Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

D. Cissé : « Je ne voulais pas quitter l’OM! »

Par Mis à jour le - Publié le


 

Djibril Cissé était à Marseille, jeudi, dans le cadre du colloque « Médias et Santé » organisé par la Provence et les universités de Marseille. L’occasion pour FCM d’aller lui parler OM. Son expérience avec ce maillot tout d’abord, mais surtout de son départ controversé du club en 2008.

 

 

Cissé: « Ce n’est pas moi qui ai décidé de partir »

 

Djibril Cissé à l’OM, c’est 37 buts en 80 matches soit plus ou moins un but tous les deux matches de 2006 à 2008. Une finale de Coupe de France, deux qualifications en Ligue des Champions, bref, un bilan plutôt positif. Pourtant lorsque vous quittez le club à l’été 2008, on a l’impression que c’est un peu précipité. Est-ce que vous avez l’impression d’être parti trop tôt ? 

 

 

Djibril Cissé : « Parti trop tôt… Moi, je serais resté bien plus longtemps mais à l’époque, je ne sais pas si c’était l’avis du club.

Les trois, quatre derniers matches j’étais sur le banc sans qu’on me donne trop d’explications. Donc, à mon avis, c’était sans doute pas la volonté du club. Depuis petit, j’ai toujours supporté l’OM et même maintenant tout le monde sait l’amour que j’ai pour ce club.

C’est pas moi qui ai décidé de partir, ça n’a pas été une décision prise de mon coté. »

 

Cissé: « On a arrêté de me faire jouer pendant 3-4 matches sans m’expliquer pourquoi »

 

 

Justement, à l’époque, le bruit courait que c’était RLD qui avait poussé pour que vous partiez puis Pape Diouf puis Éric Gerets. Voire même Djibril Cissé qui voulait du temps de jeu… 

 

 

Djibril Cissé « Ha non, moi je ne voulais  pas partir ! J’avais fait des pieds et des mains pour venir, c’était pas pour repartir deux ans après.

Surtout qu’on sortait d’une année forte où je marquais le but de la qualification en Ligue des Champions contre Strasbourg lors de la dernière journée (4 – 3). J’avais pas fait tout ça pour partir au mois d’août.

 

Après d’où ça vient ? Pape, je ne pense pas… Le coach, non plus. Robert Louis-Dreyfus, j’ai pas trop eu de relations avec lui… Je ne sais pas d’où ça vient mais le truc c’est qu’on a arrêté de me faire jouer pendant 3-4 matches sans m’expliquer pourquoi. J’étais encore en sélection donc je ne pouvais pas me permettre de m’asseoir sur le banc et attendre. »

 

 

 

 

Propos recueillis par Mourad Aerts

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0