Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM Mercato : « Si l’OM revend ses pépites, ce sera aussi un échec »

Par Publié le - Mis à jour le

Dans un dossier de l’Equipe, l’économiste et maître de conférences à l’université Aix-Marseille, Lionel Maltese revient sur la saison de l’OM. Il évoque les finances et la stratégie d ela présidence:

 

 

 

« Ayew aurait dû rapporter une plus-value »

 

 

 

« Sportivement, c’est un échec. Et si l’OM revend ses pépites – Thauvin, Imbula, Payet… – à des tarifs modérés lors du mercato, ce sera aussi un échec économique… Cette saison se terminera sur un déficit de l’ordre de celui de l’an dernier (12,5 millions d’euros), qui sera encore comblé par l’actionnaire, Margarita Louis-Dreyfus. Le problème est que l’OM ne mise que sur une ou deux ressources qu’elle ne contrôle pas : les droits télé et la revente de joueurs. Si cela ne marche pas, il n’y a pas d’autres recettes pour trouver l’équilibre que de tailler dans les coûts. Vincent Labrune devient un contrôleur de gestion : il a décidé d’un salaire plafond, 200 000 euros par mois environ, et compense les déséquilibres avec le départ de trois joueurs, dont deux aux salaires importants, Gignac et Ayew. L’économie se situe autour des 8 millions d’euros par saison. Ce qui est dommageable avec Ayew, c’est qu’il a été formé au club et aurait dû rapporter une plus-value. Le danger maintenant, c’est le décrochage. Le budget restera-t-il au-dessus des 100 millions d’euros ? »

 

 

Fanni pas vraiment convaincu par la politique sportive du club

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1