Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Doyen Sports et le rachat de l’OM, la polémique sur l’arbitrage de l’OL, Mané, Aspas… les Buzz foot de ce mardi

Par Publié le - Mis à jour le

Doyen Sports voulait racheter l’OM



Les informations révélées par Football Leaks touchent aussi l’OM. Plus précisément Doyen Sports qui a mis un pied dans le club phocéen suite au départ de Marcelo Bielsa en 2015. Selon Mediapart, le fonds d’investissement Doyen Sports a tenté de racheter l’OM, fin 2015.

Le média d’investigation explique que le fond d’investissement a sérieusement envisagé un rachat du club. Médiapart raconte : « le 7 décembre 2015, Nelio Lucas signe un accord confidentiel pour avoir accès aux informations financières sur l’OM, et l’envoie au banquier mandaté pour la vente par MLD. »

 

Des échanges entre Nelio Lucas et Alfredo Garzon, l’avocat de la firme madrilène Senn Ferrero avec laquelle Doyen travaille, confirment la tendance. Alors que l’avocat demande au boss de Doyen si le dossier de la vente continue, ce dernier le confirme. « Il se poursuit. Je veux que tu écrives une lettre indiquant que nous voulons passer à la phase suivante. Nous sommes vraiment en train d’évaluer l’achat et pour cela, nous avons besoin de toutes les données comptables. »

Finalement l’affaire ne s’est pas faite, surement à cause des mauvais résultats enregistrés par Michel amené par Doyen mais aussi des mauvaise performances des recrues du fond d’investissement. La détérioration des relations entre MLD et Vincent Labrune n’a pas dû arranger les choses…

 

Ruello d’accord avec Vasilyev concernant l’OL

 

Carton rouge Giannelli IMBULA / Clement Turpin

 

Dénoncé par Vadim Vasilyev après la défaite de Monaco face à l’OL, l’arbitrage en faveur de Lyon est au centre des débats. Le président de Rennes, René Ruello est plutôt du côté de l’AS Monaco…

« C’est tellement compliqué et difficile d’arbitrer qu’il est possible qu’ils aient ce réflexe inconscient de protection vis-à-vis des Lyonnais. La question peut être posée. (…) Sur l’ensemble des présidents on est plutôt sur la même ligne en ce qui concerne la pression qui peuvent être faites sur les arbitres. Je le répète, qui n’est pas une pression directe, Aulas, ne va pas voir l’arbitre directement. Il n’a pas tort de le dénoncer Vadim. Entre nous, c’est un sujet qui vient dans la conversation comme d’autres sujets. On dit en rigolant qu’on aura l’arbitrage contre nous quand on va à Lyon, on n’en fait pas un sujet particulier. Quand il y en a un qui ouvre le débat, on est d’accord. On ne peut pas ne pas être d’accord, ce sont des faits. »

 

Sadio Mané sur le fil…

 

 

Le but d’Aspas n’aura pas suffit

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0