Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM – Di Meco : « 18 buts, et les mecs, ils crachent sur ça ? »

Par Publié le - Mis à jour le
André Pierre Giganc (OM) - Thiago Silva (PSG)

La défaite de l’OM face au PSG (2-3) est dure à encaisser. Si la supériorité technique du PSG a fait la dirrérence en seconde période, la méthode de Bielsa est une nouvelle fois remise en cause, comme après chaque défaite. Le 3-3-3-1 du technicien argentin ne plait pas et la sortie de Gignac non plus. Eric Di Meco remet en cause les choix d’El Loco sur RMC :

 

 

Di Meco : « Des gros matchs, tu aurais envie d’en gagner un »

 

 

Dimecco-cercle« Tu sais, Jardim, quand je vois Monaco jouer, ça ne me fait pas plaisir. Ça ne me régale pas. Mais des gros matchs, dans l’année, quand tu es supporter de l’OM, tu aurais envie d’en gagner un. Même si c’est contre le cours du jeu, même si c’est avec un peu de chance, même si c’est en étant dominé… Batshuayi, pour moi, c’est l’avenir de l’OM. Mais les supporters, ils ont oublié ce qu’il a fait, Gignac, depuis le début de la saison. 18 buts, et les mecs, ils crachent sur ça ? Et, à l’arrivée, Gignac, tu le mets dans ce match-là, il met deux buts, il est énorme ! Et comme tu as décidé, avant le match, de faire faire moitié moitié aux deux joueurs, tu ne changes pas ton fusil d’épaule alors que le mec t’a mis deux buts ? Laisse-le jusqu’au bout Gignac ! C’est le seul qui peut te faire tourner le match hier-soir… J’ai l’impression que ce changement était programmé et que du coup, il le fait. Gignac, il aurait pu marquer avec la roue droite, hier soir, il serait sorti quand même. » Bielsa a lui-même reconnu la supériorité tactique de Blanc sur ce match. Le technicien argentin fait des erreurs comme tout le monde, mais de là à remettre tout le temps en cause son travail… Quand à Gignac, il avait tellement donné qu’il semblait cramé au moment où Michy entre en jeu, si le belge avait marqué, le débat serait tout autre. L’analyse ne prend en compte que le résultat malheureusement…

 

 

 OM – PSG (2-3): La réaction de Laurent Blanc

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    3