Replay Publié le - Mis à jour le - Par

Pierre Ménès tacle l’arbitrage qui prive l’OM d’une qualification assurée !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Pierre Ménès - Canal +

 

 

Les supporters marseillais étaient finalement au rendez-vous ce jeudi soir (un peu plus de 37000), l’Europa League n’a pas été bazardée par Rudi Garcia qui a aligné une équipe type. Dans une belle ambiance, l’OM a très vite marqué et affiché son envie de remporter ce match. Au final, les marseillais s’imposent 3-1, mais peuvent regretter le penalty concédé.

 

Un penalty cadeau pour l’Athletic Bilbao. Sur son Blog, Pierre Ménès pointe du doigt ce mauvais arbitrage.

 

 

Ajoutez un nul à un autre nul, ça fera toujours deux nuls (Ménès)

 

« Un but sur un penalty invraisemblable juste avant la pause. Un penalty où, une nouvelle fois, l’arbitrage à cinq a fait la preuve de sa totale incompétence. Ajoutez un nul à un autre nul, ça fera toujours deux nuls. Comment peut-on estimer qu’il y a main sur cette action alors que Rami a le bras collé au corps et le dos tourné au ballon ? Et je remarque avec mon esprit un peu pernicieux, que c’est encore une fois en faveur d’un club espagnol. D’ailleurs, les joueurs espagnols ont carrément arbitré eux-mêmes sur cette action puisque c’est suite à la pression qu’ils ont mis sur l’arbitre assistant que l’arbitre central est revenu sur sa première décision, qui était pourtant la bonne. Insupportable. Déjà qu’ils ont les meilleures équipes, si en plus ils ont droit à des coups de pouce arbitraux… C’est d’autant plus dommageable que sans ce but, l’OM aurait gagné 3-0 et serait déjà quasiment qualifié pour les quarts de finale. C’est problématique car du coup, le match retour à San Mamez sera un peu plus périlleux. Je dis bien « un peu » car il me semble quand même que l’écart de niveau entre les deux équipes est assez important. » Pierre Ménès – Canal+