Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Replay : « Siffler la 9ème victoire consécutive du PSG face à l’OM »

Par Publié le - Mis à jour le

OM - PSG (1-2) au coeur des supporters par FootballClubdeMarseille Replay : « Siffler la 9ème victoire consécutive du PSG face à l’OM »
Footballclubdemarseille TV

CHRONIQUE – CARTE BLANCHE POUR MATT

 

Chaque mardi, Matthieu Franceschi, l’un des supporters olympiens les plus influents de ces dernières saisons, a carte blanche. Cette semaine, l’ex porte-parole des South Winners revient sur les applaudissements des supporters marseillais à la fin du match OM/PSG…

 

 

Pour de nombreuses raisons, je suis aujourd’hui devenu un de ces fameux « supporters canapé » que j’ai pourtant tant décriés pendant des années. Je l’assume entièrement. Mes convictions m’interdisent de reprendre la route du boulevard Michelet. Si je n’avais pas vécu l’OM de l’intérieur, je porterais toujours ce regard innocent d’enfance et j’aurais été impatient de regagner le virage, malgré le contexte, pour aider l’OM à vaincre le PSG dimanche dernier. Mais une chose est sûre, quand tu as connu des années de rivalité, innocent ou pas, applaudir une défaite face à Paris est pour moi inconcevable, même avec une équipe ayant fait, apparemment, le maximum sur le terrain.

 

 

Ma critique est facile car quand tu vis un match intensément des tribunes, tu ne gères pas tout le temps tes émotions et à la fin d’un match indécis, tu peux éventuellement applaudir ton équipe qui vient de perdre face au PSG… Non, je plaisante. Sur les réseaux sociaux, j’ai reçu des messages de supporters qui m’expliquaient que j’avais certainement dû applaudir, la saison dernière, sous l’ère Bielsa, la défaite face au PSG. Non plus, désolé. C’est impossible.

 

 

J’en profite, ça fera plaisir à certains, pour faire une rapide comparaison avec la saison dernière. Pour rappel, l’OM était toujours en course pour le titre lors du choc en avril, l’OM menait à la mi-temps dans une ambiance surréaliste, l’OM nous faisait vibrer depuis le début de saison malgré quelques accrocs. L’OM était l’OM. Mais, malgré cela, je n’ai pas applaudi après la défaite. J’insiste. Par contre, le lendemain, j’ai eu, comme beaucoup, ce sentiment de fierté, non pas lié au fait que l’équipe était passée près de l’exploit, mais plutôt grâce au tifo exceptionnel qui avait sublimé le Vélodrome, l’OM et Marseille à travers le monde… Enfin, une autre époque, celle où l’OM développait un football « champagne » et tenait tête au PSG jusque dans la dernière ligne droite du championnat, malgré les écarts de budget et les nombreuses fautes d’arbitrage défavorables… entre autres !

 

La parenthèse Bielsa fermée, revenons à ce dernier OM/PSG. Mais comment sommes-nous arrivés à voir une telle scène en fin de match ? Quels sont ces supporters qui ont applaudi la défaite face au PSG ?

 

1. Le touriste heureux d’avoir vu un bon spectacle

 

Il y a les nombreux touristes olympiens qui sont venus au Vélodrome, pour la première fois pour certains, pour la seule fois de la saison pour d’autres. Ils sont avant tout contents d’avoir vu un beau spectacle sur le terrain avec une belle ambiance en tribunes. Un smartphone dans la main pendant 90 minutes, une place de stade achetée au prix fort, d’importants frais de transport, pour certains d’hébergement. Ce supporter en veut pour son argent, et après tout c’est normal car il a pris le risque d’assister à une nouvelle purge olympienne à domicile ! Le bon côté de cette catégorie de spectateurs-consommateurs, c’est que grâce à eux, le Vélodrome est plein malgré le prix exorbitant des billets. Le mauvais côté, c’est que l’identité de nos tribunes en prend un sacré coup. Malheureusement, cette catégorie va grandir d’année en année car les clubs, la LFP et les pouvoirs publics rêvent de ces consommateurs-là dans tous les stades de l’Hexagone.

 

 

2. L’amoureux de football, neutre, qui a vu un bon match

 

Il y a les amoureux du football, sympathisants olympiens ou pas, qui dormiront profondément quel que soit le résultat final. Incontestablement, ils auront vu un match plaisant, au dénouement presque indécis, avec très peu d’arrêts de jeu et un état d’esprit exemplaire, bien loin de ces vilains OM/PSG où tous les supporters marseillais de base attendaient le premier tacle de Di Meco sur Ginola. Ces personnes neutres n’ont pu qu’applaudir à la fin du match car la qualité du contenu était loin d’être acquise tant l’écart entre les deux équipes était important sur le papier.

