Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Trélissac – OM // Les Notes de FCM : Payet brillant 45 minutes, Pelé merguez puis sauveur…

Par Mis à jour le - Publié le
Dimitri Payet of Marseille during the French Cup match between Trelissac and Olympique de Marseille on January 5, 2020 in Limoges, France. (Photo by Romain Longieras/Icon Sport) - Trelissac (France)

L’Olympique de Marseille s’est fait peur pour son premier match en 2020. Une qualification arrachée dans la douleur aux pénaltys face au club de National 2, Trélissac en 32e de Coupe de France…

 

Retour sur les prestations individuelles marseillaises avec Les Notes de FCM.

 



 

LES JOUEURS

 

 Y.Pelé : 5.5/10

En difficulté au pied, intraitable sur penalty…

 

Il a commencé le match de la plus mauvaise des manières avec un temps de réaction de moule sur la passe en rentrait mal assurée de Sarr. Contré sur son dégagement, il offre l’ouverture du score à Trélissac. Il a ensuite assuré les affaire courantes, à savoir un seul arrêt à faire. Avant son moment: la séance des tirs au but. L’albatros a fait parler son envergure en stoppant deux penaltys des périgourdins. Monsieur penalty… Il en avait déjà stoppé un en décembre !

 

H. Sakai : 4/10

Quelconque puis coupable…

 

Le japonais s’est contenté du minimum syndical pendant une bonne partie du match. Concentré et volontaire il a essayé de combler les brèches laissées par son capitaine Dimitri Payet un peu avare dans le jeu défensif. Sakai a aussi proposé quelques montées et des solutions dans son couloir gauche. Rien de transcendant, mais correct. Il stoppe deux actions volontairement, dont la seconde suite à une perte de balle de Rongier, et prend deux cartons jaunes synonymes de rouge. A 10 contre 11, la fin de match, les prolongations, n’ont pas été simples. De plus, ce dernier sera suspendu face à Rennes vendredi. Un passage difficile…

 

D.Caleta-Car : 6/10

Monsieur propre !

 

Dans un match compliqué face à un bloc bas et un pressing haut par intermittence, le croate n’a pas paniqué. Propre dans ses interventions, il s’est appliqué à la relance. Auteur d’une grosse intervention en seconde période, il montre qu’il n’hésite plus. Il aurait même pu marquer de la tête juste avant la mi-temps. Il devient un élément clé de cette défense…

 

Alvaro : 5/10

Friable en début de match, bien plus solide après la mi-temps….

 

Etonnamment en difficulté en début de rencontre, il s’est montré hésitant sur quelques relances. Il a plusieurs fois subi le pressing de Trélissac et a perdu un ballon chaud lors du premier quart d’heure. Mal à l’aise, l’espagnol a petit à petit remonté la pente avant de retrouver son assurance. En mode combat, il a retrouvé sa hargne et a gagné ses duels. Il contre un ballon chaud (64′) sur un centre dangereux. Important en fin de rencontre même si les périgourdins n’ont pas eu énormément d’opportunités… Il sera remplacé par le jeune Perrin en fin de prolongations qui ne tremblera pas au moment de marquer son péno.

 

B. Sarr : 3/10

Expert du centre au 3e poteau…

 

Il a raté son début de match avec cette passe mal assurée dés les premières secondes qui offre l’ouverture du score à Trélissac avec la complicité de Pelé. Il  renouvelle ce genre de ballons mal appuyés à plusieurs reprises. Toujours actif et présent offensivement, il a comme souvent, vendangé la majorité de ses centres. Encore un match médiocre de l’ancien messin qui sera titulaire vendredi à Rennes suite à la suspension de Sakai…

 

 

K. Strootman : 3/10

Médiocre puis quelconque…

 

Il a été mauvais lors de la première mi-temps. Toujours aussi lent, il a été peu précis dans ses passes, souvent en retard au milieu, il est absent au marquage sur un corner et offre une belle occasion aux locaux. Ses touches de balle trop nombreuses ralentissent le jeu. Pour le plus gros salaire de l’effectif, ces premières 45 minutes sont indignes. Il a ensuite montré plus d’agressivité et a réussi à récupérer plusieurs ballons. Pour autant, cela reste d’un niveau moyen. On comprend l’intérêt de la direction à lui trouver une porte de sortie cet hiver. Seuls points positifs : il est concerné et ne lâche rien et a marqué son penalty. 

