Club Publié le - Mis à jour le - Par

Lo Iacono, Itinéraire d’un minot bientôt recalé par l’OM

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Marcelo Bielsa et son adjoint Diego Reyes avait mis en place une vraie politique de formation, de passerelle entre la CFA et les joueurs pro. Plusieurs jeunes ont en profité pour se montrer en L1. Aloé, Andonian, Sparagna, Tuiloma ou encore Boutobba ont été plusieurs fois appelés et ont même joué quelques minutes en championnat. Cette parenthèse d’un an a vite été balayée, les meilleurs jeunes ont été prêtés, les autres végètent en CFA.

 

Comme dans beaucoup de centre de formation en France, la plus grande partie des joueurs formés au club ne passent pas pros. A l’OM c’est encore plus vrai qu’ailleurs. Les jeunes ont rarement l’occasion de se montrer, ils doivent souvent tenter leur chance ailleurs… Ce samedi le quotidien La Provence consacre un dossier à ces jeunes obligés de quitter l’OM, le milieu offensif, Emmanuel Lo Iacono témoigne.

 

 

Lo Iacono : « Je n’ai jamais eu ma chance »

 

Le jeune joueur sait qu’il ne sera plus à l’OM à la fin de la saison : « J’ai 22 ans et ils ne vont pas garder tous les joueurs un peu âgés. Je comprends que les jeunes soient prioritaires car ils sont performants, mais il y a d’autres choses que je ne comprends pas. Je n’ai jamais eu ma chance. La porte du monde pro ne m’a jamais été ouverte. »

 

« C’est plus dur de jouer à côté de Zlatan qu’à côté de Batshuayi »

 

Lo Iacono compare sa génération avec celle du PSG : « Pourtant, je pense avoir été performant, notamment en NextGen, où j’étais l’un des plus jeunes… Aloé, Azouni, Abdullah, Fabri, Galley, Bangoura… On a tous disputé une finale du championnat de France des -17 ans, contre Paris. Aujourd’hui, il y a Rabiot et Ongenda qui jouent au PSG. Mais à l’OM, il n’y a aucun joueur. Je ne comprends pas et je ne crois pas que ce soit un problème de niveau. Je pense que le club ne fait pas suffisamment confiance aux jeunes. Et pour moi, je pense que c’est plus dur de jouer à côté de Zlatan (Ibrahimovic) qu’à côté de (Michy) Batshuayi ! »

 

Le milieu offensif commence à réaliser la fin de cette aventure : « J’aurais pu faire plus et là, au fur et à mesure, je me rends compte que je ne vais plus faire partie de l’OM… » Il faut aussi voir que l’OM a préféré recruter des jeunes joueurs dans d’autres clubs. L’effectif est très jeunes et cela ne permet pas aux minots de centre de formation de se montrer avec les pros. Vendredi, Franck Passi a d’ailleurs souligné le manque d’expérience de son groupe…

 

 

Passi : l’OM, une « équipe de gamins »