Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Dieng retourne la Meinau !

Par

Surprise à la compo au regard des joueurs laissés sur le banc : Guendouzi, Gerson, Milik, Ünder, autant de joueurs au poids offensif certain. Et très franchement, au vu de la première mi-temps, il ne nous est pas apparu que Sampaoli avait éprouvé une intuition géniale. Bamba Dieng et Luis Henrique n’avaient pu étaler que leurs insuffisances. Peut-être que la fatigue qui a du naître chez certains se trouve à l’origine de ces mises à l’écart, mais le coach argentin nous doit quelques explications.

Il s’est d’ailleurs passé peu de choses au cours de cette première période, que ce soit d’un côté ou d’un autre. Le déroulé des actions ci-dessous est bien mince. Les défenses prenaient le pas sur les attaques La seule satisfaction sera de n’avoir pas trop subi le jeu strasbourgeois dont le pressing nous a souvent fait reculer.

6e Grosse frappe en demi-volée de Pape Gueye sur un renvoi alsacien… à côté.

13e Heureusement que Guilbert était hors-jeu au départ, parce que sur son centre, la reprise d’Ajorque est repoussée par Pau Lopez mais elle est poussée au fond par Diallo. L’arbitre avait raison.

Toute la problématique olympienne se résume à cette séquence vers la 21e avec un ballon qui progresse lentement vers le but adverse, le ballon arrive devant dans les pieds Luis Henrique qui refuse deux fois de prendre l’initiative, et le ballon repart derrière après 2 mn de possession.

26e Bien lancé par Payet sur le côté gauche, Dieng se loupe techniquement d’un chouïa sur une roche de balle qui le décale, et il frappe à côté alors qu’il arrivait en bonne position.

0-0 à la reprise, il fallait changer quelque chose pour espérer un résultat mais on repartait avec les mêmes.

49e On tergiversait dans la défense olympienne et Ajorque en profitait pour subtiliser le ballon dans la surface, il essayait d’enrouler mais Pau Lopez intervenait.

53e Un corner de Payet créait le danger mais les strasbourgeois parvenaient à se dégager.

56e Diallo perfore la défense olympienne en faisant le ménage, sa frappe à la sortie est captée par Lopez.

60e Pape Gueye échappe de peu au carton

62e Bonne situation de contre avec Luis Henrique envoyé dans la profondeur côté droit qui réussit un modèle de centre, Dieng en position d’avant-centre tente le retourné acrobatique au milieu de trois défenseurs strasbourgeois et le réussit alors que Payet était juste derrière prêt à reprendre.

0-1 But extraordinaire par deux garçons dont nous étions nombreux, au vu de leur première mi-temps, à vouloir sortir et moi en tête de peloton d’exécution. La carrière d’un footballeur tient parfois à pas grand chose. Un geste réussi peut la changer. Je m’empresse de dire que je m’en réjouis, mais je continuerai de vouloir que Dieng mette au fond sur des opportunités plus faciles aussi.

Guendouzi et Ünder font leur rentrée à la place de Dieng et Lirola.

76e Ajorque à la réception au premier poteau d’un centre venu de la gauche, sa reprise spontanée est arrêtée par Pau Lopez encore auteur d’un bel arrêt.

79e Julien Stéphan joue le tout pour le tout, sortant Lucas Perrin pour un attaquant supplémentaire.

82e Corner de Payet, Caleta-Car surgit au premier poteau et met le ballon de la tête dans un trou de souris entre le poteau, le défenseur et le gardien. Le break est fait, on va pouvoir se regarder la fin du match tranquille.

Je demandais à nos joueurs, dans mon billet de ce matin, de nous gagner ce match sans nous faire trembler. Si nous n’avons pas été particulièrement sereins, il faut reconnaître qu’après le but stratosphérique de Bamba Dieng, on s’est senti tranquille et ça fait du bien.

On doit beaucoup à Pau Lopez qui a réussi de précieux arrêts. La défense olympienne a fait bonne garde. Kamara et Caleta-Car ont été impériaux dans les airs. Bouba a été énorme aussi bien dans le combat défensif qu’à la relance. Payet était là, Rongier aussi.

Un match à l’extérieur comme on les aime : on vient, on gagne, et on s’en va. On est seul deuxième.

Vive le grand Roger Magnusson !

Thierry B. Audibert

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0