 

M. Lopez : 4.5/10

Remuant et disponible avant de disparaitre…

Première titularisation depuis le 24 novembre (face à Toulouse), Lopez retrouvé un poste au milieu. Celui qui avait surtout été utilisé à un poste d’ailier droit s’est montré intéressant en début de rencontre. Disponible, il a comme souvent distribué les passes et a donné des solutions. Il a aussi proposé plusieurs appels en profondeur, s’offrant même une énorme occasion de but suite à une superbe ouverture de Payet (7′). Il a même été repositionné en meneur de jeu par moment. Il a ensuite disparu petit à petit. Limité physiquement, il a même souffert de crampes, le manque de temps de jeu s’est fait sentir sur cette seconde période… Tout n’est pas à jeter.
Remplacé par Radonjic (82′), le jeune serbe a fait parler sa pointe de vitesse mais n’a pas été décisif dans le dernier geste…

 

V.Rongier : 5.5/10

Absent puis actif comme d’habitude…

 

Totalement absent des débats pendant un gros quart d’heure, le milieu de terrain a ensuite fait parler ses qualités. Il trouve parfaitement Payet pour l’égalisation (20′) et aurait pu offrir le but de la gagne au jeune Ake. Il a comme souvent récupéré plusieurs ballons, s’est montré intéressant dans la construction du jeu. Même si ce dernier a perdu quelques ballons sur des passes mal assurées. Il a aussi parfois été moins impliqué sur le retour défensif. Une reprise tranquille. Il marque son penalty sans trembler…

 

 

V. Germain : 3/10

Volontaire mais inutile…

 

Titulaire surprise au poste d’ailier droit, Valère Germain n’a pas servi à grand chose. De plus, il n’a pas été précis dans les gestes importants, ratant ses frappes nottament. Remplacé par Khaoui (91′) suite au rouge reçu par Sakai, le milieu tunisien étant replacé au poste de latéral gauche. Cet effectif est vraiment court…

 

D.Payet : 5,5/10

Chirurgical en première mi-temps, moyen ensuite…

 

Payet a été clairement au dessus du lot lors des 45 premières minutes malgré une entame catastrophique de son équipe. Buteur subtile, il avait déjà inquiété le portier de Trélissac d’une bonne frappe. Le meneur de jeu excentré a aussi distribué les passes clés permettant à ses coéquipiers de frapper au but (Lopez, Benedetto…). La suite a été moins limpide, ce dernier étant même inconstant sur les coups de pied arrêtés. Il marque son penalty facilement…

 

D.Benedetto : 4.5/10

Peu servi et pas forcément inspiré…

Englué dans le bloc bas de Trélissac, l’argentin a eu du mal à exister. Il aurait pu (dû?) marquer sur un ballon cafouillé que le gardien périgourdin ne semble pas maitriser (22′). Villas-Boas a décidé de l’économiser en le remplaçant à la 68′ par le jeune Ake. L’attaquant de 19 ans a été remuant lors de ses premières minutes de jeu avant de disparaitre. Il aurait pu être décisif suite à une superbe ouverture de Rongier, mais ce dernier a buté sur le gardien…

 

LE COACH

André Villas-Boas : 6/10

Le piège de ce match a faili se refermer sur l’OM. Villas-Boas avait décidé de ne pas prendre de risque avec Sanson et Mandanda légèrement blessés, mais aussi de se passer de Kamara et Amavi. Le match a été compliqué mais son équipe a été solide mentalement face à une situation pourtant complexe…

Malgré une prestation d’ensemble médiocre, un carton rouge et des prestations individuelles moyennes, ses joueurs n’ont pas craqué comme cela avait pu être le cas dans le passé avec d’autres entraineurs. Au final, l’OM passe ce tour et pourra compter sur ses absents face à Rennes vendredi. Seul mauvaise nouvelle, le rouge de Sakai…

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0