OM Mercato Mis à jour le - Publié le - Par

Mercato OM : Mandanda dresse le portrait des trois recrues estivales…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Steve Mandanda of OM during the Ligue 1 match between OGC Nice and Olympique de Marseille on August 28, 2019 in Nice, France. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)

Dans un entretien accordé à la Provence, Steve Mandanda a donné son sentiment sur les trois recrues estivales de l’OM…

 

 

Le capitaine olympien semble ravi de voir débarquer Alvaro, Benedetto et Rongier…

 

Alvaro est un leader — Mandanda

 

« Alvaro a beaucoup d’expérience, une grinta naturelle. C’est ce qu’il dégage. C’est un leader, il ne maîtrise pas encore le français, il peut être parfois un peu gêné pour s’exprimer mais on sent qu’il veut toujours pousser tout le monde, aller de l’avant, être positif, prendre la parole. C’est un superbe joueur, dur sur l’homme, avec une belle relance. Il est complet, il nous fait du bien. » Steve Mandanda – La Provence

 

Benedetto correspond à ce que voulait le coach — Mandanda

« Dario Benedetto sait vivre et jouer avec la pression. Il vient d’un club où les supporters sont aussi passionnés que les nôtres, il est bon techniquement, quand il décroche, il nous fait du bien, et là où il est intéressant, c’est qu’après, il propose et il est à la finition. Il correspond parfaitement à ce que recherche le coach. Nous sommes contents, pourvu que ça dure, qu’il nous mette plein de buts. Il marque, c’est ce qu’on demande à un attaquant. Il fait bien jouer l’équipe, il vient défendre sur les coups de pied arrêtés. Je souhaite que ça continue ainsi. » Steve Mandanda – La Provence

 

Rongier nous apportera son football — Mandanda

Valentin Rongier a un profil différent de Luiz (Gustavo), mais sur le plan offensif, il a sa qualité de passe, ses coups de pied arrêtés, une bonne vision du jeu et j’espère qu’il sera complémentaire avec les autres milieux, ce dont je ne doute pas parce qu’il est intelligent. Il sait où il est arrivé et il nous apportera son football. » Steve Mandanda – La Provence