Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Décidément, Aulas ne peut pas s’empêcher de tacler Labrune

Par Publié le - Mis à jour le
Jean Michel AULAS - président de l'OL

En s’imposant 4-0 au stade de France face à Lens, l’OM a su profiter du faux pas de Lyon samedi contre Nice à Gerland (1-2). A l’issue de la défaite lyonnaise, Jean Michel Aulas a évoqué le sprint final en faisant de Marseille son principal adversaire. « Rien n’est joué. Le concurrent direct pour une place sur le podium c’est plutôt Marseille , le PSG est très au dessus depuis le début, » a déclaré le président de l’OL au micro de Canal +, avant de revenir sur sa joute médiatique avec Marcelo Bielsa au sujet d’André Pierre Gignac, sans oublier, bien sur, d’adresser un tacle à Vincent Labrune: « Les déclarations de Bielsa ont fait le buzz, mais je n’ai jamais dit qu’on allait demander à André Pierre Gignac de venir, j’ai simplement dit que c’était pour moi le meilleur joueur de Marseille. Si mes propos avaient été bien traduit à Bielsa il n’y aurait pas eu ce buzz. Marcelo Bielsa est super entraineur. Si je lui ai au moins permis de se réconcilier avec son président et qu’il lui permette d’aller dans les vestiaires ça sera formidable. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1