Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Le bouchon rémois ! [Thierry B. Audibert]

Par
06 Matteo GUENDOUZI (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Brest at Orange Velodrome on December 4, 2021 in Marseille, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Sampaoli avait choisi d’aligner l’équipe-type, ce qui montrait toute sa volonté de remporter ce match. Si on croyait noter une volonté de ne pas laisser les marseillais développer leur jeu à partir de leurs arrières, ils durent vite renoncer au bloc médian qu’ils donnaient l’impression de vouloir installer. Au fil des minutes, l’OM prenait le ballon dans des proportions incroyables sans que l’on puisse penser que les rémois le leur laissaient. Les rémois étaient progressivement acculés sur leur cage, nos olympiens employant tous les moyens pour les empêcher de repartir.

Malheureusement, la densité rémoise dans sa surface, et sa qualité d’organisation défensive (a noter qu’ils commettaient peu de fautes) ne permirent pas aux joueurs de Sampaoli de trouver une ouverture qu’ils méritaient.

9e minute Frappe de Milik repoussé par le gardien rémois, la balle est récupérée par les olympiens, Ünder s’en empare, se recentre et envoie une mine à son tour.

12e Staristique qui donne 73% de possession à l’OM.

14e Frappe de Kamara aux 18m après 2 corners successifs, au-dessus.

15e Les rémois obtiennent un bon coup-franc qu’ils n’exploitent pas. Pau Lopez intervient sans forcer son talent.

Au bout de 20 mn de jeu, on a la nette impression que les rémois arrivent de moins en moins à desserrer l’étau. Techniquement les marseillais sont bons dans les petits espaces et la maîtrise, ils font courir les rémois.

20e Abdelhamid tente un lob gourmand de 60 mètres, totalement foiré. Il en sourit.

23e Guendouzi parti à fond côté droit tente la frappe côté fermé, Rajkovic met en corner.

27e Rongier prend carton pour tacle par derrière, il s’agissait d’empêcher une relance et étouffer un contre dans l’œuf.

31e Grosse séquence de possession, les olympiens sont dans les 25 derniers mètres rémois qui restent très hermétiques. Rajkovic finit par capter le ballon.

35e Corner de Payet, belle tête de Guendouzi au premier poteau, Rajkovic sauve sur sa ligne.

37e Payet réussit un superbe enroulé pied droit qui va sur la transversale près de la lucarne.

39e Échange Guendouzi-Payet-Guendouzi, Mateo centre pour Gerson qui met à côté. Juste derrière, tête piquée de Saliba qui passe par-dessus les cages.

43e Magnifique échange Guendouzi-Ünder-Guendouzi, le centre de ce dernier n’est pour personne, dommage… l’action était splendide.

45e Suite à un coup-franc de Kebbal, le ballon est recentré à l’arrache au 2e poteau pour un rémois qui met une tête de peu à côté.

0-0 à la mi-temps mais l’OM méritait beaucoup mieux.

Reprise tranquille. Il ne se passe pas grand chose en dehors de la reprise du jeu de possession par l’OM mais cela reste stérile.

58e Gros retour de Luan Peres pour récupérer un rémois parti dans la profondeur à la limite du hors-jeu.

61e 1re corner rémois, Abdelhamid à la réception de la tête, au-dessus.

62e La réalisation d’Amazon évite de montrer une intrusion sur le terrain, on a juste le temps d’apercevoir des stadiers surgis de tous les côtés.

64e Grosse séquence dans la surface rémoise, aucun joueur n’arrive à se mettre en position de tir, ni Ünder, ni Payet, ni Milik ni Rongier et c’est très frustrant. Les minutes tournent, on sent que les joueurs vont commencer à s’énerver. Certaines passes arrivent moins bien.

66e Milik sort pour Konrad, on espère que c’est la bonne solution mais il fallait changer quelque chose.

69e Un rémois trouve la profondeur côté gauche, heureusement qu’il n’a personne vers qui redresser, ce qui l’oblige à frapper angle fermé, à côté.

75e Sur le même type d’action, cette fois le joueur côté gauche trouve quelqu’un et ça va au fond. Tu domines le match de la tête et des épaules, tu relâches et tu te fais planter, du grand classique.

OM 0 – Reims 1………

Bamba Dieng remplace Gerson.

82e Payet est fauché alors qu’il aborde une transition, l’arbitre ne siffle pas, du coup il va tenter de récupérer le ballon et commet une faute à son tour, sifflée celle-là. La tension monte, Konrad perd un ballon à la régulière même s’il s’écroule, du coup Bamba Dieng tacle sévèrement par derrière et prend un rouge.

88e On passe à côté du pénalty contre Caleta-Car pour un geste du bras dans la tête du buteur rémois.

Je le disais dans mon billet d’avant-match ce matin, cette équipe rémoise se débrouille souvent pour nous gâcher la vie. Ce fût encore le cas. Une statistique en début de match que Reims est l’équipe qui a obtenu contre nous le plus de résultats positifs contre l’OM dans l’histoire du championnat 49%. C’est notre bête noire.

J’ai vu un beau match de Guendouzi, malheureusement cela n’aura pas suffi. On ne peut pas reprocher aux joueurs un manque d’engagement. Il leur aura manqué comme trop souvent, le petit coup de génie en plus, cette capacité d’inspiration du dernier geste.

On joue le temps additionnel quand Payet à la lutte pour une tête sur un centre de Guendouzi prend un pied rémois dans la figure. Après consultation de la vidéo l’arbitre donne pénalty, Payet le marque 1-1.

Un rémois se fait expulser, son coach aussi.

Fin de match folle, l’OM a une balle d’attaque mais se fait contrer, Kamara fauche un joueur qui partait, l’arbitre ne donne qu’un jaune, ça méritait rouge.

1 point au lieu de 0. Ce n’est pas immérité du tout mais on pouvait surtout prétendre à mieux. On a de quoi nourrir des regrets même s’il on s’en tire bien. Nous ne sommes plus seuls deuxième.

Vive le grand Roger Magnusson !

Thierry B. Audibert

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0