 

 

3. Le supporter facilement manipulable

 

Le « board » olympien rêve de voir 67 000 supporters de cette catégorie qui se laissent aller au fameux « c’est le dernier qui a parlé qui a raison ». Ce type de supporter a, en général, la mémoire très courte. Il serait presque capable d’oublier que l’OM est 10ème à 35 points du PSG, sans fond de jeu, sans victoire au Vélodrome depuis 10 matches ou encore qu’il a assisté le week-end précédent à une des plus belles purges de la saison face à Lille, dans une ambiance délétère. Ce spectateur se délecte de certains médias qui rabâchent depuis des mois, malgré les résultats et l’état dramatique du club, que tout va bien, que Labrune fait comme il peut et le fait bien, que l’équipe est en progrès, que le podium est à portée de main, que Bielsa est un traître, que Michel est un grand entraîneur, sympa, en costard et parlant parfois le français ! C’est ce style de supporter qui écoute religieusement le conseiller du Président, l’objectif Basile Boli, qui expliquait, la veille du match, que si les joueurs tapaient le PSG, ils sauvaient leur saison ! Ce supporter n’a pu qu’applaudir à la fin de ce match à l’énorme enjeu, car l’OM a failli sauver sa saison 2015-2016 ! Un instant presque exceptionnel car jamais l’OM n’avait, dans sa riche histoire, sauvé sa saison début février !

 

 

4. Le supporter dépressif habitué à la médiocrité

 

Cette catégorie touche même les supporters les plus fidèles, abonnés, qui enchaînent les désillusions depuis cet été. Ils n’ont plus vu de victoire en championnat depuis le 13 septembre, une éternité. C’est d’ailleurs un triste record historique qui est toujours en cours, jamais l’OM n’avait fait 10 matches consécutifs sans victoire en championnat à domicile. En plus du résultat, le contenu est catastrophique depuis des semaines. Ces fidèles vivent une saison en enchainant les humiliations dans un stade vide. Pour une fois qu’ils ont vu le Vélodrome plein avec des virages bouillants, pour une fois qu’ils ont vu des actions tout au long du match, pour une fois qu’ils ont vu certains joueurs se défoncer, pour une fois qu’ils ont cru à un match nul face au PSG… alors oui, habitués à la médiocrité, ils ont applaudi la courte défaite ! Voilà où nous en sommes arrivés avec cette équipe. Applaudir quand nous ne sommes pas médiocres. C’est ça l’OM ? Sous la présidence de Labrune, oui…

 

 

5. Le supporter qui avait peur d’avoir honte

 

D’un côté, le PSG qui survole le championnat et impressionne. De l’autre, un OM ridicule au Vélodrome, classé 18ème équipe à domicile dans une Ligue 1 qui n’a jamais été aussi faible. Certains craignaient le pire pour cet OM/PSG et tremblaient à l’idée de se faire humilier en prenant une valise. Venir au stade avec la peur d’avoir honte, mais où est passé cet esprit de gagne qui a fait la force de l’institution OM quel que soit l’adversaire ? Le plus bel exemple dans l’histoire olympienne restera cette finale de Ligue des Champions remportée en 1993 face au grand Milan AC et ses stars. Beaucoup d’observateurs prédisaient une large défaite olympienne. Mais pas un seul supporter olympien ne s’est déplacé à Munich avec la peur d’avoir honte, bien au contraire… Dimanche soir, un message en bas du Virage Sud m’a surpris : « Ne nous faites pas honte ! ». L’objectif était donc çà ? De simplement ne pas avoir honte ? Franchement, j’ai du mal à comprendre ce manque d’ambition, cette grinta disparue. Une défaite avec un but d’écart n’est, en effet, pas une honte face au PSG d’aujourd’hui. Le contrat semble donc rempli pour certains qui ont dû logiquement applaudir la courte victoire parisienne…

 

 

6. Le sympathisant du PSG

 

Enfin, n’oublions pas les sympathisants du PSG. Dans le stade, même si officiellement les supporters parisiens étaient interdits de déplacement, il devait y en avoir au milieu des tribunes marseillaises comme ces dernières années et ils ont bien évidemment applaudi la victoire des leurs. J’ai pu me rendre compte de ce phénomène, il y a deux saisons, quand je me suis retrouvé en Ganay pour prendre des photos du Virage Sud et que j’ai vu, sur un but parisien, un bon nombre de « sportifs en costard » se lever de joie en toute tranquillité, enfin presque…

 

 

Conclusion…

 

Tout le monde a mis en valeur l’ambiance du Vélodrome et moi je m’arrête à un petit épisode, assis dans mon canapé. Un épisode qui risque de se renouveler de plus en plus car Marseille s’habitue dangereusement aux défaites face à Paris, aux défaites en général. L’OM est devenu un club banal, en quelques mois, dans l’indifférence la plus totale. Et si la défaite ne vous contrarie pas, si vous êtes fiers de la prestation des joueurs marseillais qui apparemment choisissent leur match, sifflez au moins les joueurs parisiens qui repartent encore avec les trois points, leur 9ème victoire consécutive face à l’OM toutes compétitions confondues !

 

Matthieu Franceschi
@FranceschiMatt

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

    Liga228 Situs web judi bola terpercaya terbesar dan terpercaya di Indonesia.

    Winning228 sebagai Agen Bola Terbaik terpercaya dan terbaik se-asia.

    situs idn poker terbesar di Indonesia.

    List website idn poker terbaik. QQCuan Situs Judi Bola Resmi Terlengkap Tahun Ini

    Situs agen slot terpercaya dan resmi

    slot hoki gacor

    game slot online