OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM – Nice (1-0) // Les Notes de FCM : Caleta-Car, ça devient sérieux…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Duje Caleta-Car n'a jamais gagné avec l'OM en débutant un match...

Nouvelle victoire pour l’Olympique de Marseille, au Vélodrome, face à Nice (1-0).  

 

 

Retour sur les prestations olympiennes avec les Notes de FCM. 



 

LES JOUEURS

 

 

S.Mandanda : 6/10

 

Pas grand chose à faire… mais il l’a bien fait !

 

Les niçois n’ont tiré que six fois au but dont un seul cadré… sur une action qui aurait dû être sanctionnée d’un hors-jeu ! Toujours est-il que sur cette frappe tendue de Saint Maximin, le portier marseillais s’est bien détendu et l’a repoussé correctement. Autrement, il a dû s’employer sur une ou deux prises de balle délicates (mais réussies) sur coup de pied arrêtés. Correct et très sollicité dans son jeu au pied. Il devrait avoir plus de travail la semaine prochaine…

 

B.Sarr : 5,5/10

 

Précieux défensivement, approximatif offensivement…

 

S’il a été ultra tonique dans ses interventions défensives (7 interceptions et 4 tacles par exemple), il a manqué de justesse dans ses dernières passes en zone offensive. Dommage car ses mouvements et débordements étaient les bons mais ils étaient malheureusement trop souvent conclus par des centres ratés (seuls 2 réussis sur 6 tentés). Ces ratés étaient en plus souvent spectaculaires dans leur forme (30′, 34′, 60′). Il en réussit tout de même deux donc, dont un pas loin d’être décisif pour la tête de Balotelli (26′). Au moins, il sait exactement dans quel domaine il doit travailler dans les semaines à venir…

 

 

B.Kamara : 6/10

 

Solide au poste…

 

Il a été dépassé par la vitesse de Saint-Maximin une ou deux fois (36′ par exemple) et commet une faute dangereuse sur Less-Melou à l’entrée de la surface de réparation (68′). Mais autrement, il a encore fait un match solide avec un marquage serré sur le seul danger azuréen et quelques jaillissements autoritaires dans la moitié de terrain adverse. Contrairement aux matches précédents, il a très peu dégagé et a toujours eu le souci de la relance propre.

 

 

Caleta-Car : 7,5/10

 

Caleta-propre !

 

Il a retrouvé la confiance et ça se sent dans ses prises d’initiatives. Il a régalé le Vélodrome de plusieurs diagonales à la précision chirurgicale (1′, 18′, 40′) et a été très propre dans son jeu de passes (91% de passes réussies, 9 passes longues réussies sur 14 tentées). Dans ses duels défensifs, il a fait dans la sobriété et l’efficacité. À l’image de ce face à face avec un Saint-Maximin lancé (50′) : il a d’abord su rester dans le rythme de l’attaquant niçois puis l’a déporté intelligemment vers la droite, ce qui l’a finalement forcé à tenter une frappe impossible. Il fait bien son travail de défenseur et apporte une arme offensive supplémentaire avec sa relance. 

 

H.Sakai : 6/10

 

Encore à gauche, encore impeccable…

 

Le japonais s’est d’abord concentré sur ses tâches défensives lors du premier acte avec assez peu d’incursions dans le camp adverse. Même dans cette configuration, il reste important par la sécurité qu’il apporte notamment lorsque sa charnière monte sur corner. En seconde période, il a été plus entreprenant et a bien combiné avec Ocampos. Il effectue tout d’abord un bon centre à ras-de-terre (52′) dans la surface, est encore présent sur l’action amenant au but (61′) et offre également une belle passe à Germain (71′). Tout en sobriété (3 tacles, 2 interceptions et 2 dégagements), il confirme qu’il est indispensable au bon équilibre de l’équipe. 

