Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

@Regis_estuncon se lâche sur OM – Nancy (3-0)

Par Publié le - Mis à jour le
William VAINQUEUR et Alou DIARRA, match Marseille - Nancy

Football Club Marseille offre une tribune humoristique et sarcastique à ce supporter déjanté bien connu des Twittos : RegissEstUnCon.  A prendre qu 15e degrés bien sur. Attention ça pique….

 

 



Salut bande de conos !

 

 

Comme d’hab, chaque semaine, je vous fais mon petit billet concernant la semaine olympienne, et plus particulièrement, le match contre la Team Sopalin : Nancy.

Alors on va la faire assez classique cette fois-ci, on va parler ligne par ligne comme ça, ça permettra d’en mettre une couche sur tout le monde !

 

pele-mixte-nice-om

Le GOAL :

‘Cleansheet’ Pelé. L’envergure de l’albatros, la détente d’un 12 tonnes, et les réflexes encore vivaces, Yanou Pelé nous a encore sorti la panoplie de l’homme serein, face à une équipe en bois. Bon il a eu sa petite sortie à faire face à Mustapha Hadji (Parce que, vu comme il courait, ne me faites pas croire que c’était le plus jeune des deux). Solide le collègue. Il reste à soigner le swag et on pourra presque avoir envie de le voir rester dans les bois.


 

 

hubocan_140816_01_8758

LA LIGNE ARRIÈRE :

Là aussi ça a tenu le choc face à une attaque aussi dangereuse qu’une érection de Giscard d’Estaing. Par contre, le coup de Jean Claude Hubocan à gauche, c’était pas con car il a fait son match. En ce qui concerne son pendant à droite, Sangoku Sakai a sorti un match avec une sacrée paire de balloches. Il a roulé sur son côté droit sans interruptions, bien aidé par le Poulain Thauvin, à la récupération. Par contre, Rod, plus c’est facile, plus tu sens que le mec se cherche des embrouilles tout seul. A noter que la prestation, dans l’ensemble, est plutôt correcte. Attention tout de même à veiller à être aussi agressif à la récupération quand il s’agira d’une équipe d’un autre calibre.


 

 

 

maxime-lopez

LE MILIEU :

 

Tout d’abord, j’ai envie, là, à cet instant, de faire des papouilles sur le petit grain de beauté de mon petit Lopez. Car il vient encore de sortir un match de grande qualité, qui aurait pu se finir avec un pion de folie. Le milieu a tout balayé, les nancéens étaient tellement éparpillés que ça ressemblait à un flashmob sur le thème ‘La chevelure de Pablo’. Bref, Lopez a fait du velours, et Vainqueur a encore enfoncé les lignes comme Rocco Siffredi enfonce vos petites mères.
En tout cas il y avait de l’envie, de la faim sur le terrain, à croire que Garcia leur a dit que les menus deviendraient Vegan à la cantine du club si ça ne s’arrachait pas le fion sur le terrain, et ça a payé. Ça a fait plaisir à voir et surtout ça a redonné à certains, l’envie de revenir les voir jouer au stade.


 

 

 

thauvin-om-nancy-zone-mixte

L’ATTAQUE :

3 attaquants, 3 styles, 3 buts. On va commencer par le côté gauche avec N’Jié qui nous a joué le couple américain lors des deux mi-temps. Tout d’abord il nous a fait du Hillary, incapable de faire quoi que ce soit de bien, à part un centre tendu à la 30ème, quand il avait le ballon, on aurait dit mon pote Driss avec la manette de PS4 devant FIFA, qui tente de jouer avec le Joystick, avec 2 grammes dans le sang et un kebab englouti. Nul a chier, et rigolo à voir. En seconde période, il nous a sorti du grand Bill, tout en vice, course forcée et le petit coup qui va bien au fond en fin de partie.
L’axe, avec la panthère en peluche, Bafé Gomis. Il nous a fait grâce de son talent le plus flagrant depuis le début de sa carrière : Le hors jeu. Je suis sûr qu’il touche une prime si il fait le double-double ‘hors-jeu / contrôle orienté en carton’. Il a eu du déchet, des protections de balle à la Big Mama et surtout, UN BUT PLEIN DE GROSSE CHATTE : contrôle porte-manteau aviné / orientation du jeu aléatoire / frappe de gros bourrin qui fait strike / ficelles. C’est propre, net et sans bavure. Bafé grosses-miches.

Enfin, le côté droit avec le poulain Thauvin. Encore beaucoup de débauche d’énergie, de la débauche en-veux-tu-en-voilà, des accélérations, du jeu fluide et des grosses patates, certes pas toujours cadrées, mais patates quand même. À noter que, si t’as pas le Igor Prigoun lorrain dans les bois, il te colle un Hat Trick de folie. Et que dire de ce but tout en accélération, crochet et poteau rentrant : Arjen Thauvin.

 


 

 

garcia-conf-3-nov-16

LE COACH :

ELLE EST LÀ, LA TOUCHE GARCIA. Rudy a enfin posé ses couilles sur le tableau blanc et sorti le bon schéma tactique face à une équipe qui ne devait pas être au courant qu’il y avait une deuxième partie de terrain. Ça a envoyé du Joga Bonito à une touche de balle, des bonnes transitions en phase défensives du milieu de terrain et surtout, enfin un match à plus de 5 frappes cadrées. Et puis la mentalité des joueurs sur le terrain, on sent que tonton Rudi, il a du leur coller quelques soufflantes au sujet de l’état d’esprit, déjà, avant le match contre Sainté. Et putain, c’est beau à voir !

 

 

Globalement, l’équipe a reprit des couleurs, depuis quelques semaines (et en parlant de couleurs, je ne parle pas du cul rouge qu’on avait en rentrant de chez le prince Albert, hein) et, en tant que supporter un peu débile que je suis, ça me rend aussi joyeux que Ribéry devant Zahia. Et puis, voir Basilou faire la blague de la bite qui poursuit un cul à Zubi dans les tribunes, franchement, ça m’a bien fait marrer !

Très belle semaine en somme, j’espère qu’on va commencer à y prendre goût à ce genre de choses.

 

Allez l’OM

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    1