OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

De San Francisco à Tel Aviv, petites histoires autour de l’OM Nation – P4

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

 

Le programme OM Nation est une espèce d’ombrelle abritant les multiples graines de la Fan Experience telle qu’imaginée par les nouveaux propriétaires du club. Nous avons essayé, dans ce dossier, d’établir une première carte de cette nation. Pour le clôturer, nous avons décidé de regrouper plusieurs petites histoires en rapport avec l’OM Nation ne rentrant pas particulièrement dans la ligne éditoriale des articles précédents. Du très positif et quelques reproches. 

 

 

 

La belle histoire de l’OM Nation fan club San Fransisco avec Jacques-Henri Eyraud

 

 

Arnaud Auger, responsable de l’OM Nation Fan Club San Francisco, nous raconte la création du Fan Club et les riches échanges qu’il a eu  avec le président de l’OM : 

 

« Le tout premier contact avec l’Olympique de Marseille remonte à la création du Fan club de l’OM à San Francisco. À peine le compte Twitter créé, Jacques-Henri Eyraud nous a repéré et nous a écrit en message privé. Le Président de l’OM étant un entrepreneur du web, passionné d’innovations technologiques dont la Silicon Valley est le hub principal à l’échelle mondiale, je crois que nous partagions, de fait, deux  passions importantes. Parmi nos tout premiers followers se trouvait donc Jacques-Henri Eyraud en personne.

 

 

Il nous a invité à le rencontrer lors de notre prochain passage à Marseille. Il a tenu parole puisque lorsque nous avons fait le déplacement depuis San Francisco pour venir supporter l’OM en finale de l’Europa League, il m’a invité au dernier match de l’OM au Vélodrome.
J’ai pu raconter mon histoire de supporter de l’OM aux Etats-Unis mais surtout celles des fan clubs de l’OM à New York et à San Francisco. En effet, j’ai immigré aux USA en 2009, l’année de notre dernier titre de Champions de France (saison 2009/10) et l’OM New York a été en quelque sorte ma première famille aux Etats-Unis où je ne connaissais personne.

 

 

Quand j’ai déménagé à San Francisco, puisque aucun club de supporters de l’OM n’existait dans cette ville, j’ai décidé de le créer. J’ai d’ailleurs offert à Jacques-Henri Eyraud et Frank McCourt, notre drapeau encadré de fan club de l’OM à San Francisco avec notre logo original mêlant Notre Dame de la Garde, symbole de Marseille et le Golden Gate Bridge, symbole à la fois de San Francisco et du pont que nous représentons entre l’OM et les Etats-Unis.

J’ai même eu l’opportunité de discuter avec Frank McCourt.

 

 

 

 

Je leur ai également transmis le drapeau que j’ai emmené dans le stade pour la finale de l’Europa League en leur demandant de le faire signer par les joueurs, notamment pour leur faire prendre conscience que des supporters avaient littéralement traversé la planète pour les supporter. Aussi pour nous faire un beau souvenir. Jacques-Henri Eyraud a tenu sa parole et nous a envoyé le drapeau signé.

 


 

 

A Marseille, j’ai également eu l’opportunité de rencontrer le Social Media Manager de l’OM avec qui nous partageons la passion de l’OM et mais aussi celle des nouvelles technologies (la plupart issues d’entreprise de la Silicon Valley). 

 

 

Jacques-Henri Eyraud est ensuite venu à San Francisco. Cela a été l’occasion de le revoir et d’échanger plus longuement sur le soutien que les fan clubs à l’étranger pourraient avoir de la part de l’OM, pour améliorer la Fan Experience mais aussi pour mieux faire briller l’OM à l’étranger par ses supporters.

 

 

 

 

Enfin, avec le lancement d’OM Nation, nous avons contacté l’International Project Manager pour connaitre la procédure afin d’être officialisé. Nous l’avons suivi et nous voilà fan club officiel. Nous avons maintenant des échanges réguliers avec la cellule internationale de l’OM. Les contacts avec le club ont donc été extraordinaires, dépassant nos attentes et très efficaces. »

 

 

 

L’obligation de s’abonner à l’OM Nation pour pouvoir regarder certaines vidéos fait des mécontents…

 

 

Avant l’OM Nation, si vous souhaitiez avoir accès en ligne à tous les contenus vidéos produits par OMtv (dont les replays des matches), il fallait vous acquitter d’un abonnement annuel inférieur à 15€. Désormais, il est obligatoire de passer par une adhésion à l’OM Nation à 50€ l’année. Certes le package ne comprend pas que cela mais avouez que ça fait une sacrée augmentation. 

 

L’ami Thierry Audibert n’a d’ailleurs pas hésité à interpeller le club à ce sujet sur les réseaux sociaux. 

 

 

 

Une nouvelle offre non-OM Nation pour accéder uniquement au contenu vidéo serait-elle possible la saison prochaine ? 

 

 

 

 

La leçon de tolérance de l’OM Nation Fan Club

TEL AVIV

 

 

La situation politique est extrêmement tendue au Moyen-Orient mais… un supporter de l’OM reste un supporter de l’OM. Cela semble en tout cas la politique de l’OM Nation Fan Club Tel Aviv. Malgré les polémiques apparues sur les réseaux sociaux lors de l’officialisation du Fan Club, celui-ci prône naturellement la tolérance dans ses rangs. 

 

 

David Trigano, responsable de l’OM Nation Tel Aviv

 » Nous sommes présents sur le site officiel du club comme les groupes de supporteurs, et nos membres sont fiers de porter haut les couleurs de l’Olympique de Marseille à travers Israël. Aujourd’hui nous avons un bar officiel, et nous nous réunissons le plus souvent possible lors des matchs. Il y a encore quelques années, chacun regardait les matchs chez lui.

 

Nous sommes ouverts à tous les membres qui souhaitent venir soutenir l’OM en Israël, dans le respect et la bonne humeur avant tout. Nous avons principalement des expatriés Français, de confession juive, chrétienne, et musulmane. »
 
 
 
 

50€, ça peut vite faire beaucoup dans certains pays…

 
 
Pour créer un OM Nation Fan Club, il faut obligatoirement trouver trente membres déjà adhérents de l’OM Nation dans sa ville. Pour adhérer à l’OM Nation, il faut débourser (individuellement) 50€. Une somme qui peut paraître « raisonnable » en France mais qui peut représenter une partie importante du salaire d’un travailleur en Afrique ou en Asie
 
 
 
 
Si le club veut toucher une grande partie de la population dans ces pays, il faudra forcément adapter l’offre…
 
 
 
 
 

Des retards de livraison en passe d’être résolus ? 

 

 

Lorsque vous adhérez à l’OM Nation, vous devez recevoir votre « Welcome Pack. » À Marseille, la livraison semble s’être déroulée sans accroc, par contre certains soucis sont à relever du côté de l’étranger. En Suisse, en Belgique ou en Suède, certains retards importants ont été signalés sur les réseaux sociaux

 

 

 

 

La plupart des cas semble être en voie de résolution. L’auteur du tweet plus haut, résident en Suisse, nous a par exemple confirmé qu’il venait enfin de recevoir son Pack… avec quatre mois de retard. 

Mieux vaut tard que jamais !