PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Le jour où Anigo et Diouf ont mis « leurs postes en jeu »

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
José Anigo (ancien directeur sportif de l'OM (actuellement en vacances au Maroc)

Cette semaine dans sa chronique sur France Football, José Anigo revient sur le match nul des minots au Parc des Princes. L’ancien directeur sportif raconte ce moment particulier où une équipe de l’OM majoritairement composée de jeunes du centre de formation avait réussi à ramener un point de son déplacement face au PSG :

 

Anigo : « Nous étions des kamikazes. Ensuite, nous étions devenus des hommes responsables et courageux »

 

«Ce fameux PSG-OM (0-0) a maintenant dix ans ! Il est temps de rendre hommage à ces jeunes héros d’un soir et d’expliquer comment tout est arrivé et comment tout cela a été vécu de l’intérieur. C’est d’abord pour un désaccord de places pour nos supporters au Parc que Pape Diouf monte au créneau contre le PSG, d’abord, puis la Ligue, ensuite, et qu’il s’avance jusqu’à atteindre un point de non-retour. (…) Bien sûr, nous avions fait fonctionner la fibre marseillaise à fond, avec les bons mots, en insistant sur nos couleurs, notre ville, nos supporters et nos jeunes étaient à bloc. Au moment où le match est lancé, je suis en tribune assis à côté de Diouf. Nous savons que nous prenons un risque énorme et que nos postes sont en jeu. (…) Nous aurions volontiers signé pour une courte défaite mais l’histoire a voulu que nos jeunes héros d’un soir entrent dans l’histoire marseillaise. Et puis quel soulagement ! Au départ, nous étions des kamikazes. Ensuite, nous étions devenus des hommes responsables et courageux. Dans le vestiaire, c’était la folie. Pendant trente minutes, c’étaient des chants, des rires, des pleurs pour certains gamins… Et il n’y a que l’OM pour vous faire vivre ça. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0