 

M. Sanson : 6/10

 

Prestation contrastée…

 

Alors certes, l’ex-montpellierain a toujours été propre balle au pied et disponible dans le jeu mais il a été trop effacé en première période et a eu du mal à toucher le ballon lors du premier acte. Plus présent dans les débats après le retour des vestiaires, il n’a pas non plus été déterminant dans ses gestes. À noter tout de même 4 interceptions mais o tir et 0 passe clé. Bref, pas de quoi être élu MVP du match non plus…

 

 

M.Lopez : 7/10

 

L’indispensable poumon de cette équipe…

 

C’est encore lui qui a fait respirer le jeu de son équipe par de petites passes simples mais pas anodines. Il ouvre par exemple parfaitement vers Thauvin en début de match (7′) avant d’offrir un très joli ballon sur corner à Balotelli (8′). Preuve s’il en est que sa centaine de ballons touchés par match (111 hier) ne sert pas qu’à alimenter son égo, comme on l’entend trop souvent (9 longues passes réussies sur 12 également). Le minot est capable par des triangles simples d’ouvrir des espaces pour ses coéquipiers. Au niveau défensif, il termine avec le plus de tacles réussis dans ce match (8) et aucune faute commise. 

 

 

L.Ocampos : 7/10

 

L’argentin a apporté ce que l’on est en droit d’attendre de lui…

 

Il a comme à son habitude multiplié les courses, défendu et attaqué mais semblait parti pour gâcher le tout avec des derniers gestes imprécis. En seconde période, il a non seulement été l’un des fers de lance de la pression intense marseillaise mais il a en plus de ça ajouté de la précision sur ses derniers gestes. Il talonne tout d’abord pour lancer Sakai dans la surface de réparation (52′) avant de réussir un centre décisif pour la tête de Balotelli (61′). Même ses dribbles ont commencé à passer (55′). Il commet une faute intelligente, même si elle lui a valu un jaune, à la 59′ alors que Saint-Maximin partait au but. Un apport utile à l’équipe ! 

 

 

F.Thauvin : 6/10

 

Du Thauvin de moyenne qualité…

 

Sans non plus démériter, l’international français n’a pas ébloui de son talent les 51 000 spectateurs hier soir. Il n’était pas loin de le faire sur sa spéciale (31′) mais Benitez l’en a empêché. Autrement, il a fréquemment réussi à se mettre en position de frappe (4 tirs) mais a manqué de tranchant (seul 2 cadrés et un réellement dangereux). Dans le jeu, il a tout de même bien combiné avec Sarr et Lopez à droite, envoyant fréquemment ses coéquipiers vers des positions de confort pour centrer derrière. Un match satisfaisant mais dans lequel il manquait le geste décisif. 

 

 

V.Germain : 6/10

 

Un match de facilitateur pour ses coéquipiers…

 

Il n’a pas vraiment pu se procurer d’occasions (mis à part une tête en début de match, 5′) mais a été précieux dans les duels aériens mais également dans ses déviations en une touche vers ses partenaires. Très actif également au pressing, il a ennuyé la relance niçoise. Un rôle de l’ombre qui permet à son collègue d’attaque de briller. 

 

 

M.Balotelli : 7/10

 

Le facteur X, le petit truc en plus qui fait pencher la balance…

 

Dans un match où les occasions étaient rares, la présence de Super Mario sous la tunique olympienne a fait la différence. Il a largement ennuyé ses ex-partenaires avec sa présence physique et sa malice mais surtout… il a marqué ! À la 61′, il a joué pour lui ce ballon aérien alors qu’il avait presque offert une passe décisive à Ocampos dans une situation similaire en première période (26′). On le sent impliqué dans le jeu collectif, dans les combinaisons (comme sur corner à la 8′) et même dans le travail défensif ! Son talent fait le reste derrière… 5ème but déjà pour lui à l’OM.  

 

 

LE COACH

 

 

Rudi Garcia : 5,5/10

 

Le score lui donne raison encore une fois…

 

Son choix de remettre la même équipe que lors des derniers matches interroge forcément les suiveurs du club. Quid de Gustavo, Strootman, Payet, etc ? Mais pour le moment, il a trouvé un ensemble cohérent capable d’aller lui chercher des résultats. Mais aussi de faire des efforts collectifs notamment dans le pressing hier soir. Sa décision de faire entrer Strootman à la place de Balotelli à 20 minutes du terme était discutable pour le contrôle du match. Il l’a corrigé en faisant rentrer derrière Payet et Radonjic. 

 

Bref, pour le moment, c’est jeune, dynamique et ça gagne donc il a raison. Reste à savoir si sa gestion des anciens cadres talentueux est la bonne pour la fin de saison…