectateur. Le but c’est de rajouter un rôle de plus aux supporters marseillais : en plus d’agir en tribunes et de porter les valeurs et l’identité marseillaise, on veut également agir sur un dernier plan pour être complet. L’idée c’est de devenir des investisseurs à part entière pour contribuer au développement du club.

 

Sinon à court terme, on va essayer d’avoir plus d’adhérents car plus on sera nombreux, plus ça sera intéressant à la fois pour les supporters, mais aussi pour le club ! Avec le «Massilia Socios Club», une véritable communauté de socios s’est fondée. On est plus de 3000 et on met en place beaucoup d’événements. On a déjà invité des supporters olympiens qui vivent à Paris à se rassembler pour voir les matchs entre eux, entre vrais supporters de l’OM. On a sur notre forum, une cinquantaine de supporters présents partout dans le monde qui sont prêts à organiser ce genre d’événements. L’idée à terme, c’est que quand on est supporters de l’OM, qu’on soit touriste marseillais ou marseillais expatrié, grâce aux socios, on puisse retrouver partout dans le monde d’autres supporters de l’OM pour voir les matchs ensemble, et partager la même passion ! Les supporters Marseillais sont partout dans le monde en Argentine, à Londres, aux USA…Marseille c’est un port et le projet socios est à l’image de la ville ouvert aux supporters du monde entier ! »

 

Quelle serait votre influence sur le mercato ?

 

Julien : « Très clairement, on a pas cette idée de choisir les joueurs. On cherche à s’investir sur le long terme dans le club mais on laisse le recrutement aux personnes compétentes. L’idée, ça n’est pas d’avoir des milliers de recruteurs … C’est plutôt de soutenir le club en mettant en place des choses concrètes : aider financièrement l’OM pour développer le centre de formation, élaborer des partenariats avec les clubs locaux, développer une école de foot en Afrique ou lancer un partenariat avec un club argentin … Le tout en pensant à l’avenir ! »

 

 

Donnez nous votre avis sur la politique actuelle de la nouvelle direction … Le nouvel OM semble attaché à la formation, qu’en pensez-vous ?

 

Julien : « La formation est indispensable ! Si on ne forme pas des joueurs, c’est impossible de rivaliser avec la concurrence sauf si le club est géré par un état. Les clubs doivent avoir autant de recettes que de dépenses avec le fair-play financier et derrière, ça limite clairement l’apport d’argent du propriétaire. La formation est le meilleur moyen pour avoir des bons joueurs et se développer. »

 

 

« Nous sommes attachés à la notion de pérennité»

 

 

Dimitri Payet of Marseille during the French Ligue 1 match Marseille and Paris Saint Germain at Stade Velodrome on February 26, 2017 in Marseille, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Dimitri Payet

 

 

Etes vous satisfaits de l’arrivée des dernières recrues ?

 

Julien : « C’est équilibré. Payet, c’est un joueur de classe mondiale mais à titre personnel le recrutement de Sanson est le plus intéressant. Il s’inscrit dans l’avenir du club, c’est très important pour nous ! Nous sommes particulièrement attachés à la notion de pérennité. »

 

 

 

Pensez-vous que l’équipe est capable de se qualifier en Europa League ?

 

Julien : « On a pris deux gifles contre Monaco et Paris, ce qui à l’heure actuelle est plutôt logique. Lyon a été meilleur aussi mais ils ont un effectif plus homogène. Cependant, les autres équipes, avec un peu de volonté et de hargne on peut les battre et assurer la qualif en Europa League. J’y crois, ça devrait le faire ! »

 

 

 

Après les deux derniers mauvais résultats de l’OM, beaucoup de supporters ont critiqué Rudi Garcia .. Avez-vous confiance en lui ?

 

Julien : « Les gens ne se rendent pas compte mais l’OM concède moins d’occasions depuis qu’il est là. Dans l’ensemble, avec la défense qu’on a, c’est intéressant. Globalement, les résultats ne sont pas mauvais … J’ai hâte de voir ce que ça va donner l’année prochaine avec une bonne défense. En tout cas, j’ai confiance en Rudi Garcia. »

 

 

Propos recueillis par Nicolas Bontron

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0