OM Info Mis à jour le - Publié le - Par

BUCQUET, TRUFFE DU CHAMPION !

Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
Top articles de la semaine
Ruddy buquet
Ruddy buquet
Jordan AMAVI of Marseille, Alvaro GONZALEZ of Marseille, Morgan SANSON of Marseille and Duje CALETA CAR of Marseille argues with the referee Ruddy BUQUET during the French Ligue 1 Soccer match between Bordeaux and Marseille at Stade Matmut Atlantique on February 2, 2020 in Bordeaux, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Matmut ATLANTIQUE - Bordeaux (France)
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Voilà vé, on a vu à peu près le match que l’on s’attendait à voir. Des parisiens meilleurs même si la différence s’est un peu réduite, et des marseillais inoffensifs.

AVB avait choisi le 4-4-2 losange avec Payet derrière Radonjic et Thauvin. On avait rien contre à condition que Payet sache soulager ses coéquipiers par sa maîtrise technique. Un Payet qui aurait affiché de la disponibilité en se montrant entre les lignes au porteur du ballon, qui aurait orienté le jeu. Mais on a peu vu le réunionnais qui a choisi de se balader un peu partout sur le terrain, sans succès. Il était difficile de trouver Thauvin, Radonjic tentait mais avec énormément de déchets.

Insuffisants devant

Tu as beau faire ce que tu veux, être bon derrière, et au milieu, mais s’il t’est si difficile de t’approcher de la cage à partir de la 20e minute, il apparaît impossible d’inquiéter l’adversaire. Les parisiens ont commencé à vraiment prendre le dessus dans la 2e partie de la 1re mi-temps, et on sentait que leur victoire commençait à se dessiner. Et lorsqu’en plus Bocquet leur siffle tout et distribue des cartons jaunes…

14e Centre de Nagatomo qui trouve Thauvin en position; d’avant-centre au premier poteau. Flo manque sa reprise, il est contré.
16e Radonjic en mode racleur ninja prend u carton jaune en venant défendre côté gauche. Sur le coup-franc tiré par Di Maria on est pas loin de l’ouverture du score. Icardi ne cadre pas sa tête.
18ème Ça combine en Sakaï, Rongier, Thauvin sur le côté droit, le mouvement est intéressant mais la dernière passe est loupée.
36e Centre de Payet, encore Thauvin au 1er poteau qui essaie de reprendre de la tête mais c’est difficile.
39e But du Qatar par Icardi. L’argentin reprend un centre téléguidé de Di Maria la tête, Mandanda ne peut bloquer, Icardi à suivi et pousse le ballon au fond.
45e Icardi frappe pied gauche à la suite d’un excellent conrôle, un bolide qui trouve la transversale de Mandanda.

2e mi-temps

47e Un centre en retrait de Nagatomo pour Radonjic aurait pu être converti en but mais le serbe ne se montre pas assez spontané.
49e Sakaï gâche lamentablement une balle de contre
52e Thauvin part à l’attaque côté droit, il perd son vis-à-vis de vitesse mais aucun de ses coéquipiers ne l’accompagnent, il obtient tout de même un corner en frappant dans un angle impossible.
54e Villas-Boas procède à ses premiers changements. Sanson remplace Gueye et Benedetto pou Radonjic.
58e Magnifique contrôle de Thauvin qui centre, le ballon arrive sur Caleta-Car qui frappe, pas assez fort pour surprendre Navas.
65e Lirola rentre à la place de Nagatomo. Sakaï glisse à gauche.

Bucquet assure le succès qatari

On jouait pas mal à ce moment-là, on entrevoyait une place pour l’égalisation mais nos joueurs n’avaient pas assez de marges pour assurer leur geste,bet les parisiens défendaient bien.
Ce genre de moment toujours à craindre, tu crois que tu es en train de refaire et tu relâches un peu derrière, ce dont l’adversaire a les qualités pour profiter.
74e Rongier foirait un centre de Payet que Benedetto avait laissé intelligemment filé entre ses jambes.
77e Magnifique fermeture de Sakaï dans les pieds de M’Bappé trouvé par Neymar.

Quelques minutes plus tard, Bucquet le vassal du prince du Qatar, accorde un penalty généreux à Icardi après avoir consulté la vidéo qui plus est…. scandaleux. Icardi avait manifestement l’intention de se jeter en créant le contact avec Pelé, et le ballon lui échappait. Certains pensent que la décision est juste, pas moi.

Payet égalise en reprenant un centre de Thauvin au premier poteau à la dernière minute.

L’autre cono d’arbitre donne 5 mn de temps supplémentaire. Thauvin manque la dernière balle.

Il était temps que ça se termine. Il m’a gonflé ce match.

Vive le grand Roger Magnusson !

Thierry B Audibert

     
    • Facebook
    • Twitter
    • Google+
    • Facebook
    • Twitter
    • Google+