Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato : L’OM regarde en Amérique du Sud pour son milieu relayeur?

Par Publié le - Mis à jour le
Marcelo Bielsa - 22.03.2015 - Lens / Marseille - 30eme journee de Ligue 1 Photo : Andre Ferreira / Icon Sport

L’OM a laissé filer plus de la moitié de son équipe type depuis le début du mercato. Le meilleur buteur, André-Pierre Gignac est parti libre, tout comme le combattant de service, André Ayew et les deux défenseurs expérimentés et polyvalents Fanni et Morel. Mais l’OM a aussi vendu son meilleur passeur et meneur de jeu, Dimitri Payet, et sa rampe de lancement Giannelli Imbula. Des départs importants qui affaiblissent l’équipe surtout avec une Ligue Europa en plus à disputer. La seconde phase du recrutement estival va devoir être bien négociée.

 

 

 

Kanté toujours au point mort

 

 

Plusieurs postes sont encore vacants, en particulier celui de milieu défensif/relayeur. L’OM n’a pas fait le poids dans le dossier Idrissa Gueye, les négociations pour N’Golo Kanté sont toujours bloquées. Selon La Provence, le club phocéen ne veut pas proposer plus de 4M€ +1M€ de bonus. Le fantasme Aranguiz est à oublier, le temps passe et l’effectif est limité. Romao et Lemina sont là mais les deux joueurs devraient voir débarquer de la concurrence.

 

 

 

 

L’OM prospecte en Amérique du sud, enfin ?

 

 

Selon La Provence, « plusieurs noms de joueurs sud-américains, et pas des plus connus, sont venus s’ajouter ces derniers temps à sa liste. Ceux-ci ne cadreraient pas forcément avec la politique mise en place depuis deux ans – des joueurs jeunes, à fort potentiel, dont la vente permettrait ensuite une forte plus-value – et, qui plus est, n’ont aucune expérience en Europe. » En gros l’OM pourrait miser sur un joueur évoluant en Argentine ou au Chili, de plus de 25 ans. Une information qui nous a été confirmé avec l’intérêt de l’OM pour le latéral droit de San Lorenzo, Julio Buffarini (Voir ci-dessous). L’OM a besoin de joueurs de caractère et d’expérience pour encadrer la jeunesse omniprésente au centre RLD, pourquoi ne pas miser sur la grinta des joueurs sud-américains? L’OM élargit donc ses possibilités de recrutement, avec ses moyens limités le club va devoir se montrer malin et efficace, car à l’heure actuel, l’effectif n’est pas armé pour jouer les quatre compétitions de la saison 2015/2016…

 

 

 

 

Portrait de Julio Buffarini

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    5