OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Ex-OM : Dja Djédjé raconte sa baston avec Gignac !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
André Ayew - André Pierre Gignac - Brice Dja Djédjé

 

 

Brice Dja Djédjé, ancien joueur de l’OM entre 2014 et 2016, était l’invité de SFR Sport dans l’émission « Le Vestiaire ». Autour d’Emmanuel Petit, William Gallas et Frank Leboeuf, il a abordé différents thèmes, dont notamment celui de son passage à l’OM, et des souvenirs et anecdotes qu’il en garde. Et certaines sont improbables, même quasiment impensables, comme celle qu’il a livré concernant André-Pierre Gignac et lui même.

 

 

« Suis-moi si t’es un homme »

 

 

 

Le défenseur latéral ivoirien a donc gratifié le public d’une anecdote concernant sa fameuse altercation avec André Pierre Gignac lors d’un entraînement. Dja Djédjé et l’actuel joueur des Tigres en sont vraiment venus aux mains…

 

 


« A l’époque où j’avais signé à Marseille, avant d’attaquer la saison, à l’entraînement, on faisait des 5 contres 5, on prenait l’eau. Dans mon équipe à l’époque, il y avait Valbu (Mathieu Valbuena), Dédé Gignac, et deux joueurs de la réserve. On prenait l’eau comme pas possible, on perdait, tous les matches on les perdait. Et Dédé Gignac, dès qu’il avait la balle : Boum. Il frappait. Au bout d’un moment on se regarde, je le regarde et moi je lui dis  » Oh mais Dédé, depuis tout à l’heure on perd, t’en as pas marre de perdre ? ». Il me sort un truc, et moi je lui dis « Ecoute, arrête de faire le mariole devant tout le monde, si t’es un homme, viens on va dans le vestiaire ». Le coach de l’époque c’était José (Anigo), qui était un petit peu surpris. Du coup moi j’enlève la chasuble, je la pose par terre et je me dirige vers le vestiaire. Je me tourne et je lui dis « Viens si t’es un homme, suis moi ». Dédé Gignac vient, on va dans le vestiaire, on s’en met une comme il faut. Et bizarrement, on finit de se battre, et on repart sur le terrain, comme si de rien n’était. Et on joue, on joue, et bizarrement, on gagne le tournoi. On a fait ça, c’est passé, et après Dédé me prenait comme son petit frère, on était vraiment proches, il me donnait des conseils. C’est pour dire que ce n’est pas parce qu’on se bat, qu’on s’embrouille qu’il faut forcément se prendre la tête et rester dans son coin comme des petits gamins. »

 

 

Brice Dja Djédjé – Source : SFR Sport