Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Cet ancien coach de l’OM tacle Marcelo Bielsa !

Par Publié le - Mis à jour le
Leeds United manager Marcelo Bielsa crouches on the touchline during the Premier League match at The Emirates Stadium, London. Picture date: Sunday February 14, 2021. Photo by Icon Sport - Emirates Stadium - Londres (Angleterre)

Marcelo Bielsa a marqué les esprits du côté de l’OM, malgré une quatrième place à la clé. Le jeu proposé cette saison-là, a plu aux supporters qui se sont identifiés à l’entraîneur argentin…

 

 

Si la majorité des supporters de l’OM ont été conquis par Marcelo Bielsa, d’autres n’ont pas digéré la quatrième place, lorsque l’équipe s’est écroulée en fin de saison. C’est aussi le cas d’Elie Baup, coach de l’Olympique de Marseille entre 2012 et 2013, qui avait terminé deuxième du classement avec le club marseillais, sans toutefois faire lever les foules via un football attractif.

Selon lui, l’entraineur français est moins considéré à Marseille qu’un étranger, c’est ce qu’il affirme dans les colonnes de L’Equipe.

 

Il faut être un entraineur étranger pour être aimé à Marseille-Baup

 

« J’ai l’impression qu’il faut être un entraîneur étranger pour être aimé à Marseille. C’est comme ça, c’est une longue tradition, si on regarde l’histoire de l’OM, de Goethals à Bielsa, en passant par Gerets et Sampaoli maintenant. Je ne sais pas quelle trace laissera Villas-Boas en revanche. C’est Deschamps qui a gagné le dernier titre (en 2010) mais – peut-être que je me trompe – certains ont préféré terminer quatrième avec Bielsa (en 2015). » Elie Baup— Source: L’Equipe (22/09/21)

Il y a moins de courses dans le vide– Baup

 

« C’est la vraie question. On n’en parle pas assez, mais les cinq changements peuvent permettre de réguler cette dépense physique. Car, malgré tout, je trouve qu’il y a moins de courses dans le vide à haute intensité qu’avec Bielsa. Avec Sampaoli, c’est plus contrôlé, je pense que ça peut tenir » Elie Baup— Source: L’Equipe (22/09/21)

 

« Pour moi, c’est une comparaison exagérée. On débute à peine la saison, on ne sait pas ce qu’il va se passer pendant les prochaines semaines, avec un calendrier très chargé. Il y aura forcément des obstacles pour nous. L’OM de Marcelo Bielsa avait fait une très grande première partie de saison. On espère bien sûr faire de même, et ne pas baisser de pied en seconde partie. Cela dépendra de l’évolution de l’équipe, s’il n’y a pas d’évolution, ce sera beaucoup plus difficile. Il faudra aussi voir comment cette équipe gérera les crises, car il y en aura, et là, on verra alors ce qu’elle a dans le ventre  » Jorge Sampaoli— Source: Conf de presse (21/09/21)

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0