OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Cet ex-jeune de l’OM raconte : « Quand Bielsa m’a envoyé à l’échauffement, je ne voulais plus entrer sur le terrain. J’étais inhibé par la pression ! »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Toute cette semaine Football Club de Marseille vous propose un focus sur la formation à l’OM. À cette occasion, nous avons notamment contacter Alphousseyni Sané, passé pro à l’OM il y a quelques années en sortant du centre de formation…

 

Le joueur, désormais âgé de 24 ans, nous a notamment raconté ses premiers matches en pro et la pression inhérente à ceux-ci…

 

En tant que Marseillais, la pression la plus difficile à gérer est celle des supporters

 

 

« La différence de niveau est énorme entre la CFA (désormais N2) et la Ligue 1. Lors des 15 premières minutes pour mon premier match (en 2016), j’avais une pression énorme. En CFA, les joueurs te pressent tout le temps, beaucoup d’impact, de contacts. Mais chez les pros, la maîtrise technique est plus importante. Tactiquement, c’est très exigeant. L’alignement, le replacement défensif, le fait de bien écarter pour te créer les solutions. Chez les jeunes, on avait conscience de l’énorme différence de niveau. En tant que Marseillais, la pression la plus difficile à gérer est celle des supporters. Tu la ressens vraiment. Les supporters ne laissent rien passer. À Marseille, je suis sûr et certain que la pression déstabilise certains joueurs, même les plus expérimentés. Alors que dire des jeunes… Par exemple, quand Bielsa m’a envoyé à l’échauffement face à Caen (1ère journée de Ligue 1, 2015/2016), je ne voulais plus entrer sur le terrain. J’étais inhibé par la pression. Ça m’avait choqué. »
Alphousseyni Sané – Source : FC Marseille

 

À lire aussi : L’interview complète d’A.Sané