Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Concurrents OM : De la prison pour une recrue lyonnaise ?

Par Mis à jour le - Publié le
Jean Michel Aulas - Lyon

L’ancien défenseur du Bayern est accusé par la mère de ses enfants de l’avoir violentée. Les faits remontent à trois ans. Le néo-lyonnais risque jusqu’à cinq ans de prison et la perte de la garde de ses enfants.

 

 

Tout juste arrivé à Lyon, Jérôme Boateng pourrait ne jamais y jouer. Tout est au conditionnel, bien sûr, mais ce jeudi, le défenseur allemand se rendra à Munich pour comparaître devant le tribunal.

 

Une violente dispute en vacances

 

L’ancien défenseur du Bayern est accusé de violences conjugales. C’est son ex-compagne, en l’occurrence la mère de ses deux enfants, qui avait porté plainte contre Jérôme Boateng il y a trois ans de cela. Son ex-compagne l’accuse plus précisément de l’avoir blessée lors d’une violente dispute pendant des vacances en 2018.

La peine encourue par le germano-ghanéen est de maximum cinq ans de prison. De plus, il risquerait de perdre la garde de ses enfants présents lors des faits qui lui sont reprochés.

 

 

Une autre ex petite-amie avait porté plainte

 

Trois ans plus tard, la tumultueuse vie privée de Boateng refait surface. D’autant que sa dernière petite amie en date l’avait également accusé de l’avoir violentée. Cette dernière est depuis décédée. À en croire la police allemande, elle se serait vraisemblablement suicidée. De son côté, Jérôme Boateng avait prouvé qu’il n’y était pour rien car il était en déplacement avec le Bayern Munich au Qatar pour disputer la coupe du Monde des Clubs en février dernier.

Ces derniers jours, un climat de tension règne désormais autour de la recrue phare du mercato lyonnais, qui n’a pas été sélectionné par Hansi Flick pour jouer avec l’Allemagne lors de la trêve internationale.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0