PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

CPA: Le talon d’Achille de l’OM

Mis à jour le - Publié le
Dimitri Payet - Marseille - OM


 

Peu à l’aise dans le jeu depuis le début de la saison, l’OM ne l’est pas plus sur coup de pieds arrêtés. En 8 journées de championnat, la bande de Rudi Garcia a encaissé 12 buts (1,5/match) et en a marqué 15 (1,88/match), dont 8 (6 selon les statistiques pures) sur coup de pieds arrêtés…

 

« J’avais mis l’équipe la plus athlétique pour répondre aux coups de pied arrêtés. On en prend 5 sur coup de pied arrêté. Le football est parfois particulier » avait déclaré l’entraineur marseillais après la débâcle à Monaco 6-1. Les faiblesses olympiennes sur les coups de pieds arrêtés ont été mises en exergues sur ce match. L’OM a encaissé 8 des 12 buts sur coup de pied arrêtés, ce qui est énorme lorsqu’on sait que ce sont des situations travaillées tous les jours à l’entrainement. Même si cette statistique est à nuancer, car elle comprend également les buts encaissés sur « retours de coups de pieds arrêtés », comme le but de Séri dimanche dernier.

 

En grande difficulté sur coup franc…

 

Si l’on regarde dans le détail, c’est sur coup franc que l’OM est le plus en difficulté. 25% des buts encaissés, soit 1 but sur 4, sont venus de coup francs indirects. Plus qu’une question de taille et de corpulence, c’est le placement et le marquage qui est à revoir. En regardant le premier but de Kamil Glick à Monaco, les défenseurs se sont positionnés très haut sur le terrain, et ont été pris de vitesse dans le dos, laissant le loisir à 3 joueurs monégasques de marquer.

 

 

… un peu mieux sur corner

 

 

L’OM semble plus à l’aise lorsqu’il défend « en avançant » puisqu’ils n’ont encaissé que 8% des buts cette saison sur corner. Dans ces situations là, seul compte le marquage. Ne pas lâcher son joueur. On peut prendre pour exemple le but de Balotelli le week-end dernier, où Rolando à complètement lâché son marquage. L’OM a encaissé deux penaltys, Mandanda en a arrêté un face à Nice dimanche dernier.

 

 

 

Rudi Garcia avait déclaré en conférence de presse que les coup de pieds arrêtés étaient plus simples à travailler. Dans ce cas là, il faut s’y mettre sérieusement, car si l’OM vise une qualification en Ligue des Champions, ce sont des phases de jeu dans lesquelles il faut se montrer solide. Dans le jeu, l’OM n’a encaissé que 4 buts, avec du travail et de la bonne volonté, les statistiques défensives de l’OM pourraient être bien meilleures.

 

 


Retrouvez ci-dessous le graphique fourni par la LFP.

 

Source: LFP


 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0