Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Retour sur les cinq derniers olympicos en cinq décisions arbitrales contestables

Par Publié le - Mis à jour le
Bernard LACOMBE / Vincent LABRUNE / Jean Michel Aulas - 04.05.2014 - Marseille / Lyon


 

 

Puisque l’arbitrage est au centre des débats avant le match de ce soir, FCM revient sur cinq décisions arbitrales ayant fait débat lors des cinq derniers « olympicos ». L’occasion de constater que parler d’erreurs grossières en faveur de l’Olympique Lyonnais est quelque peu sévère et qu’il faut plutôt mettre l’accent sur un bénéfice du  doute ne fonctionnant que dans un sens.

 

 

 

26/10/2014 – OL 1 -0 OM : Le pénalty de Bédimo sur Thauvin

Verdict : Du 50/50 qui tourne en faveur de l’OL

 

Le fringant OM de Marcelo Bielsa se déplace à Gerland plein de certitudes mais en repartira vaincu après avoir été victime du talent intermittent de Y.Gourcuff.

 

Les supporters marseillais enrageront sur deux faits de jeu, deux pénaltys refusés à Florian Thauvin. Un en première mi-temps pour une faute de Bédimo, le second après la pause pour une obstruction grossière d’Umtiti.

 

En se concentrant sur la première des deux actions, on voit clairement le bras du défenseur camerounais stopper l’ailier marseillais. Mr Jaffredo avait jugé le contact trop léger, ce qui peut également s’entendre. De plus, il n’était pas dit que « Flotov » récupère ensuite le ballon.

 

Il y a faute mais cela peut passer à l’as en jouant bien le coup. L’arbitre penche donc vers le Rhône et non la Méditerranée. Là où ça devient problématique, c’est lorsque l’équilibre dans les décisions ne se produit pas. Un an plus tard…

 

20/09/2015 – OM 1 – 1 OL : Le penalty de Mandanda sur Lacazette

Verdict : Du 50/50 qui tourne (encore) en faveur de l’OL

 

 

Un an plus tard, c’est l’OM qui accueille le premier olympico de la saison au Stade Vélodrome. Dans un contexte chaud bouillant en raison du retour de Mathieu Valbuena dans la cité phocéenne, les deux équipes se neutralisent jusqu’à la 23ème minute.

 

Lacazette est lancé en profondeur, se présente face à Steve Mandanda qui l’effleure légèrement en tentant d’enlever ses mains, l’attaquant tombe, pénalty, carton jaune, 0-1 pour Lyon. Comme un an plus tôt avec Bédimo et Thauvin, il y a bien contact entre les deux protagonistes. Comme un an plus tôt, c’est en faveur de l’OL que le doute décide de trancher.

 

Dans l’après-match, l’attaquant international français reconnaitra d’ailleurs avoir bien joué le coup sur l’action.

 

15/03/2015 – OM 0 – 0 OL : le fameux but refusé à Ocampos

Verdict : Une décision qui coute très très cher à l’OM

 

 


Le but litigieux refusé à Lucas Ocampos (OM-OL) par tuxboard
On joue les dix dernières minutes de jeu de ce sommet du championnat entre deux équipes toujours à la lutte pour le titre. Corner pour Dimitri Payet, repris sur la ligne des 6 mètres par Rod Fanni et prolongé juste ce qu’il faut par Lucas Ocampos pour passer par dessus Anthony Lopes et de la même occasion franchir la ligne de but.

 

Le Stade Vélodrome explose, Ocampos se relève prêt à célébrer, sûr de lui mais… non le but est refusé par Mr Bastien ! Le ballon n’aurait pas franchi la ligne de but. Quelques minutes plus tard, l’homme en jaune expulsera Morel pour un tacle similaire à ceux qu’avaient lâché Jallet la semaine précédente à Montpellier et qu’ils ne lui avaient valu qu’un jaune.

 

Encore une fois, le doute est permis mais le peuple marseillais avalera très mal ce venin-là qui lui coutera très cher en fin de saison.

 

18/09/2016 – OM 0 – 0 OL : But refusé à Cornet par la goal line technology

Verdict : La technologie sauve l’OM

 


Le plus frais des duels « olympiques », celui de Septembre dernier. Dès la 6ème minute de jeu, Cornet se jette sur un centre et semble pousser la balle par delà la ligne de but marseillaise. Pelé repousse in-extremis, la goal line technology ne valide pas le but mais les supporters lyonnais sont persuadés que le but était valide.

 

Il faut bien avouer que sous certains angles, le ballon semble avoir franchi la barrière décisive sauf que la technologie est formelle et réfute cette hypothèse.

 

Si le scandale du but refusé à Ocampos n’avait pas entraîné l’installation de la fameuse goal line technology, il y a fort à parier que le but aurait été accordé puisque dans le doute… À noter que pour une fois, les hommes de JM Aulas pourront légitimement s’estimer floué puisqu’un autre but leur sera refusé pour une position d’hors jeu très discutable.

 

24/01/2016 – OL 1 – 1 OM : « Main » de Manquillo

Verdict : Du bon vieux 50/50 qui tourne en faveur de l’OL

 

 

L’OM mène un à zéro au parc OL avec un match majuscule de son gardien et capitaine Steve Mandanda. On joue la 78ème minute, Manquillo part de son camp, est contré par un tacle de Gonalons mais la balle lui rebondit sur le torse et il peut continuer son action.

 

Sauf qu’il est stoppé par Mr Gautier qui siffle une main inexistante. Coup franc lyonnais, égalisation, grosse colère de l’espagnol.

 

Une erreur parmi tant d’autres sur ce match avec notamment un carton rouge que ne reçoit pas Jérémy Morel, passé chez l’ennemi, pour un tacle bien plus dangereux que celui qui lui avait valu l’expulsion un an plus tôt… sous les couleurs marseillaises face à l’OL !

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1