Replay Publié le - Mis à jour le - Par

Les pouvoirs d’Eyraud récemment élargis en matière de mercato !

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Le président de l’OM serait-il moins soumis à la surveillance de Franck McCourt ? Un paragraphe, dans les statuts de l’entreprise, qui limitait le pouvoir d’action de Jacques-Henri Eyraud en matière de mercato a récemment été supprimé…

 


 

En juillet 2017, nous vous informions sur FCM qu’il existait une clause dans les statuts de la SASP Olympique de Marseille qui obligeait le président du directoire, Jacques-Henri Eyraud, à obtenir l’aval du conseil de surveillance (dirigée par Frank McCourt) pour tout investissement d’un montant supérieur à 1M€. Ce même conseil de surveillance devait valider avant l’ouverture du mercato le plan proposé par le Directoire. 

 

« A titre de mesure d’ordre interne, sont également soumises à autorisation préalable du conseil de surveillance, les opérations suivantes :
– investissement, de quelque nature qu’il soit et à quelques titres que ce soit, d’un montant supérieur à 1 000 000
(…)
– toute mutation, définitive ou temporaire, de joueurs (recrutement ou vente) ainsi que tout renouvellement de contrat de travail de joueur selon une procédure proposée par le Directoire et validée par le Conseil de surveillance préalablement à chaque période de mercato et dont les limites fixeront le nombre de joueurs devant être cédés ou recrutés, le montant de l’enveloppe des transferts, la répartition des tâches de direction ou encore le processus de contrôle du mercato. »
Source : Article 15 des statuts déposés au greffe le 28 juin 2017 

 

Un frein pour Eyraud cet été ? 

 

Les statuts de l’Olympique de Marseille ont été mis à jour en Septembre 2018. Seul ce fameux article 15 a été modifié, le voici plus bas dans sa nouvelle version. 

 

 

On notera donc la disparition totale du dernier paragraphe limitant préalablement les contours du mercato ainsi que l’ajout (non innocent) de la mention, « à l’exception toutefois des joueurs« , concernant les investissements supérieurs à 1 000 000€. 

 

Ses freins ont-ils gênés la direction cet été dans la conduite de son mercato ? Difficile de ne pas repenser au fameux dossier Balotelli et aux nombreux atermoiements qui l’ont émaillés… Dans tous les cas, JHE ne devra plus se limiter s’il a besoin de prendre des décisions rapides cet hiver…