Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Ex OM: Bonne nouvelle pour Habib Beye

Par Publié le - Mis à jour le

Le Red Star a réalisé un mauvais début de championnat. Par conséquent, le désormais ancien entraîneur, Vincent Bordot, avait donc été mis à pied. Habib Beye, qui a intégré le staff cet été, a donc été propulsé numéro un. Et il semble déjà faire l’unanimité, de quoi pousser les dirigeants à le conserver à ce poste…

 

 

Quinzième après six journées avec seulement six points, avant la prise de fonction d’Habib Beye. Le Red Star était en retard sur ce que le club voulait prétendre en début de saison. Le club de National 1 est en effet un candidat déclaré à la montée en deuxième division. Désormais sous les ordres de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, les Franciliens pointent à la 10e place avec treize points. Alors que les dirigeants auraient pu prendre un nouveau technicien, ils ont décidé de maintenir l’ancien défenseur marseillais à son poste, selon l’Equipe.

 

Beye n’a pas encore les diplômes requis

 

Néanmoins, le consultant Canal + n’a pas encore passé le BEPF qu’il est en train de faire cette année, diplôme requis pour entrainer en National. Par conséquence, le Red Star doit payer 3000 € d’amende par match…

 

 

 

 

Si on se trompe dans l’analyse, c’est dur de régler le problème

« Je suis en colère d’abord contre les supporters qui ont fait ça car on ne peut pas cautionner la violence. Mais je suis aussi en colère contre les commentaires que j’ai entendu car si on se trompe dans l’analyse, c’est dur de régler le problème. J’ai entendu Habib Beye, parler de ‘pseudo-supporters., c’est dommage car c’est un ancien du club, mais il n’est pas le seul. Non ! Ce sont des supporters. Au sein des supporters il y des chefs d’entreprise, des avocats, et il y en a d’autres qui sont aux Baumettes (prison de Marseille, ndlr). Il n’y a pas de classement, il n’y a pas les bons supporters et les mauvais supporters. Quand on se targue d’avoir des supporters unique dans le monde qui vont mettre l’ambiance dans tous les stade en faisant des milliers de kilomètres de déplacement, et bien c’est les mêmes. Tu ne peux pas les renier, tu dois les prendre, les sermonner, leur expliquer qu’ils ne doivent pas faire ça, mais tu ne dois pas les mettre de côté. Quand tu viens dans un club comme l’OM tu  prends tout, tu fais les mariages et les enterrements»  Eric Di Meco – Source RMC Sport

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0