PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Vers un énorme changement pour le match face à Lyon?

Publié le - Mis à jour le
Illustration during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique de Marseille and Olympique Lyonnais at Orange Velodrome on October 29, 2023 in Marseille, France. (Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport)

Le match entre l’OM et Lyon a été repoussé au 6 décembre. Fabio Grosso pourrait ne pas être sur le banc pour cette deuxième tentative. 

 

Il y a quelques semaines, l’Olympique de Marseille recevait Lyon. Le bus lyonnais a été caillassé et Fabio Grosso blessé, empêchant donc la rencontre de se jouer. Ce match sera à rejouer au Vélodrome ce 6 décembre. L’Equipe nous informe ce lundi qu’une réunion est prévue entre Fabio Grosso et John Textor.

 

Le propriétaire américain n’aurait vraiment pas apprécié les premières semaines du coach italien. La défaite face au LOSC ce dimanche pourrait empêcher Grosso de continuer son aventure à Lyon, donnant donc l’opportunité à un troisième entraîneur d’être sur le banc rhodanien face à l’OM le 6 décembre prochain.

 

Pas de supporters lyonnais au Vélodrome

 

Le déplacement des lyonnais est interdit pour le match qui sera à rejouer le 6 décembre prochain entre l’OM et l’OL. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, l’a annoncé ce vendredi dans des propos relayés par RMC Sport.

 

« Pour moi, le mal est fait. Quand il y a une interdiction de déplacement de supporters, comme ça va être le cas le 6 décembre, c’est la défaite du partage, déplore Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports lors de la présentation du parcours de la flamme pour les Jeux paralympiques et relayé par RMC. Maintenant, je pense que la solution imaginée aujourd’hui est probablement la moins mauvaise des options restantes. Cette sanction contre des supporters de l’OL, compte tenu de ce qui s’est passé dans le parcage lyonnais avec ces chants homophobes et ces gestes antisémites, est parfaitement compréhensible et légitime. C’était souhaitable. Il y a maintenant un dispositif de sécurité que la préfète de police renforce en faisant attention à chaque détail et à l’optimisation de ce qui a pu pêcher lors de cet épisode. S’il y a le moindre débordement de supporters marseillais lors de ce match, il faudra vraiment en tirer des conséquences extrêmement fermes. Moi j’ai appelé à un sursaut. Avec la ligue, le ministère de l’Intérieur, les clubs, les associations de supporters, il faut une prise en main de ces enjeux d’élimination de la violence de nos stades et de lutte contre toutes les formes de discrimination, d’expression raciste et antisémite. Il faut qu’on en finisse avec ça. Je le dis, le mal est fait. Ce régime mis en place est un pis-aller. Il faut derrière une action absolument résolue pour que ces choses ne se reproduisent plus. On ne doit pas avoir un petit nombre d’abrutis qui entraînent une défaite du sport. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola